14/02/2012

"Parler d’Islam ce n’est pas parler des musulmans" La liberté d'opinion et d'expression est l'une des premières libertés politiques

communautarisme,europe,monde,geert wilders,hollande,conversion,islamisation,attentat,terrorisme,terrorisme islamiste,liberte d expression,intox,dictature,terreur,mensonge,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,coran,mahomet,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance



La liberté d'opinion et d'expression est l'une des premières libertés politiques et plus généralement libertés fondamentales.

 Protection par le droit international

Elle est citée à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme (résolution sans valeur contraignante) comme suit :

    « Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »

Elle va de pair avec la liberté d'information et plus spécifiquement la liberté de la presse, qui est la liberté pour un propriétaire de journal de dire ou de taire ce que bon lui semble dans son journal, sous réserve d'en répondre devant les tribunaux en cas de diffamation ou calomnie. La calomnie et la diffamation étant là aussi, les restrictions imposées à la notion de liberté d'expression pour toute parole publique, comme pour l'incitation à la haine et au meurtre.

Son antithèse est la censure.


En Europe ,une jurisprudence particulièrement insidieuse se met en place ,grâce au monde politique,à la laïcité

communautarisme,europe,monde,geert wilders,hollande,conversion,islamisation,attentat,terrorisme,terrorisme islamiste,liberte d expression,intox,dictature,terreur,mensonge,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,coran,mahomet,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance

,le gauchisme ?Toute critique ,même justifiée !,devient un acte d'islamophobie !
Assez incroyable ,de nombreux Athées,Laïques déclarent ?Qu'il faut accepter ,sans discussion ,que la religion  Musulmane  vient de Dieu ?

Ce qui exclut ,d'employer les termes historiquement corrects
Religion Mahométane et Mahométans ?Termes employés pendant plus 14 siècles ?
Comme c'est à la mode ?Verra t'on des associations ?Faire 
un procès à Voltaire ?Qui a écrit un livre sur les «  Mahométans  » ?

Visiblement ,la Hollande a eu le courage de se distinguer de ces utopies ?



Geert Wilders, fondateur du Parti pour la liberté néerlandais, a été relaxé à l'issue de son procès pour incitation à la haine raciale et religieuse.

Il était poursuivi pour avoir, entre autres, comparé le Coran à "Mein Kampf" d'Adolf Hitler.


L'affaire repose la question des limites de la liberté d'expression, notamment vis-à-vis de l'islam.


http://www.atlantico.fr/decryptage/geert-wilders-liberte-expression-coran-pays-bas-musulmans-128731.html

La justice néerlandaise vient d’acquitter Geert Wilders, visé par cinq chefs d’accusation (diffamation d’un groupe au motif de leur religion ; incitation à la haine pour motif religieux ; incitation à la discrimination pour motif religieux ; incitation à la haine raciale ; incitation à la discrimination raciale).

L’affaire a commencé en 2008.

A ce moment-là, le procureur avait refusé de le poursuivre. Mais, en 2009, la Cour d’appel a introduit une poursuite qui a conduit au procès qui s’est ouvert le 4 octobre 2010.

Interrompu au bout de trois semaines, pour défaut d’impartialité des juges, il a donc repris en 2011, avec de nouveaux juges.
 

communautarisme,europe,monde,geert wilders,hollande,conversion,islamisation,attentat,terrorisme,terrorisme islamiste,liberte d expression,intox,dictature,terreur,mensonge,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,coran,mahomet,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance


Parler d’islam ce n’est pas parler des musulmans. Ainsi en ont décidé les juges.

Les critiques les plus acerbes de l’islam sont donc légales aux Pays-Bas et ne sauraient constituer une diffamation de ceux qui s’en réclament.

Même les déclarations directes de Geert Wilders du genre « Ces garçons marocains sont vraiment violents » n’ont pas été considérées comme constituant une incitation à la haine religieuse ou à la discrimination des musulmans puisque l’opinion émise ne faisait pas allusion à la religion.

D’autres propos de Geert Wilders, passés à la loupe, ont été jugés ne pas franchir la ligne jaune, parce qu’il sont intervenus dans le cadre d’un débat politique sur l’immigration et le multiculturalisme.

Certains propos sur les conséquences négatives de l’immigration de musulmans aux Pays-Bas et notamment celui selon lequel « un conflit est en cours et nous devons nous défendre nous-mêmes » ont été déclarés présenter « un caractère subversif ».

Toutefois, dans la mesure où Geert Wilders a précisé qu’il n’avait rien contre les musulmans, mais qu’il s’en prenait uniquement à l’islam, les juges n’y ont vu aucun motif de condamnation.
 
Les juges néerlandais ont donc considéré que le cercle du débat légitime devait être très étendu.

Ils font la différence entre des propos qui peuvent être blessants ou humiliants et des propos subversifs incitant à la haine ou à la discrimination.

Ils reconnaissent ainsi que la liberté d’expression ne se résume pas à dire ce que l’on souhaite, mais oblige aussi à supporter d’être choqué par les propos des autres.
 
L’acquittement est une bonne nouvelle pour la liberté d’expression, aux Pays-Bas, en tout cas.

communautarisme,europe,monde,geert wilders,hollande,conversion,islamisation,attentat,terrorisme,terrorisme islamiste,liberte d expression,intox,dictature,terreur,mensonge,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,coran,mahomet,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance

Espérons que ce jugement sera confirmé en cas d’appel et viendra ainsi étoffer la jurisprudence néerlandaise sur la liberté d’expression.

Eric Zemmour n’aurait probablement pas été condamné aux Pays-Bas.

 

communautarisme,europe,monde,geert wilders,hollande,conversion,islamisation,attentat,terrorisme,terrorisme islamiste,liberte d expression,intox,dictature,terreur,mensonge,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,coran,mahomet,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance


09/01/2012

Yémen : Le mariage des fillettes, un viol conforme à la loi islamique

Islam et la légitimité de la pédophilie ?Ou la légitimité des mariages d'enfants ?

Je pensais à des calomnies ?Après des recherches sur Internet ,j'ai du accepter ,que dans de nombreux pays : lé pédophilie est de tolérée à légalisée ,tout simplement ?

Les droits de l'homme sont tout simplement bafoués ?

Déclaration universelle des droits de l'homme .

http://www.un.org/fr/documents/udhr/index3.shtml

Article 3

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Haut de page
Article 4

Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

Haut de page
Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.


 2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.
Article 25

 2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.
 
CONVENTION INTERNATIONALE
 DES DROITS DE L'ENFANT

ONU : 20 novembre 1989
(Texte intégral)

http://www.droitsenfant.com/cide.htm

Le mariage forcé des enfants !!!!!!!!!Néant.

La vente d'enfants !Néant .

sadisme,yemen,viol,pedophilie,mariage des filles,loi islamique,charia,communautarisme,conversion,fatwa ,incoherence,retrograde,coran,islamisation,intox,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,coran,mahomet,manipulation,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance


http://www.postedeveille.ca/2010/02/y%C3%A9men-le-mariage-des-fillettes-un-viol-conforme-%C3%A0-la-loi-islamique.html

Une loi relevant l'âge légal du mariage de 9 à 17 ans a été rejetée par la commission de codification de la charia au motif qu'elle était contraire à l'islam.

On prêche pourtant dans des mosquées chez nous que les mœurs occidentales sont décadentes et que l'islam est la solution.

Child_brides

Aussi posté sur Bivouac-ID

Au Yémen, la loi stipule qu'une jeune fille peut être mariée dès l'âge de 9 ans

sadisme,yemen,viol,pedophilie,mariage des filles,loi islamique,charia,communautarisme,conversion,fatwa ,incoherence,retrograde,coran,islamisation,intox,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,coran,mahomet,manipulation,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance

 

 

Une Yéménite de 10 ans violée quotidiennement par son mari âgé

  C'était le rêve de toutes les petites filles ; elle allait avoir une nouvelle robe, des bijoux, des sucreries et une fête pour tous ses amis.

Ce qu'Aïcha ignorait, à 10 ans, c'est qu'après la célébration du mariage elle devrait abandonner l'école, déménager dans un village loin de chez ses parents, passer ses journées entre la cuisine et le ménage, et avoir des rapports sexuels avec son mari plus âgé.

« Il a sorti un drap spécial et m'a déposée dessus », a déclaré Aïcha à IRIN en tordant ses petites mains potelées. « Quand il l'a fait, j'ai commencé à saigner. C'était si douloureux que je pleurais en criant, et désormais il est pour moi l'image de la mort. »

Droguée et battue

Après une semaine à repousser son mari tous les soirs, le père d'Aïcha a été appelé. Il avait reçu pour sa fille une « shart » (dot yéménite) de 200 000 rials (1 000 $), et il n'était pas en mesure de les rembourser.

« Mon père m'a dit de coucher avec mon mari sinon il allait me tuer, mais j'ai refusé. » « Mon père a préparé une tasse de thé, il y a mis des pilules, et il me l'a donnée. Les pilules m'ont étourdie, a raconté Aïcha. Mon père m'a dit de coucher avec mon mari sinon il allait me tuer, mais j'ai refusé. »

Au contraire, pour tenter désespérément de rester éveillée, Aïcha s'est cassé sur la tête une bouteille en verre. « Mon père m'a frappée violemment.

Je saignais de la bouche et du nez », raconte-t-elle.

Au bout de quelques mois dans la maison de son mari, où elle affirme qu'il la droguait et la battait régulièrement, Aïcha a réussi à s'échapper. Aujourd'hui, deux ans plus tard, elle a 12 ans et se trouve dans l'impossibilité de divorcer.

Un viol, pas un mariage

...le parlement a adopté une loi fixant l'âge minimum du mariage à 17 ans, mais elle a été rejetée par la Commission de codification de la charia islamique au motif qu'elle était contraire à l'islam. En février 2009, le parlement a adopté une loi fixant l'âge minimum du mariage à 17 ans, mais, selon les organisations locales de défense des droits des femmes, elle a été rejetée par la Commission de codification de la charia islamique au motif qu'elle était contraire à l'islam.

Il n'existe donc pour l'instant au Yémen aucune loi pour protéger les enfants contre les mariages précoces.

«Je n'appelle pas ça un mariage, mais du viol », a déclaré Shada Mohammad Nasser, une avocate à la Haute Cour de Sanaa. Elle a plaidé au tribunal plusieurs demandes de divorce au nom de fillettes mariées, mais elle reconnaît avoir perdu la plupart de ces affaires. Seules quelques petites filles ont réussi à divorcer.

« La loi sur le mariage stipule qu'une jeune fille ne doit pas coucher avec son mari avant d'avoir atteint la maturité, que la loi fixe à l'âge de 15 ans. Mais la loi n'est pas appliquée », a déclaré Nasser.

 

Une jeune fille peut être mariée dès l'âge de neuf ans, mais elle ne peut pas légalement demander le divorce avant ses 15 ans. L'argent versé par le mari pour sa «femme» est un obstacle supplémentaire au divorce, et la cause ne peut être plaidée que devant un tribunal du gouvernorat où le mariage a été prononcé.

«Habituellement, le mariage est prononcé dans le gouvernorat de l'époux, et les juges ont tendance à favoriser leur propre clan » «Habituellement, le mariage est prononcé dans le gouvernorat de l'époux, et les juges ont tendance à favoriser leur propre clan », explique Nasser. « Beaucoup de juges ont des vues mystérieuses sur les femmes ».

Selon le centre international de recherche sur les femmes (International Centre for Research on Women, ICRW), basé à Washington DC, un peu moins de la moitié des filles yéménites, 48 pour cent pour être exact, sont mariées avant l'âge de 18 ans. Aux termes de la Convention des Nations unies sur les droits de l'enfant, elles sont considérées comme mineures.

D'après une étude inédite sur le mariage précoce menée en 2007 par le Centre de recherche et d'étude de l'université de Sanaa sur la situation des femmes, jusqu'à la moitié des filles de moins de 15 ans sont mariées dans certains gouvernorats.

Le Yémen a signé la Convention relative aux droits de l'enfant et la Convention sur l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes (CEDAW). Une lueur d'espoir ?

Des enfants parents

« Le plus grand problème que doivent affronter aujourd'hui les femmes yéménites est le mariage des enfants », a déclaré Wafa Ahmad Ali, de l'Union des femmes yéménites, qui fait campagne depuis longtemps pour le relèvement de l'âge minimum du mariage.

«...les filles sont contraintes d'avoir des enfants avant que leur corps soit complètement développé... »

« Ces mariages précoces privent les petites filles de leur droit à une enfance normale et à l'éducation. Au lieu d'aller à l'école et de jouer avec d'autres enfants, les filles sont contraintes d'avoir des enfants avant que leur corps soit complètement développé », a-t-elle observé.

Toutefois, la ministre des droits de la personne, Huda al-Ban, a déclaré à IRIN que le président Saleh avait récemment décidé de présenter - pour discussion au Parlement en mai - le projet de loi fixant à 17 ans l'âge minimum du mariage. « Si le projet est adopté, il pourrait prendre force de loi en septembre », a-t-elle dit.

Un monde violent

Pendant que les politiciens se disputent au parlement, des jeunes filles comme Aïcha sont prises dans un monde violent d'adultes, qu'elles sont trop jeunes pour comprendre et dont elles peuvent encore moins s'échapper.

« J'aime mieux mourir que de retourner auprès de lui »« Ce sont nos traditions», a déclaré le père d'Aïcha.

sadisme,yemen,viol,pedophilie,mariage des filles,loi islamique,charia,communautarisme,conversion,fatwa ,incoherence,retrograde,coran,islamisation,intox,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,mahomet,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance

Il admet toutefois qu'elle était peut-être trop jeune pour le mariage. Bien qu'elle ait dorénavant un avocat, Aïcha ne pourra divorcer que lorsque les deux hommes qui contrôlent sa vie (son père et son mari) s'entendront sur les montants à recevoir par chacun.

En tout cas, Aïcha sait ce qu'elle veut : « J'aime mieux mourir que de retourner auprès de lui », dit-elle en essuyant une larme derrière son voile.

Source : Law stipulates girls can marry at just 9 in Yemen, Al Arabiya, 21 février 2010 Traduction Poste de veille (Merci à mon traducteur)

Quelques URL ?


http://groups.google.com/group/seattle.politics/browse_thr

ead/thread/625ba9b8f2017470/501080e92c8299fb

http://www.haaretz.com/news/10-year-olds-aren-t-too-young

-to-be-brides-in-saudi-arabia-1.251183

http://www.freerepublic.com/focus/f-news/2456941/posts

http://vigilanceliberte.canalblog.com/archives/2010/11/24/

20976160.html

http://prophetie-biblique.com/forum-religion/islam-christianisme/mahomet-prophete-pedophile-t165-720.html

http://hijabeauty.skyrock.com/

 

sadisme,yemen,viol,pedophilie,mariage des filles,loi islamique,charia,communautarisme,conversion,fatwa ,incoherence,retrograde,coran,islamisation,intox,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,mahomet,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance

sadisme,yemen,viol,pedophilie,mariage des filles,loi islamique,charia,communautarisme,conversion,fatwa ,incoherence,retrograde,coran,islamisation,intox,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,mahomet,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance


29/11/2011

Italie : elle veut se convertir au catholicisme, son mari la massacre à coups de marteau .

 

communautarisme,europe,monde,conversion,islamisation,italie,intox,revolution arabe,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,coran,mahomet,manipulation,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance


Abbé Guy Pagès :

Coordonnées

Site web
   
http://www.islam-et-verite.com/
http://www.youtube.com/user/abbepages
http://www.dailymotion.com/abbepages
http://gloria.tv/?user=4086
http://blogs.yahoo.co.jp/abbepages



Facebook    http://facebook.com/GuyPages

Voilà un vrai musulman, qui obéit à Allah :
 « S'ils se détournent, saisissez-les ; tuez-les partout où vous les trouverez. » (4. 89) ;
 « Allah est terrible dans son châtiment envers celui qui se sépare d'Allah et de son Prophète. » (8. 13)

 « Ali fit périr par le feu plusieurs
personnes, et cette nouvelle parvint à Ibn 'Abbas, qui dit : "A sa place, je ne les aurais pas brûlées, car le Prophète a dit : Ne punissez pas par la punition d'Allah',
 mais je les aurais cependant bien tuées,
 car le Prophète a dit :
 Si quelqu'un abandonne sa religion, tuez-le." »
(Bukhari, 4, 63, 260).
 Construisons des mosquées !

Italie : elle veut se convertir au catholicisme, son mari la massacre à coups de marteau .

Encore une nouvelle victime du fanatisme religieux islamique

Il l’a tuée parce qu’elle voulait se convertir, changer de foi. Intolérable pour lui. Alors Mohamed El Ayani, 39 ans, marocain et musulman pratiquant, a tué à coups de marteau, Rachida Radi, 35 ans, jusqu’à lui fracasser le crâne.

“Elle voulait me quitter”, a-t-il ensuite dit à la police de Brescello, à laquelle l’homme s’est présenté une heure plus tard, ensanglanté et avec sa fille de 4 ans dans les bras.

Sorbolo Levante (un quartier de la ville NDT)  et les bénévoles catholiques pleurent L’énième victime de l’intégrisme et pas seulement de la jalousie, comme on aurait pu le croire au début de cet affaire.

Le mari assassin, rapporte il Corriere della Sera, travaillait dans une entreprise de nettoyage à Parme, peu d’amis et aucunes fréquentations. Il était arrivé en Italie en 1995. Timide, calme, incapable de faire face à la volonté d’autonomie de sa femme et sa fille aînée.

Elle, tout le contraire.

“Elle avait un grand désir de s’intégrer», explique le maire, JosephVezzani.

Pour arrondir les fins de mois, elle faisait des petits travaux pour la paroisse, mais, plus que pour les colis cadeaux qu’elle recevait de temps en temps, Rachida était surtout intéressée à rencontre de nouvelles personnes.

“Sa vie avec son mari était devenu un enfer, il la frappait souvent: elle n’a jamais porter plainte, mais l’été dernier, profitant d’un voyage au Maroc, elle avait commencé les papiers pour la séparation», racontent certains bénévoles d’une association catholique.

Parler de conversion, ce n’est pas techniquement exact.

Rachida, comme explique ceux qui la fréquentait « se configurait sur un chemin progressif vers un monde et une foi complètement nouvelle.

communautarisme,europe,monde,conversion,islamisation,italie,intox,revolution arabe,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,coran,mahomet,manipulation,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance

 

” Un chemin tragiquement interrompu par le fanatisme religieux et un marteau sanglant.

Tgcom.mediaset.it

(Merci à Lafafsinonaki pour la traduction)

communautarisme,europe,monde,conversion,islamisation,italie,intox,revolution arabe,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,coran,mahomet,manipulation,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance

 

 

05/10/2011

le pasteur Nadarkhani pas de peine de mort pour apostasie .Iran terre de tolérance.

islam,iran,apostasie,peine de mort,manipulation,doute,certitude,incertitude,fanatisme,integrisme,cathophobie,cathophobe,pasteur nadarkhani,evangelique,droit de l homme,antisemitisme,fondamentalisme,charia,femme,fondamentaliste,integriste,obscurantisme,propagande,reflexion,religion,terrorisme,theologie,tolerance,modernite,statut des femmes


Poster géant du Guide suprême l'ayatollah Ali Khamenei, installé à Téhéran, le 26 septembre 2011 (AFP/Archives, Atta Kenare)

 

le culte de la personnalité ?L'égal de Mahomet ?

     

Iran: le pasteur Nadarkhani n'encourt pas la peine de mort pour apostasie

 

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5i2agqJq-EFf9NgOhBqEdPAK_T1_Q?docId=CNG.35fc833916a7dcee89c11576e5b11442.821&index=0

L'indignation à deux vitesses des évangéliques .

En Europe ,ils courtisent les musulmans contre les Catholiques,les Orthodoxes et les Chrétiens d'Orient et d'Afrique ?

Ils sont complètement indiffèrent au sort des Chrétiens d'Irak ou d'Afrique ,mais ils hurlent ,quand l'un des leurs subi le même sort que les   oubliés ?

islam,iran,apostasie,peine de mort,manipulation,doute,certitude,incertitude,fanatisme,integrisme,cathophobie,cathophobe,pasteur nadarkhani,evangelique,droit de l homme,antisemitisme,fondamentalisme,charia,femme,fondamentaliste,integriste,obscurantisme,propagande,reflexion,religion,terrorisme,theologie,tolerance,modernite,statut des femmes

 

TEHERAN — La pasteur iranien Youssef Nadarkhani, pour lequel les capitales occidentales se sont mobilisées, n'encourt pas la peine capitale pour apostasie mais a en revanche commis des "délits sécuritaires", a affirmé un responsable iranien cité vendredi par l'agence Fars.

"La question du crime et de la peine capitale de cet individu n'est pas une question de foi ou de religion. Dans notre régime, personne n'est exécuté pour avoir changé de religion", a déclaré le vice-gouverneur de la province de Ghilan (nord), où M. Nadarkhani vient d'être rejugé pour apostasie après que la cour suprême a annulé en juillet une condamnation à mort pour le même motif.

M. Nadarkhani "est un sioniste, un traître et a commis des crimes sécuritaires", a en revanche affirmé M. Gholam-Ali Rezvani, chargé des affaires sécuritaires et politiques.

C'est la première fois qu'un responsable iranien évoque publiquement cette affaire, qui a mobiliser les capitales occidentales pour appeler l'Iran à libérer le pasteur.

"Sur l'apostasie, c'est exactement ce que nous avons dit devant le tribunal", a déclaré à l'AFP, l'avocat de M. Nadarkhani, Me Mohammad Ali Dadkhah. "En revanche, il n'a pas été question de délits sécuritaires lors du procès. Il faudrait que ces nouvelles accusations soient examinées devant la justice", a-t-il ajouté.

M. Nadarkhani, 32 ans, musulman converti au christianisme à l'âge de 19 ans et devenu pasteur d'une petite communauté évangélique baptisée "Eglise d'Iran", a été arrêté en octobre 2009 et condamné à mort en septembre 2010 pour apostasie en vertu de la charia (loi islamique) en vigueur en Iran.

La Cour suprême a toutefois annulé ce verdict début juillet, et renvoyé l'affaire devant le tribunal de Rasht (nord), d'où le pasteur est originaire, en demandant à l'accusé de se "repentir".

Le tribunal a réexaminé l'affaire cette semaine, et Me Dadkhah s'est dit jeudi "optimiste" sur le verdict, tout en précisant que M. Nadarkhani avait refusé de renoncer à sa foi chrétienne.

"Dans ce pays islamique (l'Iran, ndlr), on ne fait rien aux personnes qui changent de religion, elles ont affaire à Dieu" devant qui elles "devront en répondre le jour du Jugement dernier", a affirmé vendredi le vice-gouverneur du Ghilan.

Washington, Londres, Berlin et plusieurs capitales occidentales ont dénoncé mercredi le sort fait à M. Nadarkhani, et ont appelé à sa libération.

"J'exhorte la république islamique à respecter ses engagements internationaux en matière de droits de l'Homme, et appelle fermement l'Iran à ne pas condamner le pasteur Nadarkhani à mort. J'appelle à sa libération immédiate et sans condition", a déclaré vendredi la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton.

"Malgré les déclarations du Guide suprême (iranien, l'ayatollah Ali Khamenei) et du président (Mahmoud Ahmadinejad) qui affirment soutenir les droits et les libertés des citoyens iraniens et des peuples de la région, le gouvernement poursuit sa répression contre toute forme de dissidence", a dénoncé de son côté la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5i2agqJq-EFf9NgOhBqEdPAK_T1_Q?docId=CNG.35fc833916a7dcee89c11576e5b11442.821&index=0

islam,iran,apostasie,peine de mort,manipulation,doute,certitude,incertitude,fanatisme,integrisme,cathophobie,cathophobe,pasteur nadarkhani,evangelique,droit de l homme,antisemitisme,fondamentalisme,charia,femme,fondamentaliste,integriste,obscurantisme,propagande,reflexion,religion,terrorisme,theologie,tolerance,modernite,statut des femmes

islam,iran,apostasie,peine de mort,manipulation,doute,certitude,incertitude,fanatisme,integrisme,cathophobie,cathophobe,pasteur nadarkhani,evangelique,droit de l homme,antisemitisme,fondamentalisme,charia,femme,fondamentaliste,integriste,obscurantisme,propagande,reflexion,religion,terrorisme,theologie,tolerance,modernite,statut des femmes


 

25/09/2011

Arabie: le roi accorde le droit de vote aux Saoudiennes .

 

islam,arabie,manipulation,doute,certitude,incertitude,fanatisme,integrisme,cathophobie,cathophobe,droit de vote,femme,fondamentaliste,integriste,obscurantisme,propagande,reflexion,religion,terrorisme,theologie,tolerance,modernite,statut des femmes

Les Saoudiennes obtiennent le droit de vote à partir de 2015 .

 

http://fr.news.yahoo.com/roi-darabie-saoudite-accorde-droit-vote-femmes-130006790.html;_ylt=AhAcusQmDF__85F7cbo6qHkEfsl_;_ylu=X3oDMTN2N2I4N3ZrBG1pdANUb3BTdG9yeSBNb25kZVNGBHBrZwMwZmNiZTE2ZS0zNmFiLTMwMmYtOTVmNi0xMjRiMGUxNTVkOTYEcG9zAzcEc2VjA3RvcF9zdG9yeV9jb2tlBHZlcgMzZTMyZTMxMC1lN2E0LTExZTAtYWI3Yy00NTJjZjU0ZGQ0MjY-;_ylg=X3oDMTFwcWsyZGZtBGludGwDZnIEbGFuZwNmci1mcgRwc3RhaWQDBHBzdGNhdANtb25kZQRwdANzZWN0aW9ucwR0ZXN0Aw--;_ylv=3

 

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a annoncé, dimanche 25 septembre, l'octroi aux femmes du droit de vote et de se présenter aux élections municipales, seul scrutin existant dans le pays.

 'Parce que nous nous refusons à marginaliser les femmes dans la société (...), nous avons décidé, après avoir consulté les oulémas et d'autres personnalités, d'associer les femmes dans le conseil de la Choura en qualité de membres à compter de la prochaine législature, a déclaré le souverains saoudien.

Les femmes pourront également se présenter aux élections municipales pour lesquelles elles disposeront du droit de vote'.

 Le conseil de la Choura, une assemblée consultative dont les membres sont désignés par les autorités, pourrait donc également accueillir des femmes. 'Une modernisation équilibrée, en conformité avec nos valeurs islamiques qui défendent les droits, est une demande importante dans ce siècle où il n'y a plus de place pour les récalcitrants', a fait valoir le souverain saoudien.

 PAS LE DROIT DE VOYAGER, CONDUIRE OU TRAVAILLER

 C'est la première fois que la femme saoudienne se voit accorder le droit de vote et d'éligibilité dans ce royaume ultraconservateur, où seules des élections municipales sont organisées.

Elles devront toutefois attendre les prochaines élections municipales partielles, prévues en 2015, pour pouvoir se présenter et voter.

 Les deuxièmes élections municipales de l'histoire du pays doivent se tenir jeudi, au cours desquelles sera désignée pour quatre ans la moitié des membres de conseils municipaux, des instances aux pouvoirs limités. Les Saoudiennes ne pourront pas encore participer à ce scrutin.

 Les défenseurs des droits de l'homme dans ce pays qui applique une interprétation rigoriste des préceptes de l'islam réclamaient depuis longtemps semblables mesures au bénéfice des femmes.

 Les Saoudiennes ne peuvent toujours pas voyager, conduire, travailler ou subir des interventions (...)

Lire la suite sur lemonde.fr

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/09/25/le-roi-d-arabie-saoudite-accorde-le-droit-de-vote-aux-femmes_1577597_3218.html#xtor=AL-32280184

 

islam,arabie,manipulation,doute,certitude,incertitude,fanatisme,integrisme,cathophobie,cathophobe,droit de vote,femme,fondamentaliste,integriste,obscurantisme,propagande,reflexion,religion,terrorisme,theologie,tolerance,modernite,statut des femmes

islam,arabie,manipulation,doute,certitude,incertitude,fanatisme,integrisme,cathophobie,cathophobe,droit de vote,femme,fondamentaliste,integriste,obscurantisme,propagande,reflexion,religion,terrorisme,theologie,tolerance,modernite,statut des femmes