20/04/2010

Les femmes influencent les séismes

La tenue des femmes influence les séismes, selon un imam iranien .

http://fr.news.yahoo.com/3/20100419/twl-iran-imam-femmes-seismes-ba66223.html

Un important imam iranien a affirmé que les femmes qui s'habillaient et se conduisaient de manière légère étaient responsables des tremblements de terre, ont rapporté lundi les médias iraniens.

"Il y a beaucoup de femme qui ne s'habillent pas décemment (...) qui détournent les jeunes hommes du droit chemin, corrompent leur chasteté, ce qui augmente les tremblements de terre", a déclaré l'hodjatoleslam Kazem Sedighi, imam de Téhéran chargé de la prière du vendredi, lors de son dernier prêche.

"Que pouvons-nous faire pour éviter d'être enfouis sous les décombres?

Il n'y a pas d'autre solution que de trouver refuge dans la religion et d'adapter nos vies aux codes moraux de l'islam", selon ses propos rapportés par les médias iraniens.

 "Une autorité divine m'a dit de demander au peuple le repentir. Pourquoi? Parce que des catastrophes nous menacent", a-t-il poursuivi.

La loi islamique en vigueur en Iran oblige les femmes à se couvrir des pieds à la tête, mais elles sont beaucoup, notamment chez les jeunes, à ignorer certaines des dispositions les plus strictes et à porter des vestes cintrées et des foulards révélant une grande partie de leurs cheveux.

L'Iran est un des pays les plus soumis aux séismes.

 Les sismologues estiment depuis une vingtaine d'années que Téhéran sera frappée par un tremblement de terre dévastateur dans un avenir proche.

Certains ont même suggéré de déplacer la capitale vers une zone moins sensible, la ville étant située au carrefour de plusieurs failles, dont une de 80km de long.

05/04/2010

Mariée à 10 ans !divorcée à 12 ans !Yémen : Sally.

 

 

 

Mariée à 10 ans !divorcée à 12 ans !

Yémen : Sally.

 

http://blog.lefigaro.fr/iran/2010/03/yemen-sally-divorcee...

Yémen : Sally, divorcée à 12 ans.

Petite victoire pour les femmes yéménites !

 

Samedi 27 mars, le juge du Tribunal de Sana'a a tranché : il a prononcé le divorce de Sally Sahabi, grâce à son avocate, Shada Nasser et de nombreuses associations locales de défense des droits de l'homme.

Dans son édition du week-end, le

Ses parents, se serait défendu l'époux, lors de l'audience, lui avaient promis qu'elle avait déjà 15 ans - l'âge légal du mariage au Yémen, qu'une nouvelle loi controversée fixe à 17 ans -...

 

Et par déposer une plainte contre son père et son mari qui sont alors arrêtés. Transféré au tribunal, l'affaire Sally passe alors entre les mains de l'avocate

En avril 2008, c'est elle qui avait défendu la petite

Mais comme le rappelle

Car si son mari a fini par accepter le divorce, il réclame - comble de l'absurdité ! - une compensation : 200 000 rials - soit 730 euros -.

C'est-à-dire, selon lui, l'équivalent de la dot et des dépenses engagées.

Or, le père de Sally ne gagne que 600 rials par jour... Les associations se mobilisent.

La presse locale médiatise l'affaire dans l'espoir qu'un donateur bienveillant se signale. Au bout de quatre mois, plusieurs bons samaritains finissent par se porter candidats.

Le divorce est finalement prononcé. Restée discrète pendant l'audience, Sally, raconte

« J'ai senti un nuage noir au dessus de ma tête pendant si longtemps. Le voilà enfin parti. Merci ! ».

(Photo : Sally, 12 ans, avant son divorce. Crédit photo : IRIN)

voir la photo : http://blog.lefigaro.fr/iran/2010/03/yemen-sally-divorcee...

Alors que l'âge des noces est au cœur d'une vive controverse politique, une fillette de 12 ans, mariée à l'âge de 10 ans, vient de regagner sa liberté.Yemen Observer revient sur le long combat de cette enfant, mariée il y a deux ans à Nabil al-Marshahi, alors âgé de 24 ans. Violée, battue, la petite finit par se réfugier au poste de police de son quartier.Shada Nasser. Ce genre de cas lui est tristement familier.Nojoud Ali, mariée à dix ans, et pour laquelle elle obtint le divorce. Une première au Yémen ! Depuis, deux autres petites filles - Rim et Arwa - ont pu bénéficier de son aide...l'agence de presse humanitaire IRIN, Sally a du s'armer de patience pour en finir avec ce cauchemar. IRIN, se serait ensuite adressée aux média en disant :

Le Coran justifie t-il le mariage avec des enfants ?

 

At-Talaq .

Le Divorce (la répudiation )

 

  1.  
    1. La période d'attente pour celles de vos femmes qui ont atteint l'âge de la ménopause sera de trois mois, pour plus de sûreté.

    2.  

    3. Il en est de même pour celles qui n'ont pas encore atteint l'âge de la puberté.

    4.  

    5. Quant à celles qui sont enceintes, la période de viduité prendra fin pour elles avec leur accouchement. Quiconque craint Dieu trouvera une grande facilité dans ce qu'il entreprend.

http://www.yabiladi.com/coran/


Le Divorce (traduction Kasimirski)

Sourate 65 :

2 :

Lorsqu'elles (vos femmes ! ) auront attendu le terme prescrit ,vous pouvez les retenir avec bienveillance ou vous en séparer avec bienveillance ...............

4 :

Quand aux femmes ,qui n'espèrent plus (à cause de leurs ages ) d'avoir leurs règles,quoique vous n'en soyez pas sur ,le terme est également de trois mois :

le même terme est prescrit pour celles ,qui n'ont pas eu leurs mois ( leurs règles ) !

pour les femmes grosses ( enceintes ) ,attendez qu'elles ont accouchés !

Dieu aplanira ces difficultés à celui qui le craint .


Une intervenante à un texte légèrement diffèrent :


verset 4 de la sourate LXV Le Divorce (traduction Kasimirski), je cite :

"Attendez trois mois avant de répudier les femmes qui n'espèrent plus d'avoir leurs mois,et si vous en doutez ,


.Accordez le même délai à celles qui ne les ont point encore eus.

Gardez celles qui sont enceintes jusqu'à ce qu'elles aient accouché...".


Une épouse qui n'a pas encore eu ses règles est une pré-pubère,autrement dit une enfant.

Et si elle peut être répudiée,c'est qu'elle a préalablement été mariée.


Comment,dans ces conditions,peut-on prétendre que le Coran n'autorise pas le mariage des pré-adolescentes?

Déclare avec bon sens ,cette intervenante ?


http://blog.lefigaro.fr/iran/2010/03/yemen-sally-divorcee...

Personnellement :J'ajouterai :

D'autre part ,une Religion ,qui est présentée comme une Religion d'Amour,de Tolérance ,de Respect de la personne ,et une Religion de non-violence ?

Ne devrait -elle pas protéger les plus faibles ...........


D'autre part ,permettre de divorcer de manière unilatérale

d'une femme enceinte ?

Est inacceptable ?

Je serais curieux ,ce qu'en pense les adeptes de la «  Laïcité  » ? 


Un texte très flou ! Et visiblement peu efficace et peu appliqué ?

CONVENTION INTERNATIONALE

DES DROITS DE L'ENFANT


ONU : 20 novembre 1989

Article 35

Les États parties prennent toutes les mesures appropriées sur les plans national, bilatéral et multilatéral pour empêcher l'enlèvement, la vente ou la traite d'enfants à quelque fin que ce soit et sous quelque forme que ce soit.


Article 36

Les États parties protègent l'enfant contre toutes autres formes d'exploitation préjudiciables à tout aspect de son bien-être.


Article 37

Les États parties veillent à ce que :

a) Nul enfant ne soit soumis à la torture ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants: ni la peine capitale ni l'emprisonnement à vie sans possibilité de libération ne doivent être prononcés pour les infractions commises par des personnes âgées de moins de 18 ans ;

b) Nul enfant ne soit privé de liberté de façon illégale ou arbitraire:

l'arrestation, la détention ou l'emprisonnement d'un enfant doit être en conformité avec la loi, être qu'une mesure de dernier ressort et être d'une durée aussi brève que possible :

c) Tout enfant privé de liberté soit traité avec humanité et avec le respect dû à la dignité de la personne humaine, et d'une manière tenant compte des besoins des personnes de son âge: en particulier, tout enfant privé de liberté sera séparé des adultes, à moins que l'on n'estime préférable de ne pas le faire dans intérêt supérieur de l'enfant, et il a le droit de rester en contact avec sa famille par la correspondance et par des visites, sauf circonstances exceptionnelles ;

d) Les enfants privés de liberté aient le droit d'avoir rapidement accès à l'assistance juridique ou à toute assistance appropriée, ainsi que le droit de contester la légalité de leur privation de liberté devant un tribunal ou une autre autorité compétente, indépendante et impartiale, et à ce qu'une décision rapide soit prise en la matière.

Article 39

Les États parties prennent toutes les mesures appropriées pour faciliter la réadaptation physique et psychologique et la réinsertion sociale de tout enfant victime de toute forme de négligence, d'exploitation ou de sévices, de torture ou de toute autre forme de peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, ou de conflit armé. Cette réadaptation et cette réinsertion se déroulent dans des conditions qui favorisent la santé, le respect de soi et la dignité de l'enfant.

http://www.droitsenfant.com/cide.htm

 


À suivre ..............

01/03/2010

Le Soleil : Objection à un Musulman .

 

Le Soleil : Objection à un Musulman .

 

Une personne m'a écrit et je n'ai jamais répondu !

Méa Culpa !

 

Voici son message :

 

En 2007, pourquoi une majorité de personnes

n'acceptent pas que le Soleil tourne autour de la Terre?

Alors ,que la Parole de Dieu est formelle !

Auriez-vous la prétention de mieux vous y connaitre ,que Dieu ?

 

Vous faites surement allusion à des passages du Coran !

 

Les Intégristes ,les Traditionalistes de toutes les Religions ont le même principe ?

 

Si la réalité ,les faits ,les découvertes scientifiques ne correspondent pas à ce qui est écrit dans les livres sacrés,il faut changer la réalité ,les faits ,les découvertes scientifiques ?

 

Mahomet a écris sur base des légendes ,qui avaient cours en Arabie,et qui n'avaient aucunes bases scientifiques ?

Et certainement pas une inspiration de Dieu ?

 

Dieu étant l'omniscience infinie ,inaccessible aux humains !

Dieu ne peut écrire des inepties ?

 

Donc une petite idée des incohérences du «  Saint Coran  ».

 Et aussi ,des extrapolations et des emprunts non du monde Juif,ni du monde des Hébreux ,mais du monde Judéo-Chrétien ?Les ébionites ?

à la Gnose Chrétienne,

l'Hindouisme,

le Bouddhisme ,

le Mazdéisme,

le Manichéisme ?

Le monde Romain et Byzantin ,

aux reliquats animistes ,

à la Religion ancienne des Égyptiens ?

 

Beaucoup d'emprunts pour un texte « nouveau » inspiré par Dieu ?

 

Et alors que Dieu n'a pas d'associé ..........et parfois une vision Polythéiste?

 

La première incohérence et de taille :

 

Al-A'raf - 7.52.

 

En vérité, votre Seigneur, est ce Dieu ( 1) qui a créa les Cieux (*)

et la Terre en six jours (**) et alla ensuite

se rassoir sur le Trône (***) de la majesté ;

Il couvre la nuit avec le jour ,qui a son tour la poursuit sans arrêt.

Il créa le Soleil, la lune et les étoiles ,

soumis par son ordre à certaines lois,

la Création

et la suprême modération de tout ne lui appartiennent -elles pas ?

 

Béni soit Dieu, maître de l’Univers !( 1)

 

Attention ! Traduction de M.Kasimirski .

Et non les versions dites  «lights » ,des versions revues,corrigées et « allégées » pour les occidentaux !

 

( 1)Vision Polythéiste ,ni plus,ni moins ,il y a plusieurs Dieux ,

dont le Dieu de l'Islam ,créateur du Ciel et de la terre ,le Maitre de L'Univers ?

 

(*) Les Cieux ,le Ciel ,les notions proviennent des anciens Égyptiens ,dont Mahomet s'est inspiré ?

Les Anciens Égyptiens croyaient dans l'existence de 7 ciels ?

Repris par le Christianisme et l'Islam ?

Les Anciens Égyptiens croyaient dans une voute céleste ?et une terre plate ,auquel évoluaient les planètes ?

Thèmes repris par Mahomet ,mais certainement pas une inspiration de Dieu ?

 

(**)

 

En 6 jours ????????

 

Selon le modèle standard,

on ne connaît au plus que 5 % de la matière de l'Univers ;

le reste se composerait de 25 % de matière noire

et de 70 % d'énergie noire.

 

Le Big Bang :

 

Explosion primordiale.

Accessible aux mathématiques et plus précisément à la topologie. Inaccessible pour la physique.

Nouvel âge de l'univers:

 

il y a 16 à 17 milliards d'années

 

( âge de l'amas NGC 6752 15Ga+ formation des premiers amas 1 à 2Ga= 16 à 17 Ga ) S&Av 07/96.

 

 

-4,5Milliards d'années : naissance de la Terre début du Précambrien

 

Pour plus de renseignements scientifiques : entre autre :

 

http://pythacli.chez-alice.fr/univers/premiereseconde.htm

 

Mais de nouveau ,si des découvertes scientifiques réfutent le livre sacré ,les découvertes scientifiques sont fausses ?

 

L'Imam Malik

 

-Qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Quelles mauvaises personnes que les gens de l'innovation ! Nous ne leur donnons pas le Salam. »

(« Sharous-Sounna » 1/227 de Al-Baghawi)

 

Ibn 'Abbas

-qu'Allah l'agrée- a dit :

« En effet la chose la plus détestable auprès d'Allah est l'innovation. »

(Al-Bayhaqi dans « As-sounan Al-Koubra » 4/316)

 

'Abdellah Ibn 'Omar

-qu'Allah l'agrée- a dit :

« Toute innovation est un égarement, même si la majorité des gens la voit comme une bonne chose. »

(Abou Shama n°39)

 

(***) Seul des humains s'établissent sur un trône !

 

Dieu est une transcendance ,insaisissable pour l'être humain ?

Comment un être humain peut-il prétendre savoir avec certitude ,ou se trouve Dieu ?

La seule vérité absolue sur Dieu !C'est la plus complète incertitude ?

 

UN PREMIER VERSET ? Et la certitude ,que le « Saint Coran » est une invention humaine et surtout complètement incohérente ?

 

 

À suivre .........

Sources : 96.

 Fendeur de l'aube, Il a fait de la nuit une phase de repos; le soleil et la lune pour mesurer le temps. Voilà l'ordre conçu par le Puissant, l'Omniscient.

 

 

Sourate 6

AL-ANAM (LES BESTIAUX)

1. Par le soleil et par sa clarté!

 

2. Et par la lune quand elle le suit!

 

3. Et par le jour quand il l'éclaire!

 

4. Et par la nuit quand elle l'enveloppe !

 

5. Et par le ciel et Celui qui l'a construit!

 

6. Et par la terre et Celui qui l'a étendue !

 

Sourate 91

ACH-CHAMS (LE SOLEIL)

 

37. Et une preuve pour eux est la nuit. Nous en écorchons le jour et ils sont alors dans les ténèbres.

 

38. et le soleil court vers un gîte qui lui est assigné; telle est la détermination du Tout-Puissant, de l'Omniscient.

 

39. Et la lune, Nous lui avons déterminé des phases jusqu'à ce qu'elle devienne comme la palme vieillie .

 

Sourate 36

YA-SIN (YA-SIN)

À suivre et à vos commentaires .......

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires,

injurieux ou anonymes .

Ce sont les "minables "

qui envoient des mails anonymes ?

Sont également refusés :

les tentatives d'intimidations ,

peneeUNIQUE

 

les mails à caractères

mercantiles ou opportunistes .

3SINGES

  

22/02/2010

Docteur Ali ! ISLAM ! Qui se cache derrière le docteur Ali !

Docteur Ali !

Qui se cache derrière le docteur Ali !

Docteur en quoi ?

 

Enfin ! Vous restez poli ?Une denrée rare sur le Net ?

 

Une fausse réponse ,avec pas moins de 16 sujets minimum différents !pour brouiller les questions ?

Si ce n'est pas de la manipulation ?Qu'est ce que c'est ?

 

D'autre part ,la question ,que je me suis posé ?Et que beaucoup d'autres se sont posés ?

 

Le drame du Maroc ,n'est il pas un « châtiment » de Dieu ?

 

Rien que le mot châtiment ?

Je trouve pas moins de 248 versets ?

 

1 parmi 248 : donc pas question de dire « hors de contexte  » ? 

 

Al-Baqara – 2.7.

 

et Dieu a scellé leur cœur et leur entendement.

De même qu’un voile leur barre la vue,

et ils sont voués à un terrible châtiment.

 

De plus ,ce sont les Musulmans ,qui l'affirment ,et pas moi ?

 

DIEU a l'omniscience ,il sait tout ce qui se passe ,

 

( Aie !aie ! Je bois un verre de vin ! ),

 

il sait tout ce qui s'est passé

 

et il sait ,tout ce qui va se passer !

 

Donc Dieu crée les conditions des châtiments ,

 

« et Dieu a scellé leur cœur et leur entendement. » ??????

 

ET puis il châtie ?

 

Et il est déclaré «  Miséricordieux » ?

 

En réalité ,Dieu est coupable de non-assistance à personnes en danger ?

Puisqu'il savait ,que ce soit pour Haïti,le Maroc ,l'ile de Madère etc ........

 

Mais également Dieu savait ,que ma raison allait se révolter devant les illogismes du Saint Coran ?

 

Et il va me punir ,pour des faits qu'il connaissait parfaitement et qu'il a volontairement provoqué ?

 

Et Dieu est miséricordieux ?

 

Est ce que le Docteur Ali ,que je soupçonne animateur d'un blog sur Skynet Blog ?

Peut faire une réponse logique ?

 

Enfer ?: 141 verstes trouvés ?

Géhenne : 62 Versets trouvés ?

Punition : 19 Versets trouvés ?

 

Donc pas question de dire « hors du contexte ? »,

Dieu est-il Miséricordieux ?

 

SI OUI ?

Quelles preuves irréfutables ?

 

J'attends votre réponse avec impatience ?

 

Une réponse ?Et encore au moins 16 mails pour répondre à tout ce vous avez évoqué ?

 

Pour connaître les hommes, il faut les voir agir.

 

La critique est une chose bien commode : on attaque avec un mot, il faut des pages pour se défendre.

Jean-Jacques Rousseau

 

Quand un homme ne peut croire ce qu'il trouve absurde,

ce n'est pas sa faute,

c'est celle de sa raison.

 

Jean-Jacques Rousseau

Extrait de Lettre à M. d'Alembert

 

à vos avis ,à vos commentaires ......

 

Toutes les réactions sont publiées ,

 

à l'exception des mails vulgaires,

 

injurieux ou anonymes .

 

Ce sont les "minables "

 

qui envoient des mails anonymes ?

 

Sont également refusés :

censure-blogs

 

les tentatives d'intimidations ,

 

les mails à caractères

 

mercantiles ou opportunistes .  Calomniecd107

21/02/2010

DOCTEUR ALI ? attentat ?minaret ?41 morts,76 blessés,bilan provisoire au Maroc ?

 

 Aura-il le courage de répondre ???????

Lui qui est suffisamment courageux pour écrire de manière anonyme ?

 

Et la notion de Dieu miséricordieux ?

 

La lecture du Saint Coran ,fait plus penser à une punition de Dieu ,

qu'a un bienfait de Dieu ?

 

Al Fatiha (Le prologue )

 

1.1. Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

1.6. Guide-nous dans la Voie droite

 

  1.  
    1. la voie de ceux que Tu as comblés de bienfaits,

    2.  

    3. non celle de ceux qui ont mérité Ta colère ni celle des égarés !

 

Sourate 48 : La victoire éclatante (Al-Fath)

 

  1. Et afin qu'Il châtie les hypocrites, hommes et femmes, et les associateurs et les associatrices, qui pensent du mal de Dieu.

  2.  

  3. Qu'un mauvais sort tombe sur eux. Dieu est courroucé contre eux,

  4.  

  5. les a maudits, et leur a préparé l'Enfer. Quelle mauvaise destination !

7. A Dieu appartiennent les armées des cieux et de la terre; et Dieu est Puissant et Sage.

 

DOCTEUR ALI ?

 

Aura-il le courage de répondre ???????



attentat ?minaret ?41 morts,76 blessés,bilan provisoire  au Maroc ?

Qui est responsable ?

Un minaret s'effondre sur des fidèles à Meknès .

S'agirait il d'un attentat ?

http://www.lefigaro.fr/international/2010/02/19/01003-20100219ARTFIG00883-un-minaret-s-effondre-sur-des-fideles-a-meknes-.php

Le bilan, encore provisoire, fait état de quarante et un morts.

Quarante et une personnes ont été tuées et 76 autres blessées vendredi dans l'effondrement du minaret d'une mosquée à Meknès, dans l'est du Maroc, selon un bilan provisoire de la protection civile de la ville.

Toute la soirée de vendredi, le bilan n'a cessé de s'alourdir, le ministère de l'Intérieur et les autorités locales faisant état de 11 morts, de 32, de 36 puis de 40 et 41. Le nombre de victimes pourrait toutefois encore augmenter car les fidèles sont traditionnellement très nombreux à la prière de la mi-journée (Addohr) le vendredi.

C'est le minaret de la mosquée «Bab Berdieyinne» qui s'est effondré lors de la prière du vendredi, a précisé le ministère dans un communiqué.

 «Le minaret s'est effrondré à cause des fortes pluies qui se sont abattues ces derniers jours sur toute la région», a ainsi expliqué la télévision publique Al-Oula dans son principal bulletin d'information de la soirée.

Les blessés légers ont été évacués sur les hôpitaux de Meknès, alors que les cas graves ont été dirigés vers les centres hospitaliers de Fez.

Les ministres de l'Intérieur et des affaires religieuses devaient également se rendre à Fez.

 Une cellule de suivi psychologique, comprenant un personnel qualifié, a aussi été mise en place.
à suivre .......
Voir les photos sur :

http://www.lefigaro.fr/international/2010/02/19/01003-20100219ARTFIG00883-un-minaret-s-effondre-sur-des-fideles-a-meknes-.php

à voir et à méditer :

Des touristes coincés à 828 mètres du sol à Dubaï

http://www.lefigaro.fr/international/2010/02/10/01003-20100210ARTFIG00610-des-touristes-coinces-a-828-metres-du-sol-a-dubai-.php


à vos avis ,à vos commentaires ......

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires,

injurieux ou anonymes .

Ce sont les "minables "

_aneRIGOLARD

qui envoient des mails anonymes ?

Sont également refusés :

1737_censure

les tentatives d'intimidations ,

les mails à caractères

mercantiles ou opportunistes .

15/02/2010

Algérie : femmes lynchées d'El Haïcha : Drame et indifférence

 

Je reste étonné de la Laïcité ?

 

Qui critique à fonds la caisse les Catholiques,et le Pape Benoit XVI?

En Belgique ,c'est Monseigneur Léonard ,qui est victime de toutes les critiques,les procès d'intention et même de calomnies ?


Et en même temps ,la Laïcité reste passive devant de telles situations ?


Mais voila ?

Le respect des droits de l'homme a t'il un sens en 2010 ?

En Europe ?

Algérie
Le cauchemar des femmes lynchées d'El Haïcha
Par Anis Allik, publié le 12/02/2010 à 13:00 - mis à jour le 15/02/2010 à 14:33

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/le-cauchemar-des-femmes-lynchees-d-

el-haicha_848560.html?XTOR=EPR-181

RYAD KRAMDI/MILLEMO/MAXPPP pour L'Express

Un imam intégriste leur avait mis dans la tête que toute femme seule, ne pouvait

être qu'une prostituée


L'émotion submerge rapidement Fatiha (en bleu) et Rahmouna (en voile), lorsqu'elles

évoquent cet épisode.

Voir la photo :

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/le-cauchemar-des-femmes-lynchees-d-

el-haicha_848560.html?XTOR=EPR-181


Près d'un site pétrolier du Sahara, une centaine d'hommes lynchent un groupe de

travailleuses, à la suite du prêche virulent d'un imam. Rencontre avec deux

victimes qui, bravant les tabous, témoignent dans un livre-document.

Un deux-pièces, quelque part près d'Oran, dans le nord-ouest de l'Algérie. Trois

femmes sont assises dans un obscur petit salon, où flotte une odeur de soupe et de

détergent. Un épais foulard sur les cheveux, la maîtresse des lieux débarrasse la

table du midi et sert le café avec raideur.

Oranaise de souche, mère divorcée, Rahmouna, aujourd'hui âgée de 44 ans, a

travaillé pendant cinq ans comme femme de ménage et cuisinière, à proximité du

chantier pétrolier de Hassi Messaoud, une ville perdue dans le désert algérien.

Avec Fatiha, une amie proche, âgée de 35 ans, elle y a mené une rude vie

d'ouvrière. Des centaines de femmes vivaient là-bas, à la recherche d'un salaire

décent. Elles y ont vécu un cauchemar.

38 femmes en proie à des criminels déchaînés

Cette nuit du 12 au 13 juillet 2001, Rahmouna et Fatiha étaient chez elles, comme

chaque soir, dans leurs maisons du bidonville d'El Haïcha, près de Hassi Messaoud.

Dans cette favela saharienne au toponyme horriblement prédestiné (El Haïcha veut

dire "bête sauvage" en arabe algérien), elles vont connaître l'horreur. Avec 36

autres femmes, elles sont la proie de criminels déchaînés.

Un imam intégriste leur avait mis dans la tête que toute femme seule, ne pouvait

être qu'une prostituée.


Pendant près de cinq heures, aux cris d'"Allah Akbar" et d'appel au "djihad", elles

sont tabassées, injuriées, violées, souillées et mutilées par une horde de voyous

"talibanisés".

 Un imam intégriste leur avait mis dans la tête que toute femme travaillant et

vivant seule, "portant hijab ou pas", ne pouvait être qu'une prostituée et une

menace pour la sérénité de la communauté.

 Ils commettent l'innommable.

Comédienne et militante féministe, Nadia Kaci a suivi leur combat et publie ce

mois-ci en France leur témoignage (1). L'épisode atroce est connu en Algérie et

déjà fait l'objet d'un film (2).

 Mais l'originalité du livre tient au récit mené à la première personne: le drame

est raconté "de l'intérieur", par deux survivantes. Neuf ans après, l'horreur est

intacte.

Extraits du livre Laissées pour mortes.Les assaillants étaient une centaine,

explique Rahmouna: "Ils m'ont lacéré les cuisses et le ventre. Tout mon être et

tous mes membres étaient en sang.

 Ils étaient plusieurs sur moi." Fatiha intervient: "L'un d'eux, un monstre, m'a

jetée sur son épaule comme une bête d'abattoir et traînée jusqu'au cimetière proche

pour me violer, en menaçant de m'égorger avec un morceau de ferraille."

 Ce soir-là, conclut Nadia Kaci, l'une et l'autre sont "laissées pour mortes".

Depuis lors, beaucoup des survivantes vivent dans le silence et la honte. Elles

craignent les représailles et restent victimes de l'opprobre social. Rahmouna et

Fatiha auraient pu retourner à l'existence auxquelles elles semblent destinées -

celle typique des filles de condition modeste, privées d'enfance, sorties de

l'école avant l'âge, jetées dans l'univers violent des mères répudiées et rendues

coupables de mariages ratés.
 Il en sera autrement.

Raconter le calvaire

Rahmouna et Fatiha refusent de baisser les bras. Dans la douleur, bravant le mépris

et l'ignorance, elles font le tour des tribunaux autour de Hassi Messaoud et

racontent leur calvaire afin de confondre les auteurs du crime et leurs complices.

Pour rappeler à la bonne société, aussi, qu'elles ne sont "ni des prostituées ni

des femelles dépravées", mais des victimes d'individus "imbéciles et barbares".


DR

Laissées pour mortes, le lynchage des femmes de Hassi Messaoud, éditions Max Milo
A l'issue d'un procès, en 2004, trois hommes sont condamnés à des peines de prison

- huit, six et trois ans respectivement - tandis que six autres sont acquittés.

"Surtout, précisent-elles, 20 condamnations à vingt ans, 4 à dix ans et une à cinq

ans l'ont été par contumace". Ces coupables-là courent toujours. Rahmouna et Fatiha

craignent chaque jour d'en croiser un dans la rue.

Elles cherchent à tourner la page, sans pour autant oublier: "Nous avons refusé

d'être sacrifiées une deuxième fois, disent-elles.

 C'est l'essentiel."

Ces dernières années, Fatiha a épousé un ancien collègue de travail qui l'a

soutenue dans son épreuve. Cette union lui a permis de se réconcilier avec ses

parents, qui ne voulaient plus entendre parler d'elle. Rahmouna, elle, regrette de

ne pas avoir pu revoir son frère aîné avant la mort de celui-ci.

 Il l'accusait d'avoir sali la réputation de la famille.
Elle aurait tant voulu lui expliquer...

(1) Laissées pour mortes, témoignages recueillis par Nadia Kaci. Editions Max Milo,

2010.

(2) Vivantes, long-métrage de Said Ould Khelifa sorti en Algérie en 2008.

 a lire également :

Algérie
La nuit de la haine /

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-nuit-de-la-haine_848559.html

1948 -2008 60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme .

Article 3

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

 
Article 4

Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des

esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.


Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains

ou dégradants.

À suivre et à vos commentaires .......


Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires,

injurieux ou anonymes .


Ce sont les "minables " qui envoient des mails anonymes ?


Sont également refusés :

les tentatives d'intimidations ,

les mails à caractères

mercantiles ou opportunistes .
,  

11/02/2010

La princesse saoudienne qui défend la cause des femmes

Paradoxe Européen ?

 

Alors ,que dans de nombreux pays ,des personnes luttent pour le respect des droits de l'homme,de la dignité de la femme et de la personne humaine ?souvent aux prix de leurs vies ?


En Europe ,certains Laïques et Athées apportent leurs soutiens à des Religieux ,qui veulent ,que les femmes soient traitées comme au Moyen-age ?


Il y a presque 2.000 ans ,600 ans avant Mahomet ,Jésus proclamait

l'égalité entre hommes et femmes :


Galates 3:28 :


Maintenant, il n’y a plus de place pour les discriminations faites par les hommes.


Il n’y a plus de différence entre Juif et Grec, serviteur et maître,


homme et femme:


toutes ces distinctions humaines tombent. Unis au Christ, vous ne faites plus qu’un.


Il y a plus de 3.500 ans ,soit 2.100 ans avant Mahomet ,en Mésopotamie :

les femmes étaient plus libres ,qu'actuellement dans certains pays ?


À suivre .......



Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires, injurieux ou anonymes .


Ce sont les "minables " qui envoient des mails anonymes ?


Sont également refusés : les tentatives d'intimidations ,les mails à caractères mercantiles ou opportunistes .



La princesse saoudienne qui défend la cause des femmes

De notre envoyé spécial à Riyad, Pierre Prier
10/02/2010.

Rencontre exclusive avec la fille préférée du roi Abdallah, et son atout pour faire bouger la société.

http://www.lefigaro.fr/international/2010/02/10/01003-20100210ARTFIG00051-la-princesse-saoudienne-qui-defend-la-cause-des-femmes-.php

Elle avait précisé : pas de photo. Pour sa première interview à un journal occidental, Son Altesse royale la princesse Adelah bint Abdallah sait jusqu'où elle peut s'aventurer. Si des présentatrices au visage découvert apparaissent quotidiennement sur les chaînes saoudiennes, la fille préférée du roi Abdallah ne peut se permettre de transgresser les «traditions familiales» même si elle n'y verrait personnellement aucun inconvénient.

 Elle a pourtant accepté, pour la première fois, de recevoir un journaliste en tête à tête, et chez elle. C'est déjà un grand pas, dans un pays où l'on peut condamner une femme au fouet pour s'être simplement trouvée en compagnie d'un homme étranger à sa famille.

La princesse accueille simplement le visiteur dans sa maison de Riyad, une vaste villa que l'on ne saurait qualifier de palais. Pas de protocole. Adelah bint Abdallah, une grande et jolie femme, tend la main en souriant au seuil d'un salon aux meubles modernes, métal et cuir.

Elle porte une jupe longue en cuir noir, une veste courte en velours vert sur un chemisier de soie grège, un foulard en fine mousseline posé sur les cheveux. «Je le mets quand je suis en représentation officielle», explique-t-elle. On est loin du niqab, la tenue noire couvrant entièrement le visage, courante dans les rues saoudiennes.

En plein accord avec son père, Adelah bint Abdallah s'est créé une mission bien à elle dans la famille royale, faire avancer la cause des femmes dans un pays encore très traditionnel.

L'establishment religieux ne voit pas cela d'un très bon œil.

 Mais avec la légitimité de son rang et l'appui personnel de son père, la princesse se sent libre d'exprimer des convictions qui pourront sans doute choquer plus d'un religieux, sans parler des islamistes locaux.

Le voile complet ? En Arabie saoudite comme en France, il devrait s'agir d'un choix personnel. La mixité, déjà en vigueur dans les hôpitaux, où des femmes médecins traitent des patients masculins, et vice-versa ? Elle devrait être étendue à toute la société.

 L'âge du mariage ? Il faut fixer un minimum, dit la princesse, qui prend spontanément

 la défense de la «fillette de Boureïda»,

une histoire qui divise les Saoudiens,

 celle d'une gamine de 12 ans qui (DU !!!!!!) a épousé un homme de 80 ans .


50 % des diplômés sont des filles 

Diplômée d'anglais de l'Université du roi Saoud, mariée au ministre de l'Éducation, Adelah bint Abdallah, mère de cinq enfants, aurait pu se contenter de mener la vie dorée des membres de la famille royale.

 Mais des anecdotes familiales, racontées par son père, elle retient surtout les leçons de courage. Comme le jour où son grand-père le roi Abdelaziz, l'unificateur du royaume par l'épée et le Coran, partagea deux dattes avec ses compagnons d'armes, «en gardant les morceaux le plus longtemps dans la bouche».

Certes, Son Altesse royale ne dédaigne pas le style de vie des classes supérieures saoudiennes.

 Elle aime voyager, s'apprête à partir skier en famille dans les Alpes pour les vacances de février, qui commencent cette semaine, et confie son attrait pour les plats de «grenouilles», prononcé en français.

 Mais elle passe aussi beaucoup de temps dans le royaume, s'impliquant personnellement dans une série d'organisations dont la plupart ont pour but la promotion des femmes, comme l'association Khadija bint Khuwailid, destinée à aider les femmes d'affaires, et qui a emprunté son nom à la femme du Prophète, une commerçante. «Elle représente l'avenir et l'espoir des Saoudiens, hommes et femmes, dit un intellectuel proche de la famille royale.

 Elle comprend très bien la société saoudienne, et elle s'est fait une idée claire de la direction à prendre.» Adelah bint Abdallah envisage une Arabie saoudite où l'on ferait la différence entre les interdits issus de la tradition et les règles de la religion.

 Suivant l'exemple de son père, qui a admis les représentants de toutes les écoles juridiques de l'islam au grand conseil des oulémas, les savants religieux, la princesse estime que l'on devrait pouvoir choisir son école préférée ce qui, là encore, ne plaira pas aux religieux officiels partisans d'une vision rigoriste de l'islam, que ses adversaires désignent comme «wahhabite».

À travers sa fille, le roi Abdallah tente de faire bouger tout un pan de la société saoudienne, un enjeu crucial pour la famille au pouvoir.
 Un pays où désormais plus de 50 % des diplômés de l'université sont des filles ne peut continuer longtemps à ignorer la moitié de ses citoyens.

 Mais ces réformes ont leurs limites.

 L'expérience des élections municipales de 2005, partielles et réservées aux hommes, n'a pour l'instant pas été reconduite.

 La monarchie avait suggéré que la fois suivante, les femmes pourraient voter.

Elles devront encore attendre.

à lire aussi :

INTERVIEW - «Nombre de lois doivent être changées»
 
http://www.lefigaro.fr/international/2010/02/10/01003-20100210ARTFIG00033-adelah-bint-abdallah-nombre-de-lois-doivent-etre-changees-.php


Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires, injurieux ou anonymes .


Ce sont les "minables "
qui envoient des mails anonymes ?

Sont également refusés :
 les tentatives d'intimidations ,
les mails à caractères
 mercantiles ou opportunistes .

02/02/2010

Docteur Ali, objections

 

…....

 

Le Docteur ….......Ali nouveau est arrivé …...!

 

http://islamquestion.skynetblogs.be/post/7619613/laicite-...

 

Toujours pas le courage ,de se montrer au grand jour !

Et juste assez pour faire deviner ,qui se cache derrière le Docteur Ali !Mais pas de trop ?

Cela relève plus ,d'un Psychologue,que de la Théologie ?

 

En Belgique ,ce n'est pas la Burqua ,le problème ,mais l'insécurité !

Batailles à coup de couteau ,avec 1 mort et des blessés,

un commissariat en flamme ?Des voitures brulées ?Un hold-up dans une grand magasin,avec tir sur des clients ,danger de prendre le métro le soir ,voiture avec à fond la caisse ,une sono ambulante ,et des prières de la dite Religion,à 2 heures du matin …...etc........

 

Défense absolue ,de citer les origines des malfaiteurs …......

 

c'est bien sur le laxisme Européen envers certaines populations ,qui est le grand responsable ?

 

Depuis 139 ans ,se moquer des Belges et des Catholiques est un sport national de la Laïcité Française ?

La dite Laïcité Française n'oserait pas faire l'équivalent de 5 % ,avec …......(censuré ! )!

 

Donc le malaise de la Burqua ,vient que chacun doit balayer devant sa porte ?

 

Il y a des lois suffisantes ,pour l'interdire ,mais tout le monde a peur de les faire appliquer .

Même situation ,pour l'insécurité ?

 

Si la Burqua est autorisée ,je réclame le droit de porter une cagoule ,pour me protéger des regards « concupiscents  » des femmes !!!!!!

 

Si certaines catégories de femmes ont droit d'avoir des établissements uniquement réservés aux femmes;

je demande la même chose ,pour les Hommes ….....!

 

Si les gens de Religion.........(censuré ! ) ont droit

à un local à l'école pour leurs prières !

Je réclame ,l'équivalent pour les Catholiques ?

 

Etc.......etc........Bref c'est vers un société d'exclusion ,d'apartheid ,que nous allons ?

Le grand retour ,au Moyen-Age ?

 dyn010_original_405_551_pjpeg_32031_a767ca7eb1064800ead8ae175582a539

La Laïcité , c'est formidable ….......

fPENSSEUNIQUE

La pensée unique ,c'est formidable ….......

 

À suivre ….....

 

« Il faire facile d'avoir la paix ,il suffit de toujours capituler ? »

 

L'esprit Munichois est toujours bien vivant ?

Vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur ;

vous avez choisi le déshonneur

et vous aurez la guerre.

Winston Churchill

Extrait d'une lettre à Chamberlain

27/01/2010

Laïcité et la Burqua .(suite 2) 

 

Laïcité et la Burqua .(suite 2) 

 

dyn007_original_398_290_pjpeg_32031_2483057cc02ddc86f7108fa71a5b9caa

Limpérialisme Laïque de la pensée unique ,

fPENSSEUNIQUE

vis à vis de certains ,et son laxisme vis à vis d'autres !
Remets en cause la liberté d'expression,et

non seulement elle mine la démocratie mais même elle menace la paix .  

 

Ayez le courage de dire NON !

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines

ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

1948 -2008

60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme.

Pourquoi certaines femmes portent le voile intégral;

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/01/25/01016-20100125ARTFIG00522-pourquoi-certaines-femmes-portent-le-voile-integrale-.php

Cécilia Gabizon
26/01/2010 | Mise à jour : 12:02 |

Les spécialistes l'affirment : le Coran ne préconise pas de dissimuler le visage des femmes. Celles qui adoptent la burqa espèrent par ce geste se hisser au niveau d'une «élite» religieuse radicale.

Quelques milliers de femmes vivent entièrement dissimulées sous de longs voiles sombres. Un enfermement souvent volontaire qui n'en finit pas de dérouter. La mission

a tenté de comprendre comment ce niqab, imposé en Orient, avait conquis des têtes supposées libres chez nous. Après des mois d'auditions, les députés ont acquis la conviction que «cette pratique antéislamique ne présente pas le caractère d'une prescription religieuse, mais participe de l'affirmation radicale de personnalités en quête d'identité, poussées par des mouvements fondamentalistes».

Tous les représentants du culte musulman et spécialistes de l'islam auditionnés ont rappelé qu'aucun verset du Coran ne demandait aux femmes de dissimuler leur visage. Juste de «ne montrer que le dehors de leur parure, de rabattre leurs voiles sur leur gorge». Sans racine coranique, le niqab «est une véritable pathologie religieuse», a même jugé le philosophe Abdenour Bidar. Et pourtant, c'est bien au nom de l'islam que ces femmes disent la porter. Car il existe une voix minoritaire qui l'impose, celle du mouvement salafiste qui entend retrouver la splendeur de l'islam par un retour aux sources, à la vie du prophète. Ultrarigoriste, apolitique, mais sectaire, ce courant s'est développé en France ces quinze dernières années. Après les longues barbes, les niqab sont apparus dans les banlieues des grandes agglomérations.

Surenchère religieuse

Des femmes à la recherche d'absolu ont été séduites par cette surenchère religieuse. Si chacune raconte une histoire singulière, toutes «témoignent de conditions de vie dégradées dans certains de nos quartiers», estiment les députés. Du besoin d'une épine dorsale dans une existence marquée par des ruptures. Elles affirment une «recherche de pureté dans la pratique d'un culte plus austère». En écoutant «sur Internet des imams prêcher (…), les jeunes femmes qui s'islamisent en viennent à désirer ou à s'imposer de porter le niqab (…) comme le signe d'une appartenance à une élite, à une avant-garde religieuse appelée à guider la communauté musulmane égarée», selon Samir Amghar, chercheur à l'École des hautes études en sciences sociales. Ces femmes expriment aussi leur dégoût de la société environnante. «L'environnement occidental est considéré comme littéralement impie et appelle une réaction d'autoprotection et d'autodéfense, dont le voile est un moyen. Elles craignent la contagion et se barricadent comme pour échapper à un virus», a analysé Abdenour Bidar.

Au-delà des craintes fantasmées, cette tenue marque une réaction à des pressions sexistes réelles. «Les relations entre les deux sexes au sein de quartiers abritant des populations qui, par ailleurs, connaissent la précarité et en voie parfois de ghettoïsation, se sont gravement dégradées», assure la mission. L'affichage religieux permet d'échapper aux tensions, d'acquérir un statut. «En portant le niqab, d'adolescentes elles deviennent des adultes respectées notamment dans les quartiers populaires», note encore la mission. Le voile intégral serait alors une manifestation extrême de la régression de la condition des femmes dans certains quartiers.

Former des imams

Dans ce contexte, les salafistes ont un «pouvoir d'attraction sur des populations pauvres, toutes prêtes à recevoir des prescriptions pour guider leur comportement». D'ailleurs, «dans les quartiers populaires, lorsqu'on décide de se convertir à l'islam ou de se réislamiser, on le fait bien souvent au contact du salafisme, car c'est la seule offre religieuse qui y reste et qui apparaît comme la plus légitime et la plus authentique, a détaillé Samir Amghar. L'influence croissante de cette doctrine favorise un retour à la superstition et impose des normes à l'ensemble des femmes d'un quartier».

Or, assure le rapport, il suffirait d'un imam salafiste pour radicaliser une pratique localement.

La mission souligne, une fois encore, l'importance de la formation des imams.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/01/25/01016-20100125ARTFIG00522-pourquoi-certaines-femmes-portent-le-voile-integrale-.php

 

Mon Message au figaro,

pour la publication ?

J'attendrai un peu !

Pourquoi tant de sévérité envers les Catholiques,et un laxisme incroyable envers d'autres.

La Laïcité Française a été choquée ,tout d'un coup ?,que les Petits Chanteurs à la Croix de Bois ,donnent bien des concerts avec une croix de bois ?

Si la laïcité trouve normal la Burqua ,en tant que Catholique ,je réclame le droit de porter une cagoule,afin de me protéger des regards de convoitises des femmes .

Matthieu 5:28 Eh bien, moi je vous déclare: Si quelqu’un jette sur une femme un regard chargé de désir, il a déjà commis, dan son cœur, un adultère avec elle.

Ce qui est valable pour les hommes ,est valable pour les femmes .

Donc ,j'ai le droit absolu d'être protégé des femmes convoiteuses,et de porter une cagoule .

 

Matthieu 26:41 Veillez et priez, pour que vous ne cédiez pas à la tentation. Certes, l’esprit est plein de bonne volonté, mais la nature humaine est faible et le corps a ses défaillances.

Dieu étant particulièrement muet ,il est possible de lui faire dire n'importe quoi ,et d'adapter les textes «sacrés » à la convenance ,qui vous convient .

25/01/2010

Laïcité et la Burqua .suite

dyn010_9

23-01-2010
Laïcité et la Burqua .

L’impérialisme Laïque de la pensée unique ,vis à vis de certains ,et son laxisme vis à vis d'autres !

 dyn007_original_320_247_pjpeg_32031_19a7e70564802f1626bd16cd332eaeac


Remets en cause la liberté d'expression,et

non seulement elle mine la démocratie mais même elle menace la paix .

Ayez le courage de dire NON !

 

Article 5

 

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines

ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

 

1948 -2008

 

60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme.

Derrière le voile de la discorde
  .
Par Julie Joly, Boris Thiolay, publié le 21/01/2010 à 12:15 - mis à jour le 21/01/2010 à 13:11

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/derriere-le-voile-de-la-discorde_843492.html?p=2  

"Lorsque la religion provoque de l'auto-exclusion et l'exclusion des autres, on peut parler de secte", martèle la sociologue Dounia Bouzar, coauteure du très documenté

 La République ou la burqa,

 paru en janvier (Albin Michel).

 La stratégie des défenseurs du niqab ne fait pour elle aucun doute:

 "Ce drap noir a au moins le mérite d'être sans ambiguïté sur sa fonction: celle d'être une coupure, une frontière infranchissable."

Une fois mis à distance, le monde extérieur n'a plus prise.

 Des jeunes se mettent à sermonner leur père, refusent d'embrasser leur mère et de parler aux "égarés".

Une radicalité qui joue de la modernité high-tech. A Marseille, un salaf croisé devant la mosquée se vante de sa dernière application iPhone: une boussole indiquant la direction de La Mecque.

 Au moindre doute sur un point de dogme, on peut aussi consulter par téléphone un théologien saoudien.

 Sur Internet, des dizaines de forums spécialisés distillent offres d'emploi pour "soeurs pudiques" et annonces matrimoniales.

 Et, sur Facebook, les groupes salafistes affichent plusieurs milliers de membres.

29 imams radicauxexpulsés depuis 2001

Ce vendredi de janvier, un vent glacial balaie les allées du marché de Saint-Denis.

"Il y a dix ans, je sursautais devant le moindre voile, raconte Monique, arrivée dans la ville il y a vingt-cinq ans.7

 Maintenant, je ne les remarque plus." Depuis l'année dernière pourtant, l'ancien coiffeur mixte de l'avenue Carnot n'accepte plus les hommes. Sur sa vitrine, on lit en toutes lettres: "Femmes voilées, salle à l'étage".

 "Ce sont de très bonnes clientes, très coquettes", affirme la gérante

. Plus loin, un concurrent accueille les hommes dans l'avant-salle.

Séparées par une vitre, les clientes sont coiffées par des femmes voilées. Et dans les entreprises aussi, la fièvre monte. Récemment, le guichetier d'une banque s'est plaint de voir ses collègues féminines porter des jupes trop courtes.

Ailleurs, une cadre d'origine maghrébine raconte que des collègues musulmans lui suggèrent de porter le voile au bureau.
Djemila Benhabib fustige le "prosélytisme".

e. campeau

Djemila Benhabib fustige le "prosélytisme".

"Minées par le chômage et les discriminations, les communautés se sont repliées sur elles-mêmes, observe l'écrivaine d'origine algérienne Djemila Benhabib, réfugiée en France en 1994 et auteure de Ma Vie à contre-Coran (vlb éditeur).

 Personne n'a mesuré le prosélytisme à l'oeuvre.7

" Sihem Habchi, la présidente de Ni putes ni soumises, cite, elle, l'exemple de sa meilleure amie, qui s'est convertie pour épouser un imam radical.

 "Elle voulait être respectée. En quelques années, je l'ai vue passer du foulard au niqab."

Avec la montée de l'intégrisme musulman dans le monde, le voile est devenu un emblème politique dont la charge provocatrice est proportionnelle à sa longueur.
 Il s'inscrit, comme le souligne la sociologue des religions Leïla Babès,

"au coeur du dispositif islamiste qui met la femme sous tutelle".

Le journaliste algérien Mohamed Sifaoui

(Pourquoi l'islamisme séduit-il? Armand Colin)

 confirme:

 "Nous sommes engagés malgré nous dans un combat idéologique."

 De fait, les prêcheurs les plus virulents sont désormais sous surveillance. Depuis 2001, 129 islamistes radicaux, dont 29 imams, la plupart salafistes, se sont fait expulser.
 
Le 10 janvier, l'Egyptien Ali Ibrahim el-Soudany, actif dans plusieurs mosquées parisiennes et en Seine-Saint-Denis, a été renvoyé dans son pays.

 Cette fois, ce sont des fidèles qui ont dénoncé ce prédicateur haineux appelant au djihad. Preuve que les musulmans de France se sentent les premiers menacés par ces dérives sectaires.

   

La Laïcité et la Burqua

L’impérialisme Laïque de la pensée unique ,

vis à vis de certains ,et son laxisme vis à vis d'autres !2034619559_small_1.pngPENSEEUNIQUE


Remets en cause la liberté d'expression,et

non seulement elle mine la démocratie

mais même elle menace la paix .

Pensee_Unique

Ayez le courage de dire NON !

 

Article 5

 

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines

ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

 

1948 -2008

 

60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme.

 

Derrière le voile de la discorde
Par Julie Joly, Boris Thiolay,
publié le 21/01/2010 à 12:15
- mis à jour le 21/01/2010 à 13:11
 
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/derriere-le-voile-de-la-discorde_843492.html
 
REUTERS/Jean-Paul Pelissier
Près de 1900 femmes
 porteraient le voile intégral en France.
La moitié d'entre elles se réclament
du salafisme.
Pour les photos  ; voir sur
 
http://www.lexpress.fr/actualite/
societe/
derriere-le-voile-de-la-discorde_843492.html
 
Qui sont donc les défenseurs
du niqab?
Alors que la commission parlementaire
va rendre ses conclusions,
 enquête sur ces salafistes,
dont l'influence s'étend en France.
 Une mouvance ultrarigoriste
et minoritaire,
de plus en plus surveillée.
A l'issue de la prière du Moghrib,
 au coucher du soleil,
 une soixantaine d'hommes
se dispersent devant la mosquée
es-Sunna, boulevard National,
 à Marseille.
 Barbus,
calotte ou bonnet vissé sur la tête,
ils portent sous leur doudoune
sportswear
le qamis,
 une tunique
tombant au-dessus du mollet.
Sur le trottoir d'en face,
deux ombres entrent
dans un fast-food halal.
Deux femmes,
entièrement dissimulées
sous un ample voile sombre.
 L'une, gantée de cuir,
a rajouté une voilette
 pour masquer son visage.
Ces fidèles, au look caractéristique,
 sont des salafistes.
Un mot souvent entendu,
ces derniers temps,
en arrière-plan
 du débat autour du niqab.
 Selon les Renseignements généraux,
la moitié des femmes adeptes
 du voile intégral
se réclament de
ce courant ultra-rigoriste de l'islam
 importé d'Arabie saoudite.
 
En plus Lire:
 l'interview de Samir Amghar,
 sociologue spécialiste du salafisme,
 sur les origines
de ce courant radical de l'islam.
Vêtu comme un cheikh de Riyad,
encadré de deux traducteurs,
 Abdelhadi Doudi,
l'imam de la mosquée marseillaise
"National",
 
 n'accepte de parler qu'en arabe.
 
 Cet Algérien,
 qui fut proche d'Ali Belhadj,
ancien idéologue
du Front islamique du salut (FIS),
 et de Mustapha Bouyali,
fondateur
de la première organisation islamiste
 armée dans le pays,
 est l'un des importateurs
du salafisme en France.
 Il a connu la prison
avant de trouver refuge à Marseille,
dans les années 1980.
 
"Le vrai musulman ne peut pas
 s'écarter des commandements
 de Dieu, explique-t-il.
Si une loi interdit le voile intégral,
 nous dirons à nos femmes
de l'enlever...
 
Malheureusement,
 beaucoup ne voudront plus sortir
 de chez elles."
 
1900 femmes portent le niqab
en FranceUne loi?
 
 La question
affole la scène politique.
Le 26 janvier,
le député André Gérin
rend les conclusions de
sa mission parlementaire,
après six mois d'auditions
 au pas de charge.
Mais que masque réellement
ce voile
 de la discorde?
 Combien sont-ils en France
à promouvoir le niqab,
 maudissant la mixité
et appelant les jeunes
à ne pas voter parce
que c'est un "péché"?
Environ 12 000,
selon les derniers chiffres
du ministère de l'Intérieur.
 Sur les 1900 lieux
de culte musulman
 recensés dans l'Hexagone,
une cinquantaine
serait sous leur coupe,
dans Paris et sa banlieue,
 à Lyon,
 Roubaix,
Grenoble, Pau ou Brest.
Au total, 90 imams officieraient
dans ces mosquées parfaitement
 identifiées par les autorités
et les fidèles qui les fréquentent.
 Rapportés aux 5 millions
de musulmans "potentiels" vivant
 dans le pays dont
10% pratiquent régulièrement
ces chiffres restent dérisoires.
Mais cette mouvance ne comptait
qu'un peu plus
de 5000 adeptes en 2004,
et ils n'étaient
que quelques centaines dix ans
auparavant.
Les femmes devront
"baisser le regard",
"éviter toute promiscuité
avec les hommes,
 comme cela se produit
dans les salles de cinéma,
les universités
ou les transports en commun"
Surtout,
 près de 1900 femmes portent
 aujourd'hui le niqab.
 Elles sont jeunes
 (les trois quarts ont moins de 40 ans)
, majoritairement françaises
et une sur quatre est convertie.
Hormis la Corse,
 toutes les régions sont concernées.
 Celles
qui ne se reconnaissent pas
dans le salafisme fréquentent,
 pour une partie, le tabligh,
 un mouvement concurrent
né en Inde dans les années 1920.
Les autres ont adopté le niqab
de leur plein gré, se persuadant
 
qu'il est le seul "légitime"
lorsque l'on veut vraiment plaire
 à Allah.
 
Insensiblement,
les thèses intégristes
gagnent du terrain.
 
Rue Jean-Pierre-Timbaud à Paris,
 au coeur du XIe arrondissement.
Là même où,
 le 12 janvier,
la comédienne féministe algérienne
 Rayhana a été agressée et traitée
 de "mécréante" par deux inconnus.
A l'heure des cinq prières,
 les commerces communautaires
baissent le rideau
et accrochent une pancarte:
"Retour dans 10 minutes".
 
Une dizaine de librairies islamiques
proposent des voiles
de toutes les longueurs
et une foultitude d'ouvrages,
en français et en arabe:
traités de droit musulman,
 livres pour enfants niant
 la théorie de l'évolution,
 fascicules expliquant

comment échapper aux démons
ou reconnaître
un "mauvais musulman".
Le salafisme compterait actuellement
 12 000 adeptes en France.
En bonne place figurent les manuels
du parfait salafiste:
 
 Le Licite et l'Illicite en Islam,
 
 du prédicateur égyptien
 Youssef al-Qaradawi,
 et La Voie du musulman,
 du théologien algérien
Abou Bakr al-Djazaïri.
Le béotien y apprend
comment se comporter
en toute occasion.
Pour dormir,
 "se coucher d'abord
sur le côté droit et reposer la tête
 sur la paume de la main droite".
 
 Pendant les repas,
 
 "manger à l'aide de trois doigts
de la main droite,
 réduire la bouchée
et bien mastiquer".
 
 Les femmes devront
 
"baisser le regard",
 
"éviter toute promiscuité
avec les hommes,
 comme cela se produit
dans les salles de cinéma,
 les universités ou
les transports en commun".
 
 Quant aux mécréants,
 il convient de "ne pas s'allier
ni sympathiser avec eux"."
 
Je me suis retrouvé au Caire
comme hypnotisé"
 
Cette vision du monde moyenâgeuse
, hantée par l'idée du bien et du mal
, séduit des jeunes
en perte de repères,
souvent entraînés par un proche.
Yvan est né à Montreuil
(Seine-Saint-Denis),
il y a vingt-six ans. En 2004,
il se convertit dans le sillage
de sa soeur .
"J'étais un garçon réservé",
raconte
celui qui ne recherchait
alors qu'une "voie spirituelle".
Mais l'aînée lui dicte ses lectures.
A la mosquée,
 un petit groupe de fidèles en qamis,
plus nombreux chaque mois,
lui prodigue des "conseils".
 
Leur autorité l'impressionne.
 
 Exilée en Egypte,
 sa soeur lui promet un travail,
 une vie meilleure
et le confie
à des "frères bienveillants".
 "Je me suis retrouvé au Caire
comme hypnotisé,
 à la mosquée cinq fois par jour,
 barbu et en costume traditionnel",
 raconte-t-il d'une voix sourde.
 Il ne sera sauvé
que par l'expiration de son visa,
 en octobre dernier.
À suivre.......

15/01/2010

Une comédienne algérienne prise pour cible en plein Paris .


Dans les réunions inter Religieuses,les Musulmans déclarent : je cite :

L'Islam est la seule Religion de Paix,d'Amour,de Tolérance,de respect de la personne et des autres Religions ?J'aimerais tant les croire ?????

Mais .....mais .......mais.........Y a t'il un Musulman pour donner des explications .

Une comédienne algérienne prise pour cible en plein Paris .5de431d4-0158-11df-8cd2-2683d580a52f


Christophe Cornevin et Cécilia Gabizon


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/01/15/01016-20100115ARTFIG00003-une-comedienne-algerienne-prise-pour-cible-en-plein-paris-.php

Rayhana, comédienne et metteur en scène réfugiée en France après avoir vécu sous la menace des islamistes en Algérie.


Rayhana, comédienne et metteur en scène réfugiée en France après avoir vécu sous la menace des islamistes en Algérie.


Dénonçant au théâtre le machisme au Maghreb, Rayhana a été aspergée de White Spirit.

 

Perpétrée en plein Paris, visant une dramaturge algérienne qui défend la condition féminine à deux pas d'une mosquée radicale, l'agression est hautement symbolique.

Rayhana, comédienne et metteur en scène réfugiée en France après avoir vécu sous la menace des islamistes en Algérie, se rend ce mardi soir à la Maison des métallos dans le XIe arrondissement.

 Elle joue dans sa pièce, À mon âge, je me cache pour fumer. L'œuvre, courageuse et crue, met en scène plusieurs femmes évoquant au hammam leur vie, leurs espérances, le machisme qu'elles subissent.

 La pièce, renvoyant dos à dos militaires et intégristes dans une Algérie corsetée, se joue quatre soirs par semaine en face de la mosquée de la rue Jean-Pierre Timbaud, réputée intégriste.

Alors qu'elle s'apprête à rejoindre la salle de spectacle, Rayhana est abordée par deux inconnus qui l'insultent en arabe avant de brandir une bouteille, de l'asperger de White Spirit et de lui jeter un mégot incandescent au visage pour tenter en vain de l'enflammer.

In extremis, l'artiste se réfugie à la Maison des métallos. Puis se rend, accompagnée d'amis, dans un commissariat de quartier afin d'y déposer une plainte.

 «Le soir même, sans avoir le temps de se doucher, elle a tenu à jouer le spectacle comme si de rien n'était», précise-t-on à la Mairie de Paris où Bertrand Delanoë s'est déclaré «indigné par ce terrible événement qui semble trouver son origine dans le sujet même de ce spectacle…».

 Fadela Amara s'est dite «révoltée par ­cette agression intolérable», tandis que la société des auteurs compositeurs s'inquiète du fait «que la liberté d'expression soit menacé en France en 2010».

Disant s'indigner de cette agression visant une femme «qui s'est toujours engagée en faveur de la promotion des droits des femmes», la secrétaire d'État à la Famille Nadine Morano a annoncé jeudi qu'elle la recevrait aujourd'hui.

 Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a exprimé «tout son soutien et sa sympathie» à la dramaturge ainsi que son «admiration» pour son courage.

 L'association féministe Ni Putes ni Soumises a, quant à elle, appelé à un rassemblement samedi devant la Maison des métallos.

Devant la gravité des faits et leur dimension politico-religieuse, l'enquête a été confiée à la section antiterroriste de la brigade criminelle. Sous le choc, Rayhana n'aurait pas été en mesure de décrire ses agresseurs.

 L'affaire est prise d'autant plus au sérieux que l'artiste avait fait l'objet d'une première prise à parti le 5 janvier, à la sortie de son domicile dans le quartier de Belleville.

 «Deux hommes m'ont traité de putain et de mécréante», a expliqué Rayhana dans une conférence de presse jeudi.

 Aucun coup n'avait été porté et une première plainte avait été déposée.

 «C'est un avertissement», lui avait glissé un agresseur. L'agression intervient dans un quartier considéré comme une enclave islamiste par les policiers. Fouad Ali Saleh y recruta les deux Marocains qui l'aidèrent à organiser des attentats à Paris, dont celui de la rue de Rennes en 1986. Officiellement, l'islam prêché dans cette mosquée est rigoureux et apolitique.

 Mais le mouvement Tabligh pratique un prosélytisme actif et professe un piétisme radical pouvant parfois induire la rupture avec la société occidentale.

Dans le quartier, leur souffle religieux s'inscrit dans le paysage. Les commerces communautaires ont peu à peu remplacé les échoppes traditionnelles. «C'est une des seules rues de Paris où se commercialise la burqa», fait remarquer Philippe Mourrat, le directeur de la Maison des métallos. «Cela crée un climat.

 Nous évitons les provocations.

 Pour autant, nous n'allons pas nous censurer.» Depuis l'agression, Rayhana fait l'objet d'une protection policière, et quatre agents en tenue de la mairie de Paris sécurisent la salle de spectacle.

 

Ma réponse au Figaro :

 

Mes Félicitations respectueuses,pour votre courage ,face à de nombreux occidentaux ,qui ont l'immense courage de se taire en silence ?

Ils oublient ,que nous aussi ,nous avons eu les mêmes genres de gouvernements ou de mouvements liberticides?

Si aujourd'hui ,nous sommes plus ou moins en démocratie ,c'est grâce à la trempe de gens de votre genre .

 

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal ,mais par ceux ,qui voient faire le mal ,et laisse faire le mal !

Le monde sera détruit par ceux qui voient faire le mal ,et applaudissent ceux qui font le mal ?

Adapté d'une pensée d'Albert Einstein? »

Rassurez vous

Madame Anastasie .....

  • 519039-634202-anastasie.1224660929
    est formelle :

     

     

       

       

      .La Religion ...........................?

      C'est une Religion ,de paix, d 'amour ,de tolérance ,de fraternité et de  respect de la personne ….................

      Vos commentaires sur ce message ?

       

      vos avis ,vos réactions :
      adresse Émail :

      islamquestion77@yahoo.fr

       

      Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .
      Merci de visiter :

      http://islamquestion.skynetblogs.be/

       

      NON ! à l' intimidation

      soleil.T.MONDE 

      La lutte continue !

      Mariannepensee_unique

    • OUI! à la liberté d'è.........(censuré !)

       

    • 09/01/2010

      débat autour du mot «Allah» dégénère en Malaisie .

      Une Religion contradictoire !

      Dans les réunions inter Religieuses,les Musulmans déclarent : je cite : 

      L'Islam est la seule Religion de Paix,d'Amour,de Tolérance,de respect de la personne et des autres Religions ?

      Un seul Dieu,un seul Livre,les mêmes Prophètes et trois Religions ?

      Si nous avons tous le même Dieu ,nous devons tous l'appeler de son seul nom : Dieu !

      Allah ! Le nom de Dieu en Arabe ,tant pour les Musulmans,que les Chrétiens Arabes ?

       

      « Al-Kafirun

      -Sourate 109.6.

      À vous votre religion, et à moi la mienne !»

       

      Avec de tels évènements ,et la lecture journalière des actualités?

       

      Il y a de quoi ,d'être septique ?

      Que dirait les Musulmans d'Europe ,si les Européens leur interdiraient d'employer le mot Jésus?

      Parce que c'est notre Jésus ?

       

      À vos commentaires .

      Un débat autour du mot «Allah» dégénère en Malaisie .

      http://www.lefigaro.fr/international/2010/01/08/01003-20100108ARTFIG00457-un-debat-autour-du-mot-allah-degenere-en-malaisie-.php

      MALAISIE

      Trois églises ont été détruites par des bombes vendredi, dans ce pays où la polémique enfle sur l'emploi du nom d'Allah pour désigner le dieu du christianisme.
       
      Trois églises ont été la cible de bombes incendiaires vendredi en Malaisie, où le débat autour de l'utilisation du mot «Allah» par les non-musulmans fait rage, opposant la population malaise musulmane aux minorités d'origine chinoise et indienne, qui pratiquent notamment le christianisme.

      L'affaire n'est pas récente, et puise ses racines en mai 2008, date à laquelle le haut conseil national de la fatwa avait ordonné que l'appelation «Allah» soit uniquement employée par les musulmans. Il avait en effet estimé qu'un tel usage de ce mot par des catholiques risquait de semer la confusion parmi les musulmans, présents à 60% dans le pays.


      «Allah n'est que pour nous»

      Mais, la semaine dernière, la justice malaisienne a cassé cette décision, en autorisant le journal catholique Herald Weekly - édité à 14.000 exemplaires - a utiliser ce terme dans ses colonnes. Une décision qui a aussitôt provoqué l'ire d'une partie des musulmans du pays.

      Depuis, le gouvernement malaisien a fait appel de cette décision et, en attendant de statuer, la haute cour de Malaisie a suspendu mercredi l'autorisation accordée au Herald Weekly.

      Vendredi, plusieurs manifestations de musulmans radicaux se sont déroulées devant les deux principales mosquées de la capitale, Kuala Lumpur. «Nous ne laisserons pas le mot Allah être inscrit dans vos églises», pouvait-on entendre dans les cortèges. Une cinquantaine d'entre eux ont brandi par ailleurs des pancartes «L'hérésie prend naissance dans la mauvaise utilisation des mots», ou «Allah n'est que pour nous».

      Rassurez vous

      Madame Anastasie .....

    • 519039-634202-anastasie.1224660929
      est formelle :

      •  

        .La Religion ...........................?

        C'est une Religion ,de paix, d 'amour ,de tolérance ,de fraternité et de  respect de la personne ….................

        Vos commentaires sur ce message ?

         

        vos avis ,vos réactions :
        adresse Émail :

        islamquestion77@yahoo.fr

         

        Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .
        Merci de visiter :

        http://islamquestion.skynetblogs.be/

         

        NON ! à l' intimidation

        soleil.T.MONDE 

        La lutte continue !

        Mariannepensee_unique

      • OUI! à la liberté d'è.........(censuré !)
      •  

        30/12/2009

        manifestants violés dans une prison de Téhéran.

        Des manifestants violés dans une prison de Téhéran.

        http://www.lefigaro.fr/international/2009/08/26/01003-20090826ARTFIG00221-des-manifestants-violes-dans-une-prison-de-teheran-.php

        Delphine Minoui, correspondante au Moyen-Orient
        26/08/2009 | Mise à jour : 07:49
        | Commentaires 28| Ajouter à ma sélection
        Des détenues dans la prison d'Evin, au nord de Téhéran, en juin 2006. Fondé sous le règne du chah, l'établissement sert depuis la révolution islamique à enfermer les opposants politiques.
        Des détenues dans la prison d'Evin, au nord de Téhéran, en juin 2006. Fondé sous le règne du chah, l'établissement sert depuis la révolution islamique à enfermer les opposants politiques. Crédits photo : AFP

        Encouragés par le candidat malheureux à la présidentielle Mehdi Karoubi, les opposants à Ahmadinejad s'efforcent de témoigner des sévices subis par les contestataires lors de leurs interrogatoires.

        Il préfère taire son nom. Pourtant, il veut témoigner, malgré les risques de représailles. «En prison, ils m'ont ligoté les mains et les pieds, ils m'ont battu à mort, puis ils m'ont fait quelque chose qui est un péché même pour les apostats», confie le jeune homme, en allusion au viol subi lors de ses interrogatoires derrière les barreaux de la prison de Kahrizak, au sud de Téhéran.

        Publié en début de se­maine par Etemad e Melli, le site Internet de Mehdi Karoubi, candidat malheureux à la présidentielle, le récit détaillé de la descente aux enfers de ce manifestant vient confirmer la violence de la répression postélectorale. Il montre, aussi, la volonté des durs du régime d'étouffer ces diverses affaires de sévices. Pas plus tard que mardi, un membre d'une commission d'en­quête du Parlement a même déclaré «infondé» ce genre de révélations.

        Au-delà de la honte d'avoir été violenté, il y a donc, aussi, l'humiliation d'être accusé de mensonge.

        Une fois libéré, fin juillet, le jeune homme se réfugie, d'abord, dans le silence le plus total. «Il a fallu de longues journées pour que je me remette, que je retrouve confiance en moi, que j'accepte ce qui s'est passé et que je renonce à l'idée de me suicider», confie-t-il au site iranien.

        Ayant eu vent des efforts déployés par le réformiste Mehdi Karoubi, il finit par aller lui raconter son histoire. La confiance s'instaure entre les deux hommes. La semaine dernière, ils décident de se voir à nouveau dans le bureau de Karoubi. Mais cette fois-ci, leur discussion est vite interrompue par la visite inopinée de deux représentants du pouvoir judiciaire, accompagnés d'un juge.

        Tombes anonymes

        S'en suit un interrogatoire musclé de trois heures, truffé de questions embarrassantes. «Ils m'ont interrogé sur le degré de pénétration et m'ont demandé si mon agresseur avait joui…

         J'étais très perturbé», raconte le jeune homme. En route vers le médecin légiste, il ose alors demander : «Qu'ai-je fait pour mériter un tel traitement ?» L'un de ses interrogateurs lui répond :

         «Quand le guide suprême déclare qu'il n'y a pas de fraude électorale, alors il n'y a pas de fraude électorale !»

        Une fois arrivé à la clinique, il comprend que l'examen aura lieu sous le regard policier d'un agent de sécurité. Pendant qu'il attend les résultats, ce dernier le traite de «menteur» et l'accuse «d'avoir dé­shonoré» sa famille.

        À ce jour, seules quatre personnes ont osé, comme lui, franchir le mur de la peur, en confirmant avoir été violées. Selon diverses ONG locales, les chiffres seraient nettement plus élevés. Sans compter les nombreuses victimes ayant succombé à leurs sévices et dont les familles n'osent pas faire mention, les plaintes formulées étant aussitôt utilisées contre elles et contre l'opposition iranienne. Dernier exemple en date du silence forcé qui s'abat sur l'Iran : le responsable du cimetière Behecht-é Zahra démentant l'enterrement de dizaines de victimes de la violence post-électorale dans des fosses non identifiées.

         Quelques jours plus tôt, le site d'information réformiste Norooznews avait révélé que plus de 40 corps, d'abord congelés dans une «unité de stockage industriel», avaient été inhumés les 12 et 15 juillet dans des tombes dépourvues d'insignes.

        Selon un bilan officiel, environ 30 personnes auraient péri dans les émeutes qui ont suivi le scrutin du 12 juin.

         Mais l'opposition parle d'au moins 69 morts, tandis que certains diplomates oc­cidentaux évoquent jusqu'à 300 victimes.

        Le scandale des viols s'inscrit dans le bras de fer qui oppose de­puis deux mois l'entourage d'Ahmadinejad à ses adversaires réformistes, et qui s'est à nouveau illustré, mardi, par la reprise, à huis clos, du procès collectif des opposants iraniens. Objectif à peine voilé : la volonté de ternir la réputation du courant réformateur, né de l'élection de Mohammad Khatami, en 1997, et de le déclarer hors la loi.

         À plusieurs reprises, certains ultraconservateurs en ont même appelé au jugement et à l'arrestation des deux principaux rivaux du président réélu, Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi.

        Ce dernier, dont le journal vient de subir les foudres de la censure, a été menacé d'ê­tre puni de «quatre-vingts coups de fouet».

        De toute évidence, son audace dérange. Il est le premier à avoir dénoncé, fin juillet, «les viols sauvages de filles et garçons emprisonnés».

        Le guide suprême avait pourtant tenté de calmer le jeu en ordonnant la fermeture de la prison de Kahrizak. Pour Karoubi, ce n'est pas suffisant. Selon son site Web, il envisage déjà de publier d'autres témoignages de victimes.

        » DOSSIER SPECIAL - L'Iran en crise  

        Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal ?

        Mais par ceux qui voient faire le mal ,et laissent faire le mal ?

        Également par ceux qui voient faire le mal ,et applaudissent ceux ,qui font le mal ? 

        28/12/2009

        Soudan,l'Islam et les femmes en pantalon ?

        Lubna, le défi du pantalon.

        http://www.lefigaro.fr/livres/2009/11/26/03005-20091126ARTFIG00002-lubna-le-defi-du-pantalon-.php

        L'Islam est une Religion de paix,d'amour,de tolérance ,de fraternité et de respect de la Femme .........LA PREUVE /

        Arrêtée à Khartoum, cette intellectuelle soudanaise a été condamnée au fouet pour «atteinte à l'ordre public et à la moralité» parce qu'elle portait un pantalon.

        Pierre Prier
        25/11/2009 | Mise à jour : 19:16
        Lubna Ahmad al-Hussein Hussein place Saint-Sulpice, à Paris, samedi dernier.
        Lubna Ahmad al-Hussein Hussein place Saint-Sulpice, à Paris, samedi dernier. Crédits photo : Le Figaro

        Arrêtée à Khartoum, cette intellectuelle soudanaise a été condamnée au fouet pour «atteinte à l'ordre public et à la moralité» parce qu'elle portait un pantalon. Lubna Ahmad al-Hussein Hussein a quitté son pays, mais n'a pas renoncé à son combat pour les femmes et contre les extrémismes.

        Bien sûr, elle porte un pantalon. C'est devenu la carte de visite de Lubna Ahmad al-Hussein Hussein. Elle l'a revêtu en visite à Paris, où elle a été reçue par le ministre des Affaires étrangères.

        Elle est passée par Le Caire où deux prix lui ont été décernés par des ONG de défense des droits de la femme. Son histoire est devenue un livre, La Soudanaise au pantalon (*).

         Arrêtée à Khartoum en juillet dernier à la sortie d'un restaurant, cette intellectuelle, journaliste connue et cadre de l'ONU au Soudan, a été condamnée à 40 coups de fouet pour «atteinte à l'ordre public et à la moralité».

        Mais Lubna al-Hussein Hussein, connue pour son caractère, a apostrophé ses juges et décidé sur-le-champ de lancer une campagne pour la dignité des Soudanaises. Embarrassé, le magistrat voulait un non-lieu : son statut d'employée de l'ONU lui garantissait l'immunité. Des «médiateurs» lui ont même proposé «d'étouffer l'affaire à une seule condition : que je me taise enfin». Mais Lubna voulait être jugée.

         Elle a démissionné de l'ONU. La justice de Khartoum s'en est sortie en lui infligeant une amende.

         La Fédération des journalistes, inféodée au pouvoir, a payé sa caution. Contre son gré. Et trop tard. Lubna ne se taira plus.

        Elle se bat désormais pour sortir les femmes du double carcan de la tradition et de l'exploitation de la religion par les militants extrémistes au pouvoir.

        C'est une jeune femme souriante au teint clair. Elle parle en entortillant une mèche de cheveux sombres. S'enthousiasme à l'idée de voir Notre-Dame et la maison de Victor Hugo. S'amuse des parallèles franco-soudanais : «Une loi contre le niqab, le voile intégral ? D'accord, mais uniquement pour des raisons de sécurité. Personne ne doit pouvoir se cacher le visage en public.»

         Elle en sait quelque chose. C'est la face cachée par un niqab qu'elle a enfreint l'interdiction de sortir du Soudan. Avec un coup de pouce, tout de même. «Je ne peux pas dire quel jour je suis partie, cela permettrait d'identifier les gens qui m'ont aidée, à l'intérieur comme à l'extérieur de l'aéroport.»

         Au Soudan, tout le monde n'approuve pas l'extrémisme du gouvernement, loin de là. «C'est le parti présidentiel et le président Béchir qui me poursuivent. Le SPLA me soutient.»

         Après un accord de paix, la rébellion sudiste du SPLA a intégré un gouvernement d'union avec le Parti du Congrès, issu du coup d'État intégriste de 1989 et organisé autour d'une minorité se revendiquant «arabe.»

         Mais le Parti du Congrès garde la haute main sur la société.

        Fêtes colorées des soufis

        Lubna insiste : elle ne se bat pas contre une religion, mais contre une politique.

         «Je mets au défi les musulmans de produire un texte religieux interdisant le port du pantalon, ou même celui du voile.»

         Le pantalon n'est interdit au Soudan que depuis le coup d'État. Lubna l'a rappelé au policier qui l'interrogeait :

        «Mon ami, tu étais peut-être là avant 1989. Tes collègues femmes portaient le même pantalon que toi…»

        Elle se souvient encore du basculement islamiste, quand le Soudan accueillait Ben Laden et rêvait de révolution religieuse planétaire.

        «Au lycée, on nous faisait chanter que l'Amérique allait s'effondrer comme l'URSS, que l'État islamique engloberait bientôt la terre entière.»

         La religion, la journaliste s'en fait une autre idée. Plus haute et plus intime. Son Dieu est miséricorde.

         Elle le priait pendant l'agonie de son mari, Abdel-Rahman Mokhtar, fondateur du grand quotidien Al-Sahafa. «Je suppliais Allah de le réveiller.

         Je lui glissais sous l'oreiller son magnétophone, avec des cassettes de lecture du Coran par l'un de ses prédicateurs préférés, des cassettes qui ne le quittaient jamais et que nous avions emportées en voyage de noces. Je voyais ses traits s'apaiser.» Née dans une famille de commerçants et d'entrepreneurs, «joyeux mélange de tribus et de couleurs, de Noirs et d'Arabes», arabophone comme la majorité des Soudanais, marquée dans son enfance par les fêtes colorées des soufis, la tendance mystique de l'islam, la journaliste «ricane» des prétentions du groupe au pouvoir qui se veut seulement arabe. «Mais regardons-nous, nous sommes tous noirs !» Bientôt titulaire de la chronique vedette du journal Al-Sahafa, elle s'engage et dénonce la guerre au Darfour, présentée comme un conflit entre «noirs» et «arabes.»

        Elle affirme ne pas vouloir se lancer en politique. Son obsession, c'est de réformer la société. «Ni Allah, ni l'Amérique, ni le monde ne pourront nous aider à changer si nous n'avons pas la volonté de le faire nous-mêmes.»

         Excisée à 7 ans,

         elle sait que la pratique est encore courante, et que la tradition pèse lourd. Elle retrouve parfois les accents de Simone de Beauvoir : «Le jour où les femmes auront acquis leur indépendance financière, il leur sera plus facile de quitter le domicile conjugal» et un mari tyrannique. En attendant, Lubna a obtenu un premier résultat.

        7 Les familles des femmes condamnées au fouet reçoivent des messages de solidarité. «Et elles n'ont plus honte.»«Bien décidée» à rentrer dans son pays, Lubna continuera le combat, malgré les menaces de mort qu'elle dit avoir reçues.

        (*) «40 Coups de fouet pour un pantalon», avec Djénane Kareb Tager, Éd. Plon.

          

        • Rassurez vous ,madame Anastasie519039-634202-anastasie.1224660929
          est formelle :

         

        .La Religion ...........................?

        C'est une Religion ,de paix, d 'amour ,de tolérance ,de fraternité et de  respect de la personne ….................

        Vos commentaires sur ce message ?
         
        vos avis ,vos réactions :
        adresse Émail :
        Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .
        Merci de visiter :
         
        NON ! à l' intimidation
        CERVEAUpubea8
         
         
         
        soleil.T.MONDE 
        La lutte continue !
        Mariannepensee_unique
      • OUI! à la liberté d'è.........(censuré !)
        • Venez nous rendre visite :
           
        • 21/11/2009

          Un pope russe assassiné dans une église de Moscou

           

           

          L'Islam est une Religion de paix,d'amour,de tolérance ,de fraternité et de respect de la  personne ….........

          ne cessent de nous répéter les Média,des Islamologues.........

          nous sommes prêt à les croire …....nous avons envie de les croire …........Malheureusement l'actualité nous pose des problèmes ….......!

          Un pope russe assassiné dans une église de Moscou

          Un homme masqué a fait intrusion dans une église du sud de Moscou et y a tué un prêtre orthodoxe qui avait reçu des menaces de mort pour avoir converti des musulmans au christianisme et critiqué l'islam, rapporte-t-on de sources judiciaire et ecclésiastique. 

           UN POPE RUSSE ASSASSINÉ DANS UNE ÉGLISE DE MOSCOU 

          Cet assassinat risque d'ébranler les délicates relations qu'entretient la puissante Eglise orthodoxe russe, très proche du Kremlin, avec la minorité musulmane de Russie, qui compte environ 20 millions de membres.

          L'inconnu s'est approché jeudi soir du pope Daniil Sisoïev, 34 ans, dans sa petite église Saint-Thomas, lui a demandé de confirmer son identité et a ouvert le feu sur lui avec un pistolet, a dit le porte-parole du parquet général russe.

          Sisoïev, blessé à la tête et dans le cou, a succombé alors qu'on le transportait à l'hôpital. Son maître de chapelle a été blessé durant l'attaque. Il a été hospitalisé et placé sous la protection d'un vigile armé.

          Le parquet a fait savoir que les enquêteurs privilégiaient la thèse d'un meurtre à motivation religieuse.

          Le père Sisoïev était originaire du Tatarstan, république russe à majorité musulmane. Il avait reçu des menaces pour avoir prêché la foi orthodoxe auprès de musulmans et de fidèles d'autres confessions chrétiennes.

          "J'ai reçu une dizaine de messages électroniques où l'on promettait de me couper la tête (si je continuais à prêcher les musulmans)", avait-il déclaré lors d'une émission télévisée en février 2008. "Mais pour moi, ne pas prêcher les musulmans est un péché", avait-il souligné selon l'agence de presse Interfax.

          CRITIQUE DE L'ISLAM

          Dans des vidéos de conférences diffusées sur le site YouTube (http://www.youtube.com/watch?v=uJNPSyh4zFk&feature=related), il critiquait sans ménagement l'islam, qu'il tenait moins pour une religion que pour "un projet comparable au national-socialisme ou à un parti communiste cherchant à faire advenir le royaume de Dieu sur terre avec des instruments humains".

          Il avait aussi écrit des livres comme "Une réponse orthodoxe à l'islam" et "Se marier avec un musulman" - dans lequel il recommandait aux femmes russes de ne pas épouser de musulmans.

          La Russie a connu un renouveau religieux après la chute du communisme. L'Eglise orthodoxe y est redevenue une force politique importante. Son chef, le patriarche Cyrille, apparaît souvent en public aux côtés de dirigeants russes et étrangers.

          Dans un message de condoléances adressé à sa famille, le patriarche Cyrille fait l'éloge de la "forte attitude missionnaire" de Sisoïev et de ses "activités pleines de zèle pour la propagation de la parole de Dieu".

          Les collègues de Sisoïev ont évoqué les menaces dont il avait été l'objet de la part de certains milieux musulmans.

          "Le père Daniil (...) recevait régulièrement des courriels disant qu'il serait traité en 'infidèle' s'il ne mettait pas fin à ses polémiques avec les musulmans", a dit à Interfax Kiril Frolov, président de l'Association des experts orthodoxes.

          Le grand mufti de Russie, Ravil Gainouddine, a présenté ses condoléances à l'Eglise orthodoxe et à la famille du pope assassiné.

          "Nous tenons à dire que nous condamnons toutes les formes de terrorisme et d'extrémisme", a-t-il déclaré aux journalistes. "L'islam dénonce le terrorisme, et le meurtre d'un imam ou d'un prêtre orthodoxe est un horrible péché", a-t-il ajouté.

          Avec Aïdar Bouribaïev, version française Guy Kerivel et Philippe Bas-Rabérin;

          • Rassurez vous ,madame Anastasie519039-634202-anastasie.1224660929
            est formelle :

           

          .La Religion ...........................?

          C'est une Religion ,de paix, d 'amour ,de tolérance ,de fraternité et de  respect de la personne ….................

          Vos commentaires sur ce message ?
           
          vos avis ,vos réactions :
          adresse Émail :
          Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .
          Merci de visiter :
           
          NON ! à l' intimidation
          CERVEAUpubea8
           
           
           
          soleil.T.MONDE 
          La lutte continue !
          Mariannepensee_unique
        • OUI! à la liberté d'è.........(censuré !)
          • Venez nous rendre visite :
             

          •  

            23/10/2009

            Les Sourates et les Chrétiens …(2).....

             

             

             

            Les Sourates et les Chrétiens …(2).....

             

             

            Voici la version «  rassurante  »  sur les Sourates et les Chrétiens .d'un animateur d' un Blog Musulman ?

             

            La version

            Versets sur les Chrétiens

             

            Ceux qui croient, ont fait exode, font effort sur le chemin de Dieu, et ceux qui leur procurent asile et protection, ce sont eux les croyants véritables. Il leur revient large indulgence et généreuse attribution.

             

            Coran. VIII, 74

             

            De plus ,il est n'est nullement dit sans cette Sourate ,qu'il est question des Chrétiens …......?????

             

            la version ,que je possède :

             

             

            Sourate Al-Anfal(8)

            Ayat N°: 74

             

            8.74. Ceux qui ont cru, qui ont émigré, qui ont combattu au service de Dieu, ainsi que ceux qui les ont accueillis et secourus, ceux-là sont les vrais croyants auxquels l’absolution de leurs péchés et une généreuse récompense seront accordées.

             

            Version Ressemblante ,mais pas le même sens !!!!!!!

            Autre version ,mais plus ancienne ,du temps ou l'intégrisme était inconnu ….....

             

            Sourate 8

            LE BUTIN .

             

            74. Les infidèles se prêtent une assistance mutuelle. Si vous n'agissez pas de même, la sédition et de graves désordres auront lieu sur la terre.

             

            75. Ceux qui ont cru et quitté leurs foyers pour combattre dans la voie de Dieu, ceux qui ont donné asile et assisté le Prophète, ceux-là sont les véritables croyants. L'indulgence du Seigneur leur est acquise et des bienfaits généreux.

             

            LE CORAN

            traduit par Kasimirski (1840).

             

            La Parole …....vient de Dieu …......mais il n'y a pas de cohésion et/ou d'uniformité ….......?????Alors vient'elle de Dieu ou c'est simplement une invention humaine …......

             

            +++++++++++++++++

             

            Par contre ,après de longue recherches ,j'ai trouver deux Sourates favorables aux Chrétiens ….....

             

            Al-Baqara - 2.62.

             

            Certes, ceux qui ont cru, ceux qui ont adopté le judaïsme, les chrétiens, les sabéens, quiconque parmi eux a cru en Dieu, au Jugement dernier et a pratiqué le bien trouvera sa récompense auprès de son Seigneur et ne ressentira ni crainte ni chagrin.

             

              Al-Hajj - 22.17.

             

            Certes, ceux qui croient, ceux qui pratiquent le judaïsme ainsi que les sabéens, les chrétiens, les zoroastriens et les polythéistes, Dieu les départagera le Jour de la Résurrection, car Il est Témoin de toute chose.

             

            Je ne rentrerai pas dans la querelle des Musulmans sur le nombre de Sourates ?????

             

            Que personne ne connait exactement ,

            combien de versets il y a,

            chacun a sa version , sa vision

            (6666, 6346, 6236 , 6234,6114.........? )

             

            De plus ,autre sujet de discorde ,les Sourates ajoutées ,les Sourates de Médine ?????

             

            Tout cela est bien bizarre ,ajouter une guerre de 50 ans,des assassinats en tous genre pour des querelles du nombre de versets ?.

             

            De nouveau bizarre ,pour la Parole de Dieu ?

             

            =

             

            Face à ces 2 à 3 Sourates « rassurantes ! » ;il y a plus de 6.000 Sourates «  non rassurantes ! » …........

             

            Une moyenne pas « très rassurante » ?????

             

            Il y a une autre version moins euphorique …....

             

            Qu'a dit Mahomet au sujet des Chrétiens :

             

            Al-Baqara

             

            • 2.191.

            • tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les d’où ils vous ont chassés, car la subversion est pire que le meurtre. Ne les combattez pas, cependant, auprès de la Mosquée sacrée, à moins qu’ils ne vous y attaquent les premiers. Dans ce cas, n’hésitez pas à les tuer.

            • Ce sera la juste récompense des infidèles.

             

            Al-Maidah

             

            • 5.51. Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas les juifs et les chrétiens pour alliés. Ils sont alliés les uns des autres. Quiconque parmi vous les prend pour alliés sera des leurs.

            • Dieu ne guide pas les traîtres.

             

            4.56.

             

             

             

            Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage!

             

             

             

            4.89.

             

             

             

            Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah.

             

             

             

            Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors,

             

             

             

            et tuez-les

             

             

             

            où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,

             

             

             

            5 : Al-Maidah ou le plateau servi .

             

             

             

            5.33.

             

             

             

            La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre,

             

             

             

            c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées,

             

             

             

            ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment.

             

             

            Ou est la tolérance ….....ou est le Dieu Miséricordieux ….....!!!!.

             

             

            Encore moins rassurant ….....l'actualité........

             

            Soudan : crucifixion de chrétiens

             

            Posted: 18 Oct 2009 06:08 AM PDT

             

            Atrocités : Selon l’évêque du Soudan :

             

            « Sept chrétiens ont été crucifiés »

             

            La suite sur :

             

            http://feeds.feedburner.com/bivouac-id

             

            Encore plus inquiétant ,l'indiffère générale ,devant de telles horreurs …......

             

            « Le Monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal ,mais par ceux ,qui voient faire le mal ,et qui regardent faire le mal et laissent faire le mal ! ».

             

            Bien sur ,ce que Jésus a dit ne se retrouve pas ailleurs ?

             

            et tout ce que tu ne voudrais pas qu'il t'advienne,

            toi non plus, ne le fais pas à autrui"

            (Matthieu 7,12;La Didaché).

             

             

            à suivre.......

            Me taire !!!!!!!!!!!!!!!!!!
            chutTAISEZVOUS

            Pas question ????????????

            « Ce ne sont pas ceux qui crient le plus fort !
            Qui ont raison ? »
            à suivre ........à vos commentaires ...............
            les commentaires sur les messages ?
            vos avis ,
            vos réactions
            : adresse Émail :
            Toutes les réactions sont publiées ,
            à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .
            Taisez-vous Citoyens !
            Vous n'avez rien vu !
            Vous n'avez rien entendu
            Dites ....NON........!
             taisezvousSLAPP
            Merci de visiter notre blog :


             

             

            20/10/2009

            Les Sourates et les Chrétiens ….....


             

            Les Sourates et les Chrétiens ….....

             

            Le monde occidental connait mal l'Islam ,malgré une inondation d'articles ,de livres ,de conférences ;d'émissions en tous genres le plus souvent éloignés de la réalité .

             

            Si l'Occident ne fait aucun effort pour comprendre et connaître

            la réalité de l'Islam ,préférant écouter des Islamologues ,tenant un discours souvent sans rapport avec la réalité .

             

            L'Islam garde « ses secrets » ,estimant ,que seul les Musulmans ne peuvent s'intéresser à l'Islam …...!

             

            Cela ne les empêchent pas de se livrer à des critiques sévères des autres Religions ?

             

            Et de rechercher ,sans cesse dans les textes des autres Religions ,la preuve de la justification de leur propre Religion .

            Ayant visiblement des difficultés , à les trouver dans leurs textes à eux …......!Comprenne qui pourra ….......!

             

            Et certains ,prennent leurs désirs pour la réalité ,et font parfois des citations de Sourates ou de Versets ,dont l'interprétation est discutable ?

            D'autant plus facile ,face à des gens complètement ignorant ?

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             


            « L’ignorance fait la tranquillité ; le mensonge fait la félicité. »

            d'après :

            Anatole FRANCE, Les Dieux ont soif.


            Être ignorant de son ignorance est la maladie de l'ignorant.


            Amos Bronson Alcott.


            Extrait de Conversation de table .


            Il y a deux manières d'ignorer les choses : la première,

            c'est de les ignorer ;

            la seconde,

            c'est de les ignorer et de croire qu'on les sait.

            La seconde est pire que la première.


            Victor Hugo.


            Extrait de Océan prose .


            L'ignorance est une bénédiction,

            mais pour que la bénédiction soit complète l'ignorance doit être si profonde, qu'elle ne se soupçonne pas soi-même.


            Edgar Allan Poe.


            Extrait de Un Chapitre d'idées .


            La sottise ne comprends pas.

            La bêtise comprends de travers !.



            À suivre........


            +++++++++++++++++++++

            Dénoncez la bêtise,

            est une œuvre incommensurable …… 

            ATTENTION !

            Être un « OUI!OUI!OUI! » 

            Ça peut rendre complément....

            34 (2)

            Idiot. 

            cessez de vous taire .


            Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
            de toute façon ,nous en tenons compte :
            ,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .

            pensee_unique
            Ne vous Taisez-vous  plus !
             
            Des gens "intelligents"pensent  pour vous !
            Et ils vous surveillent !!!!!Hé! Alors !!!!!
             
            ANASTASIE 

             

            06/10/2009

            Islam : l'attentat contre le PAM......répugnant .....

            Ignoble ,indécent,indéfendable …......

             

            Les plus coupables ,ce ne sont pas ceux qui commettent les attentats ,mais ceux qui trouvent des justifications,trouvent des excuses?

            Ceux qui restent passifs ?

             

            « Le monde ne sera pas détruit par ceux ,qui font le mal ?

            Mais par ceux ,qui voient faire le mal,et laissent faire le mal ?

             

            Albert Einstein . »

            ar REUTERS, REUTERS,
            Mise a jour: 06/10/2009 09:48

            Les taliban pakistanais revendiquent l'attentat contre le PAM.

            http://news.fr.msn.com/m6-actualite/monde/article.aspx?cp-documentid=150076873

            PESHAWAR, Pakistan (Reuters)

             - Les taliban pakistanais ont revendiqué l'attentat suicide qui a fait cinq morts, lundi, dans les locaux du Programme alimentaire mondial (PAM) à Islamabad."Nous acceptons la responsabilité de l'attentat d'Islamabad", a déclaré Azam Tariq, porte-parole du Tehrik-e-Taliban, joint par téléphone à Peshawar, chef lieu de la province de la Frontière du Nord-Ouest.

            Les taliban pakistanais revendiquent l'attentat contre le PAM

            Les taliban pakistanais revendiquent l'attentat contre le PAM

            PESHAWAR, Pakistan (Reuters)

             - Les taliban pakistanais ont revendiqué l'attentat suicide qui a fait cinq morts, lundi, dans les locaux du Programme alimentaire mondial (PAM) à Islamabad.

            "Nous acceptons la responsabilité de l'attentat d'Islamabad", a déclaré Azam Tariq, porte-parole du Tehrik-e-Taliban, joint par téléphone à Peshawar, chef lieu de la province de la Frontière du Nord-Ouest.

            "Toutes ces organisations sont les esclaves des Etats-Unis", a-t-il poursuivi, interrogé sur les raisons qui ont poussé le mouvement à s'en prendre au PAM, organe des Nations unies qui vient en aide à des millions de Pakistanais.

            "Pourquoi les Nations unies ne voient-elles pas les atrocités commises au Waziristan et dans les autres zones tribales?", s'est-il indigné, évoquant l'offensive des forces pakistanaises et les tirs des drones américains dans les bastions taliban, à la frontière afghane.

            Les cinq morts étaient tous des employés du PAM.

            Version française Jean-Philippe Lefief

            • Rassurez vous ,madame Anastasie519039-634202-anastasie.1224660929
              est formelle :

             

            .La Religion ...........................?

            C'est une Religion ,de paix, d 'amour ,de tolérance ,de fraternité et de  respect de la personne ….................

            Vos commentaires sur ce message ?
             
            vos avis ,vos réactions :
            adresse Émail :
            Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .
            Merci de visiter :
             
            NON ! à l' intimidation
            CERVEAUpubea8
             
             
             
            soleil.T.MONDE 
            La lutte continue !
            Mariannepensee_unique
          • OUI! à la liberté d'è.........(censuré !)
            • Venez nous rendre visite :
               

            • 18/09/2009

              BURQA : MENACÉE DE MORT ,FADELA AMARA,SUITE À SES PROPOS

               

              BURQA : FADELA AMARA, MENACÉE DE MORT SUITE À SES PROPOS

              Societe_burqa_fadela_amara_menacee_de_mort_suite_a_ses_propos_mode_une.jpg le quotidien "France-Soir", Fadela Amara aurait été menacée de mort par sms, peu après avoir publiquement évoqué la burqa. La secrétaire d'Etat chargée de la politique de la Ville s'était montrée favorable à une loi contre le port de ce voile intégral, déclarant il y a peu au "Parisien" : "Globalement, les femmes qui ont la burqa, confiscation de leur existence même, sont des victimes."

              Ainsi, deux hommes suspectés d'être les auteurs des menaces par sms ont été arrêtés le 2 juillet dernier à Valence et à Grenoble. Ils ont aussitôt été placés en garde à vue. K.M.

              10/07/2009

              On est très courageux !

              On a rien vu !

              On a rien entendu !

              On a rien dit !

              On a pas agit !

               

              Et puis ! Voilà ,ce qui vous arrive !

              CAMP78656

               

               

              Et puis voilà ,ce qui arrive à vos enfants !

               

               CAMPENFANTS70262

              Le monde est dangereux à vivre !

              Non pas tant à cause

              de ceux qui font le mal,

              mais à cause de ceux

              qui regardent le mal

              et laissent faire le mal .

               

              Albert Einstein .

               z_banner

               

              08/09/2009

              Islam et le Pantalon .

               

              AFP, Mise a jour: 08/09/2009 17:51

              Soudan: la journaliste condamnée pour port du pantalon veut "continuer le combat"

              "Nous allons continuer le combat", a assuré mardi à sa sortie de prison la journaliste soudanaise Loubna Ahmed al-Hussein condamnée la veille pour avoir porté un pantalon jugé "indécent", un verdict dénoncé par des organisations internationales.

              La journaliste soudanaise Loubna Ahmed al-Hussein à sa sortie du tribunal de Khartoum le 7 septembre 2009.

              "Nous allons continuer le combat", a assuré mardi à sa sortie de prison la journaliste soudanaise Loubna Ahmed al-Hussein condamnée la veille pour avoir porté un pantalon jugé "indécent", un verdict dénoncé par des organisations internationales.

              "Nous allons continuer le combat", a assuré mardi à sa sortie de prison la journaliste soudanaise Loubna Ahmed al-Hussein condamnée la veille pour avoir porté un pantalon jugé "indécent", un verdict dénoncé par des organisations internationales.

              "Nous allons continuer le combat pour changer cette loi, la police de l'ordre public et les tribunaux de l'ordre public", a-t-elle déclaré à l'AFP dans la cour du journal Ajras al-Hurriya (Les cloches de la liberté), où elle a été accueillie par les youyous de ses partisans.

              Mme Hussein avait été reconnue coupable lundi d'avoir porté un pantalon "indécent", un crime passible de flagellation au Soudan. Mais le juge lui avait donné le choix entre une amende de 500 livres soudanaises (200 USD) et un mois de prison.

              Vêtue d'un pantalon brun et de la "tarha", voile traditionnel soudanais recouvrant la tête et les épaules, elle avait refusé de payer l'amende, préférant être incarcérée, une décision qui semble avoir ennuyé les autorités.

              Le président de l'Association des journalistes soudanais, Mohieddine Titawi, a indiqué à l'AFP que son organisation avait payé l'amende et que Mme Hussein avait aussitôt été libérée.

              "Je ne sais même pas qui a payé l'amende.

              J'avais demandé à ma famille et à mes amis de ne pas la payer", a-t-elle affirmé, visiblement mécontente d'avoir été libérée contre son gré de la prison des femmes d'Omdurman, ville jumelle de Khartoum au confluent des deux Nil.

              La journaliste avait été arrêtée en juillet dans un café de Khartoum avec une douzaine d'autres femmes portant elles aussi un pantalon.

               Dix des femmes arrêtées avaient reçu dix coups de fouet chacune.

              Mme Hussein a ensuite entrepris une croisade contre l'article 152 du code pénal de 1991, entré en vigueur deux ans après le coup d'Etat du président Omar el-Béchir, qui prévoit 40 coups de fouet maximum pour quiconque "commet un acte indécent, un acte qui viole la moralité publique ou porte des vêtements indécents".

              La journaliste devenue activiste a indiqué ne pas savoir pour le moment si elle interjetterait appel du verdict de culpabilité prononcé par la cour de Khartoum-Nord en première instance.

              Sa condamnation a été décriée par le bureau du Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme et la France, mais est passée quasi inaperçue dans la presse soudanaise, où plusieurs journaux ont été interdits de publier sur ce sujet délicat.

              "Le cas de Loubna Ahmed al-Hussein est à notre avis emblématique d'une tendance plus large (...) de lois qui discriminent les femmes au Soudan", a dénoncé le porte-parole du Haut commissaire, Rupert Colville, à Genève.

              "Le code pénal ne définit pas ce qui constitue une tenue indécente et laisse un large pouvoir discrétionnaire aux agents de police, ce qui fait craindre que les arrestations ont été conduites de façon arbitraire", a-t-il dit.

              "La France regrette profondément la décision de la cour de Khartoum", a pour sa part déclaré à la presse à Paris la porte-parole adjointe du ministère français des Affaires étrangères, Christine Fages.

              Pour le quotidien pro-gouvernemental soudanais al-Ray al-Aam, Mme Hussein tente de "politiser" une décision rendue par la justice.

               

               

              02/09/2009

              Beslan. 5e anniversaire de la prise d'otages

               

              Russie: commémoration du 5e anniversaire de la prise d'otages de Beslan.

              http://fr.news.yahoo.com/3/20090901/twl-russie-beslan-commemoration-091cf94.html

              Des proches des victimes de la prise d'otages de Beslan en 2004 ont marqué mardi dans cette ville du nord du Caucase (sud de la Russie) le cinquième anniversaire de cet acte terroriste, qui s'était soldé par la mort de 334 personnes, en majorité des enfants, lors de l'intervention des forces de l'ordre. 

              De nombreuses personnes se sont rendues dans les ruines du gymnase de l'Ecole No1 de Beslan, allumant des cierges et déposant des fleurs. Il y a cinq ans, 32 militants pro-tchétchènes lourdement armés avaient retenu un millier de personnes en otages pendant près de trois jours, jusqu'à l'intervention des forces de l'ordre, qui avait abouti à la mort de 334 personnes.

              Le drame avait bouleversé la Russie et conduit Vladimir Poutine, alors président, à réformer le système électoral russe, renforçant ainsi le contrôle du Kremlin sur le pouvoir.

              Dans le gymnase de l'école, des mères et des grands-mères ont tendu la main, dans un geste de désespoir, vers les photos accrochées aux murs de leurs enfants morts dans la tragédie. D'autres ont placé des bouteilles d'eau à la base des murs,

               une manière de rappeler que les otages étaient restés trois jours sans eau ni nourriture.

               Beaucoup avaient été contraints de boire leur urine durant le siège.

              L'assaut donné le 3 septembre 2004 pour libérer les otages s'est déroulé de manière catastrophique, soulignent des proches et des défenseurs des droits de l'homme. De nombreuses victimes ont succombé à des tirs croisés, à des explosions accidentelles et peut-être même à des armes lourdes employées par les forces de l'ordre.

              Le seul rescapé connu parmi les preneurs d'otages, Nour-Pachi Koulaïev, a été condamné à la prison à vie en 2006.

              • Rassurez vous ,madame Anastasie519039-634202-anastasie.1224660929
                est formelle :

               

              .La Religion ...........................?

              C'est une Religion ,de paix, d 'amour ,de tolérance ,de fraternité et de  respect de la personne ….................

              Vos commentaires sur ce message ?
               
              vos avis ,vos réactions :
              adresse Émail :
              Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .
              Merci de visiter :
               
              NON ! à l' intimidation
              CERVEAUpubea8
               
               
               
              soleil.T.MONDE 
              La lutte continue !
              Mariannepensee_unique
            • OUI! à la liberté d'è.........(censuré !)
              • Venez nous rendre visite :
                 

              • 18/08/2009

                IRAN : LA LAPIDATION...........

                IRAN : NEUF PERSONNES CONDAMNÉES À LA LAPIDATION

                 

                09/08/2009

                Clotilde Reiss admet avoir manifesté et rédigé un rapport

                Une manipulation hors pair ?
                Ou une grosse gaffe Française ?

                Un Iran bien sur de lui !
                Face à une France bien embarassée !

                A la Une

                Iran :

                 Clotilde Reiss admet avoir manifesté et rédigé un rapport

                Comme la Française, une centaine de personnes sont jugées à Téhéran. Paris proteste contre les conditions du procès.

                Clotilde Reiss à son procès à Téhéran, samedi (Ali Rafiei/Reuters)

                Ce samedi 8 août, Clotilde Reiss, universitaire française de 24 ans accusée d'avoir encouragé les émeutiers du mois de juin manifestant contre la rélection de Mahmoud Ahmadinejad, a, selon l'agence iranienne Irna, admis devant le tribunal révolutionnaire de Téhéran avoir participé et rédigé un rapport sur ces manifestations à Ispahan :

                « J'ai écrit un rapport d'une page et je l'ai remis au patron de l'Institut français de recherche en Iran qui appartient au service culturel de l'ambassade de France. »

                La Française, dont la comparution ce samedi a surpris sa famille comme la diplomatie française, qui l'a appris par la presse, risque cinq années de prison. Elle a demandé « pardon » :

                « Les motifs de ma participation aux manifestations étaient personnels (…) mais j'accepte que c'était une erreur et je n'aurais pas dû participer à ces rassemblements. (…) Je demande pardon au pays, au peuple et au tribunal d'Iran et j'espère que je serai graciée. »

                De son côté, une employée locale de l'ambassade de France en Iran, Nazak Afshar, arrêtée jeudi, a affirmé devant ce tribunal que l'ambassade avait demandé à ses employés d'accueillir les manifestants dans ses locaux en cas de problème.

                Arrêtée à l'aéroport de Téhéran le 1er juillet

                La jeune diplômée de Sciences-Po Lille s'est installée en Iran en février dernier après avoir décroché une bourse de l'Ifrian (Institut français de recherche en Iran). C'est à l'aéroport de Téhéran qu'elle a été arrêtée le 1er juillet alors qu'elle rentrait en France. Depuis, elle est enfermée à la prison d'Evin et l'ambassadeur de France n'a pu la rencontrer qu'une fois.

                Elle a affirmé devant ses juges, toujours selon Irna, que « les gardiens et les agents chargés de mener les interrogatoires ne se sont pas mal comportés », tout en parlant d'une « certaine pression psychologique ».

                Les autorités iraniennes lui reprochent d'avoir participé à des manifestations de protestation contre l'élection d'Ahmadinejad à Ispahan. Elle aurait pris des photos qu'elle a envoyées par un mail privé à un ami à Téhéran.

                Le contenu, anodin, des mails envoyés par Clotilde Reiss est souligné par son comité de soutien qui a publié l'un de ces textes sur son site :

                « Je vous écris de Téhéran pour vous dire que tout va bien pour moi malgré la crise politique qui touche le pays. Vous n'avez pas de raison de vous inquiéter de mon sort. Non seulement je suis prudente mais surtout les violences ne touchent que les manifestations. »

                Quelques heures après l'annonce de sa comparution, la France a réagi dans un communiqué officiel :

                « Après la comparution de Clotilde Reiss devant un tribunal de Téhéran, la France renouvelle sa demande de libération immédiate de la jeune universitaire, les accusations portées contre elle étant dénuées de tout fondement.

                La France s'élève par ailleurs contre les conditions de cette comparution. L'Ambassade n'a pas été informée au préalable, ni autorisée à assister à cette comparution, conformément aux règles internationales de la protection consulaire. Nous déplorons aussi que Clotilde Reiss et Mme Afshar n'aient pu être assistées d'un avocat. »

                Plus d'une centaine de sympathisants de l'opposition en procès

                L'Iran accuse également Hossein Rassam, un employé iranien de l'ambassade de Grande-Bretagne, d'avoir remis des rapports au gouvernement britannique. Il a expliqué devant le tribunal que l'ambassade avait demandé à ses employés locaux de se rendre aux manifestations.

                Londres a jugé « inacceptable » la présence de Hossein Rassam dans le box des accusés.

                Ce procès des manifestants anti-Ahmadinejad, ouvert samedi 1er août, doit juger plus d'une centaine de sympathisants de l'opposition, arrêtés au mois de juin durant les manifestations.

                Plusieurs d'entre eux sont passés aux aveux la semaine dernière. Mohammat Ali Abtahi, l'ancien vice-président de Khatami, a ainsi demandé pardon pour avoir participé aux manifestations et a déclaré qu'il n'y avait pas eu de fraudes lors de l'élection d'Ahmadinejad.

                Selon ces « aveux », un serment de solidarité aurait été passé entre Mir Hossein Moussavi, Mohammad Khatami et l'ancien président Akbar Hachémi Rafsandjani.

                Procès-spectacle

                Des dizaines d'accusés ont également fait des aveux, filmés par la télévision iranienne. Ce « procès-spectacle » a été dénoncé par Mir Hossein Moussavi dès le 2 août :

                « De quoi veulent-ils convaincre le peuple avec des aveux qui rappellent des tortures moyenâgeuses.

                (…) Ils disent que les enfants de la révolution ont avoué lors du procès de samedi leurs liens avec les ennemis et un plan pour renverser la République islamique.

                Tout ce que j'ai entendu, c'est un gémissement qui traduit ce qu'ils ont enduré pendant ces cinquante jours. »

                Plusieurs associations de défense des droits de l'homme accusent les autorités iraniennes de tortures et de mauvais traitements, ce dont se défend Téhéran.

                Les audiences sont interdites à la presse. Seule les médias officiels sont autorisés. Les accusés encourent jusqu'à cinq ans de prison. Certains risquent la peine de mort.

                ► Mis à jour le 08/08/2009 à 19h55 suite à la publication du communiqué du Quai d'Orsay.

                CLOTILDE Reiss avoue ..............

                Jugée en Iran, la Française Reiss avoue avoir rédigé un rapport et demande pardon  .

                http://news.fr.msn.com/article.aspx?cp-documentid=149074587

                La Française Clotilde Reiss devant le tribunal révolutionnaire iranien à Téhéran, le 9 août 2009

                La Française Clotilde Reiss, jugée devant un tribunal de Téhéran avec des participants aux manifestations post-électorales, a reconnu samedi, selon une agence officielle iranienne, avoir rédigé un rapport pour un institut dépendant de l'ambassade de France.

                "J'ai écrit un rapport d'une page et l'ai remis au patron de l'Institut français de recherche en Iran qui dépend du service culturel de l'ambassade de France", a déclaré selon l'agence Mlle Reiss, répondant au juge qui lui demandait si elle avait écrit un rapport sur les manifestations à l'université et au bazar d'Ispahan (centre).

                "(Mlle Reiss) est accusée d'avoir rassemblé des informations et encouragé les émeutiers", affirme l'agence officielle Irna.

                Lectrice à l'université d'Ispahan, Mlle Reiss a créé la surprise en apparaissant samedi sur le banc des accusés au côté d'une employée locale de l'ambassade de France, d'un employé de l'ambassade britannique et d'une dizaine d'autres personnes, lors d'une audience fermée à la presse étrangère.

                Ils sont poursuivis devant le Tribunal révolutionnaire pour leur participation aux manifestations qui avaient suivi la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad le 12 juin.

                "Je voulais voir ce qui se passait (...) mes amis et ma famille étaient inquiets, je leur envoyais des mails pour leur dire que les rassemblements étaient calmes", a déclaré Mlle Reiss, une passionnée de la culture persane, en ajoutant s'être rendue aux manifestations les 15 et 17 juin.

                "Je demande pardon au pays, au peuple et au tribunal d'Iran et j'espère que je serai graciée", a-t-elle ajouté.

                Détenue depuis le 1er juillet, la Française de 24 ans a également dit avoir fait un rapport il y a deux ans sur le nucléaire iranien.

                "Dans le cadre d'un stage au CEA (Commissariat français de l'énergie atomique, ndlr), où mon père travaille comme expert, j'ai rédigé un rapport sur les politiques en Iran en lien avec l'énergie nucléaire", a-t-elle dit, selon l'agence Isna.

                "J'ai utilisé des articles et des informations qu'on trouve sur internet et il n'y avait rien de secret", a-t-elle précisé.

                Le procureur du tribunal Abdolreza Mohabati a affirmé que les accusés avaient "élaboré un plan, pour le compte de l'opposition et de pays étrangers, pour renverser le régime", selon Fars.

                Une employée du service culturel de l'ambassade de France, Nazak Afshar, arrêtée jeudi selon Irna, a affirmé lors de l'audience que l'ambassade avait demandé à ses employés d'accueillir les manifestants dans ses locaux si cela s'avérait nécessaire. Son fils, Arash Naimian, a dénoncé des "aveux" forcés, dans des déclarations à Paris.

                Un employé local de l'ambassade britannique, Hossein Rassam, arrêté puis libéré sous caution avec plusieurs de ses collègues, a été lui accusé d"espionnage", selon Irna. Londres avait plus tôt jugé "complètement inacceptable" sa présence sur le banc des accusés.

                M. Rassam a affirmé que l'ambassade avait demandé à son personnel local d'être présents aux "émeutes" aux côtés de deux diplomates britanniques, expulsés en juin.

                Le procureur a accusé Londres et Washington d'avoir joué un rôle dans les "émeutes", les plus graves de l'histoire de la République islamique, lors desquelles 30 personnes ont péri, selon le bilan officiel.

                "Certains diplomates britanniques ont pris part aux rassemblements illégaux de Téhéran", a dit le procureur.

                "La cellule politique de l'ambassade de Grande-Bretagne rassemblait des informations sur les responsables (iraniens), les Gardiens de la révolution, la milice des Bassidj", a-t-il dit.

                Une centaine d'accusés avaient comparu à l'ouverture du procès le 1er août. La date de la prochaine audience n'a pas été précisée.

                CORRECT2

                 

                Un Ouf !Ouf ! Ouf ! De soulagement pour la laïcité et les courageux «  défenseurs des droits de l'homme ,de même que pour nos courageux Politiciens Européens !


                La Française Clotilde Reiss a avoué «  ses crimes  » !

                et demande pardon ?????


                Tout le monde a « la conscience tranquille » ! et vive les vacances ?????


                Que la Française Clotilde Reiss se débrouille …......


                Ce n'est pas sans rappeler ,un certain esprit munichois ,principalement de la France Laïque et Républicaine ,il y a 75 ans ,face à un petit caporal de Bohème et le bon petit père du peuple ?


                Respectivement 60 et 100 Millions de morts ?


                30 septembre 1938 :

                Les accords de Munich deviendront par la suite le symbole de la faiblesse des démocraties européennes face aux dictatures .


                Vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre.

                Winston Churchill

                Extrait d'une lettre à Chamberlain .


                L'habituel défaut de l'homme est de ne pas prévoir l'orage par beau temps.


                Le parti de la neutralité qu'embrassent le plus souvent les princes irrésolus, qu'effraient les dangers présents, le plus souvent aussi les conduit à leur ruine.


                Pour prévoir l'avenir,

                il faut connaître le passé,


                car les événements de ce monde ont en tout temps des liens aux temps qui les ont précédés.

                Créés par les hommes animés des mêmes passions, ces événements doivent nécessairement avoir les mêmes résultats.


                L'Histoire est un éternel recommencement ,les mêmes causes ont les mêmes effets .


                Nicolas Machiavel.


                Pour dominer le peuple ;il faut lui donner des gens à détester,et des coupables à exécuter !

                Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez leur dire les choses les plus stupides et les plus crues.


                Adolf Hitler .

                06/08/2009

                la France et 'Al-Qaeda

                 

                Le numéro deux d'Al-Qaeda s'en prend à la France .

                http://www.lexpress.fr/actualite/monde/le-numero-deux-d-a...

                Ben Laden n' a rien inventé ????à  lire :

                http://islamreflexion.skynetblogs.be/post/5983176/assassins--secte-meconnue-

                Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 05/08/2009 12:11 - mis à jour le 05/08/2009 12:16

                Ayman al-Zawahiri estime que la France "va payer pour tous ses crimes" dans une interview mise en ligne par un site islamiste. En cause: l'hostilité au port du hijab.

                Le numéro deux d'Al-Qaeda, Ayman al-Zawahiri, s'en est violemment pris à la France pour son hostilité au voile islamique, estimant qu'elle "va payer pour tous ses crimes", rapporte mardi le centre américain de surveillance de sites islamistes SITE.

                "La France prétend être un pays laïque alors que son coeur est plein de haine pour les musulmans", a répondu le chef d'Al-Qaeda à une question d'un site islamiste sur l'hostilité de la France au port du hijab (voile islamique).

                Il a affirmé que la France, durant son histoire, a "soutenu les juifs dans leurs efforts de prendre le contrôle de la Palestine" (...) a combattu les Arabes en Algérie et a "fourni à Israël son réacteur nucléaire"."La France va payer pour tous ses crimes", a-t-il conclu.

                Capture du centre américain de surveillance de sites islamistes SITE montrant le n°2 d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, le 2 juin 2009

                AFP/Archives

                Capture du centre américain de surveillance de sites islamistes SITE montrant le n°2 d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, le 2 juin 2009

                Le SITE précise que c'est la sixième interview de Zawahiri au même site islamiste lié à Al-Qaeda et relève que le numéro deux du groupe y a répété, pendant 90 minutes, ses positions sur de nombreuses questions.

                Il a affirmé notamment qu'"Israël est un crime qui doit être éliminé" et que les musulmans n'accepteront jamais la solution de deux Etats, un Israélien et un Palestinien.

                Zawahiri y dit également ne pas voir de différence entre la politique du président américain Barack Obama et celle de ses prédécesseurs, le qualifiant notamment de "criminel" et de "menteur".

                Les quatre principaux voiles islamiques

                AFP/Infographie

                Les quatre principaux voiles islamiques .

                On est très courageux !

                On a rien vu !

                On a rien entendu !

                On a rien dit !

                On a oublié d'agir !

                 

                Et puis ! Voilà ,ce qui vous arrive !

                CAMP78656

                 

                 

                Et puis voilà ,ce qui arrive à vos enfants !

                 

                 CAMPENFANTS70262

                Le monde est dangereux à vivre !

                Non pas tant à cause

                de ceux qui font le mal,

                mais à cause de ceux

                qui regardent le mal

                et laissent faire le mal .

                 

                Albert Einstein .

                 z_banner


                 

                02/08/2009

                IRAN : un procès illégal

                Procès des manifestants en Iran: Khatami et Moussavi dénoncent un procès illégal.

                http://news.fr.msn.com/monde/article.aspx?cp-documentid=148949525

                L'ancien président réformateur iranien Mohammad Khatami (G) au côté du leader de l'opposition Hossein Moussavi, le 31 juillet 2009 à Téhéran

                 

                L'ex-président réformateur iranien Mohammad Khatami a qualifié dimanche de "mise en scène" le procès de manifestants, au lendemain du repentir d'accusés quant à leur participation à la contestation post-électorale, le chef de l'opposition parlant d'"aveux sous la torture".

                Ces déclarations viennent accentuer les dissensions au sein de la République islamique qui, depuis l'élection présidentielle du 12 juin, traverse sa crise interne la plus grave en 30 ans d'existence.

                "Ce qui s'est passé est contraire à la Constitution, à la loi et aux droits des citoyens",

                 a déclaré M. Khatami, selon son bureau.

                Le chef de l'opposition, Mir Hossein Moussavi, a estimé sur son site internet, que les "aveux rappelaient des tortures moyenâgeuses" et a critiqué

                 "un procès dont tout est truqué".

                Le tribunal révolutionnaire a réagi lançant une mise en garde à ceux qui "troublent l'opinion publique avec des commentaires sur des questions légales,

                affirmant par exemple que les aveux des accusés sont illégaux et ne peuvent incriminer."

                "Faire des aveux est un des moyens de prouver un crime, aucun expert légal n'a jamais remis cela en question", a affirmé le tribunal dans un communiqué reproduit par l'agence Isna, ajoutant que le procès ouvert samedi se poursuivra jeudi.

                Ce tribunal a commencé à juger samedi plus d'une centaine de personnes, dont des personnalités du camp réformateur, pour leur participation au mouvement de contestation de la victoire du président Mahmoud Ahmadinejad lors de la présidentielle.

                Poursuivies pour troubles à l'ordre public et atteinte à la sécurité nationale, ils encourent jusqu?à cinq ans de prison.

                 S'ils sont reconnus coupables d'être des

                "mohareb" (ennemis de Dieu),

                 ils risquent la peine de mort.

                "Ce genre de mise en scène est avant tout contraire aux intérêts du régime et porte atteinte à la confiance de l'opinion publique", a accusé M. Khatami.

                "Le plus important est l'absence de conditions pour un vrai procès public, le fait que les avocats et les personnes jugées n'aient pas été informées de la date du procès et du contenu du dossier",

                 a-t-il ajouté, estimant que "les aveux obtenus dans ces conditions n'ont aucune crédibilité".

                Plusieurs des personnes poursuivies, dont un membre important du camp réformateur, avaient porté un coup à l'opposition en affirmant samedi à l'audience s'être trompées en prenant part à la contestation.

                L'ancien vice-président Mohammad Ali Abtahi a ainsi déclaré qu'il n'aurait pas dû manifester car il n'y avait pas eu de fraude lors de la présidentielle,

                 contrairement aux affirmations de l'opposition, notamment des candidats malheureux Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi.

                Des députés ont porté plainte devant la justice contre M. Moussavi pour ses "actions extrémistes", selon l'un d'entre eux, cité par l'agence Fars.

                Dimanche,

                 dix personnes sont venues grossir les rangs de la centaine d'accusés qui comparaissent à huis clos, selon Isna.

                 Samedi, un huis clos partiel avait permis à certains journalistes d'assister aux débats.

                Le troisième candidat malheureux à la présidentielle et ancien chef du corps d'élite des Gardiens de la révolution,

                 Mohsen Rezai, a demandé que les membres des services de sécurité responsables de violences à l'encontre de manifestants soient également jugés.

                La femme de M. Abtahi, Fahimeh Moussavinejad,

                a déclaré que son mari "n'était pas dans un état normal" lors du procès.

                En revanche, le quotidien ultraconservateur Kayhan affirme que le procès a "révélé les preuves de la trahison de Khatami et de Moussavi" demandant qu'on ne se contente pas "de juger et punir les seconds couteaux".

                Selon les autorités,

                une trentaine de personnes ont été tuées

                lors des manifestations post-électorales.

                 Quelque 2.000 personnes ont été arrêtées mais, selon les autorités, la plupart ont été libérées. Environ 250 personnes sont toujours en prison.

                • Rassurez vous ,madame Anastasie519039-634202-anastasie.1224660929
                  est formelle :

                 

                .La Religion ...........................?

                C'est une Religion ,de paix, d 'amour ,de tolérance ,de fraternité et de  respect de la personne ….................

                Vos commentaires sur ce message ?
                 
                vos avis ,vos réactions :
                adresse Émail :
                Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .
                Merci de visiter :
                 
                NON ! à l' intimidation
                CERVEAUpubea8
                 
                 
                 
                soleil.T.MONDE 
                La lutte continue !
                Mariannepensee_unique
                OUI! à la liberté d'è.........(censuré !)
                • Venez nous rendre visite :
                   
                • 30/07/2009

                  Iran: les "crimes" contre les détenus

                  Iran: l'ex président Khatami dénonce les "crimes" contre les détenus

                  L'ancien président Mohammad Khatami le 8 février 2009 à Téhéran

                   

                  L'ancien président réformateur iranien Mohammad Khatami a dénoncé les "crimes" commis contre les personnes arrêtées lors des manifestations contre la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad, a rapporté jeudi le site internet de sa Fondation Baran.

                  "Il ne suffit pas de fermer un centre de détention en le déclarant +pas aux normes+. Qu'est-ce que veut dire +pas aux normes+ ? Est-ce que cela veut dire que le système d'aération ou les toilettes ne fonctionnent pas ? Non. Des crimes ont été commis, des vies ont été prises", a déclaré M. Khatami.

                  Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a ordonné la fermeture du centre de détention de Kahrizak (sud de Téhéran), déclaré "pas aux normes", ont rapporté lundi .

                  On est très courageux !

                  On a rien vu !

                  On a rien entendu !

                  On a rien dit !

                   

                  Et puis ! Voilà ,ce qui vous arrive !

                  CAMP78656

                   

                   

                  Et puis voilà ,ce qui arrive à vos enfants !

                   

                   CAMPENFANTS70262

                  Le monde est dangereux à vivre !

                  Non pas tant à cause

                  de ceux qui font le mal,

                  mais à cause de ceux

                  qui regardent le mal

                  et laissent faire le mal .

                   

                  Albert Einstein .

                   z_banner


                  28/07/2009

                  Iran : Ahmadinejad appelle à la libération rapide des manifestants détenus .

                   

                  On est très courageux !

                  On a rien vu !

                  On a rien entendu !

                  On a rien dit !

                   

                  Et puis ! Voilà ,ce qui vous arrive !

                  CAMP78656

                   

                   

                  Et puis voilà ,ce qui arrive à vos enfants !

                   

                   CAMPENFANTS70262

                  Le monde est dangereux à vivre !

                  Non pas tant à cause

                  de ceux qui font le mal,

                  mais à cause de ceux

                  qui regardent le mal

                  et laissent faire le mal .

                   

                  Albert Einstein .

                  Des policiers en civil frappent un manifestant à Téhéran, le 14 juin 2009

                  Iran : Ahmadinejad appelle à la libération rapide des manifestants détenus .

                  http://news.fr.msn.com/article.aspx?cp-documentid=148833316

                  Le président Mahmoud Ahmadinejad a appelé mardi à libérer d'ici le 7 août les protestataires contre sa réélection sur lesquels ne pèsent pas de graves accusations, après l'élargissement de 140 détenus, des gestes destinés à apaiser les fortes tensions en Iran.

                  Mais dans le même, les autorités ont refusé d'autoriser l'opposition à organiser une cérémonie de deuil à la mémoire des personnes tuées dans les violences post-électorales qui ont fait 30 morts selon le député Farhad Tajari. Les autorités avaient jusque là fait état de 20 morts.

                  S'exprimant pour la première fois sur les arrestations des protestataires contre sa victoire électorale le 12 juin, M. Ahmadinejad a demandé dans une lettre au chef du pouvoir judiciaire Mahmoud Hachémi Chahroudi de libérer d'ici le 7 août les manifestants qui ne font pas l'objet de graves accusations.

                  "Dans la mesure où un temps considérable s'est écoulé depuis leur arrestation, nous nous attendons à ce que la situation de tous les accusés soit examinée rapidement", a écrit le président, selon la télévision d'Etat.

                  Il demande à l'ayatollah Chahroudi "de faire preuve de maximum de compassion au nom de l'islam à l'égard de ceux parmi nos concitoyens qui se sont retrouvés inconsciemment sur cette voie (les protestations) et de les libérer pour rendre heureuses leurs familles à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de l'imam Mahdi" qui tombe le 7 août.

                  M. Ahmadinejad a aussi accusé "des groupes politiques intérieurs" d'avoir incité à ces manifestations de protestation populaire sans précédent depuis la révolution islamique en 1979, "avec le soutien et la propagande des ennemis étrangers".

                  Son appel est survenu après l'annonce de la libération de 140 manifestants et l'ordre donné par le guide suprême Ali Khamenei de fermer "un centre de détention qui ne respecte pas les normes nécessaires au respect des droits des (manifestants) accusés".

                  "Nous avons eu une réunion avec le procureur de Téhéran Saïd Mortazavi et 140 personnes arrêtées lors des récents événements ont été libérées", a déclaré Kazem Jalali, membre d'une commission parlementaire qui s'est rendu à la prison d'Evine à Téhéran, selon l'agence Isna.

                  Environ 200 personnes restent en détention. Les autorités avaient fait état de 1.000 à 2.000 arrestations.

                  L'opposition n'a pour sa part pas obtenu la permission d'organiser jeudi une cérémonie à Téhéran à la mémoire des victimes des manifestations.

                  "Aucune autorisation n'a été donnée à ces groupes et personnes qui enfreignent la loi, ne reconnaissent pas leur défaite et n'acceptent pas le vote de la majorité, mais qui n'en sollicitent pas moins une autorisation de rassemblement", a déclaré le directeur politique du ministère de l'Intérieur, Mahmoud Abbaszadeh Meshkini.

                  Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi, deux candidats malheureux qui ont rejeté les résultats de la présidentielle en parlant de fraude, avaient indiqué que cette cérémonie marquerait "le 40e jour des événements tristes qui ont vu nombre de nos compatriotes perdre la vie". Ils ne prévoyaient aucun discours, mais l'écoute silencieuse de versets du Coran, selon la demande d'autorisation.

                  Parallèlement, le Parlement dominé par les conservateurs a déposé en urgence une proposition de loi sur la transformation de quatre vice-présidences en ministères, de crainte d'une concentration du pouvoir aux mains de M. Ahmadinejad, lui-même un ultraconservateur.

                  Les ministres doivent obtenir la confiance des députés, contrairement aux vice-présidents.

                  Le texte est consécutif au tollé provoqué dans le camp conservateur par la nomination par M. Ahmadinejad d'Esfandiar Rahim Mashaie premier vice-président. Le président a été contraint de le démettre sur ordre de M. Khamenei.

                   z_banner

                  26/07/2009

                  Clotilde Reiss : Les universitaires se mobilisent

                  Clotilde Reiss  : Les universitaires se mobilisent

                  Iran  :  Terre d’Islam : de Démocratie, de Tolérance, d’Amour, de Paix et de Respect de la personne !


                  1948 -2008 :

                  60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme

                  Article 3

                  Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

                  Article 5

                  Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

                  En Terre d’Islam, tout le monde est heureux, dans la joie et sans la moindre crainte !
                  Un simple verre d’eau est 100 fois meilleur, que votre bière ou votre vin !
                  Un simple morceau de pain, est 100 meilleur, que vos repas stupide ?
                  Les fleurs sentent 100 fois plus ;que dans vos plantations stupides ?
                  Témoignage, à une Réunion interreligieuse !

                  Les universitaires se mobilisent pour Clotilde Reiss

                  Par LEXPRESS.fr, publié le 22/07/2009 12:30 - mis à jour le 22/07/2009 12:36

                  • Emprisonner une étudiante parce qu'elle cherche à comprendre l'Iran et la culture iranienne est absurde
                    •  
                  La jeune Française accusée d'espionnage par Téhéran est toujours emprisonnée en Iran. Un appel à sa libération a été lancé par une cinquantaine d'universitaires spécialistes de l'Iran ou du monde persan.
                  Un appel à la libération de Clotilde Reiss, la jeune Française détenue en Iran depuis le 1er juillet, a été lancé par une cinquantaine d'universitaires spécialistes de l'Iran ou du monde persan, selon Le Figaro qui publie le texte mercredi.
                  Les signataires "étudiants, doctorants et professeurs familiers de l'Iran" expriment leur profonde inquiétude suite à l'arrestation de Clotilde Reiss", leur "amie et collègue détenue depuis le 1er juillet à la prison d'Evin (Téhéran)".
                  Clotilde Reiss.

                  AFP PHOTO / IEP LILLE

                  Clotilde Reiss.

                  Soulignant que "Clotilde a consacré l'entièreté de son parcours académique à l'étude de la langue persane et de la culture iranienne", ce qui explique qu'"elle ait accepté - quoi de plus banal - le poste de lectrice que lui avait proposé l'université d'Ispahan", les auteurs de la pétition ajoutent: "emprisonner une étudiante parce qu'elle cherche à comprendre l'Iran et la culture iranienne est absurde et va à l'encontre de l'entente mutuelle, du respect des peuples et de la paix".
                  "Pour toutes ces raisons nous appelons à la libération de Clotilde Reiss", poursuivent les signataires, selon lesquels "la coopération scientifique à un niveau international doit transcender les clivages et crises politiques".
                  A cet égard, il se réjouissent de ce que "près de 2000 étudiants iraniens" aient choisi la France pour leurs études ou recherches, déplorant en revanche que "trop rares" soient "au contraire les étudiants et universitaires français ou non iraniens qui s'intéressent à l'Iran du passé et du présent". De là "le risque", estiment-ils, de voir ce pays "pâtir d'une méconnaissance qui est source d'incompréhensions néfastes et de propos simplificateurs".
                  Emprisonner une étudiante parce qu'elle cherche à comprendre l'Iran et la culture iranienne est absurde
                  Parmi les signataires, on trouve les noms de Pierre Briant, professeur au Collège de France, Yann Richard, professeur à l'université de Paris III ou Bernard Hourcade chercheur au CNRS. D'après le message électronique qui accompagne la pétition envoyée aux médias, le but est aussi "d'obtenir des signatures en dehors du monde de l'iranologie".
                  Clotilde Reiss, 23 ans, est accusée d'espionnage par l'Iran pour avoir pris des photos de manifestations avec son portable et les avoir envoyées à un ami français à Téhéran.
                  Une rencontre prévue ce mardi entre l'ambassadeur de France à Téhéran, Bernard Poletti, et la jeune Française, a, pour la deuxième fois, été reportée, "peut-être" à mercredi, a annoncé mardi le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner.
                  • Rassurez vous ,madame Anastasie519039-634202-anastasie.1224660929
                    est formelle :

                   

                  .La Religion ................?C'est une Religion ,de paix, d 'amour ,de fraternité et respect de la personne …........

                  Vos commentaires sur ce message ?
                   
                  vos avis ,vos réactions :
                  adresse Émail :
                  Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .
                  Merci de visiter :
                  NON ! à l' intimidation
                  CERVEAUpubea8
                   
                   
                   
                  soleil.T.MONDE 
                  La lutte continue !
                  Mariannepensee_unique
                  OUI! à la liberté d'e

                  • Venez nous rendre visite :