03/02/2015

Les génocides oubliés !

!

Un bel exemple de la lâcheté Européenne !
L'histoire est un éternel recommencement ! (Machiavel) Merci Mohamed Catholique .

à voir sur :https://www.facebook.com/jacques.militant?fref=nf

Si le lien ne fonctionne pas !

à voir sur :

https://www.youtube.com/watch?v=FumQfgDvIOM

Esclaves blancs chrétiens maîtres musulmans COMPLET 1000 ans de traite humaine islamique

 

islam,mahomet,esclavage,charia,imam,loi islamique,viol,torture,sadisme ,passivité,pedophilie,protection des enfants,coran,barbarie,sordide,cruauté,genocide,mensonge,intox,credibilité,angelisme

islam,mahomet,esclavage,charia,imam,loi islamique,viol,torture,sadisme ,passivité,pedophilie,protection des enfants,coran,barbarie,sordide,cruauté,genocide,mensonge,intox,credibilité,angelisme

islam,mahomet,esclavage,charia,imam,loi islamique,viol,torture,sadisme ,passivité,pedophilie,protection des enfants,coran,barbarie,sordide,cruauté,genocide,mensonge,intox,credibilité,angelisme

10:49 Écrit par Quand on se comprend,on s'entend mieux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : islam, mahomet, esclavage, charia, imam, loi islamique, viol, torture, sadisme , passivité, pedophilie, protection des enfants, coran, barbarie, sordide, cruauté, genocide, mensonge, intox, credibilité, angelisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

28/07/2012

lettre ouverte à M.Valls .Sans jeu de mots, ça valse !

 

islam,fanatisme,sunnite,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,sophisme,esclavage,acte anti   juif,média,laxisme européen,terrorisme ,totalitarisme islamique,israël,jihad,mahomet,antisémitisme,hamas ,hezbollah

France : la putain de l’Islam – lettre ouverte à M.Valls
juillet 27th, 2012 Aschkel

 

islam,fanatisme,sunnite,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,sophisme,esclavage,acte anti   juif,média,laxisme européen,terrorisme ,totalitarisme islamique,israël,jihad,mahomet,antisémitisme,hamas ,hezbollah


http://www.israel-flash.com/2012/07/france-la-putain-de-lislam-lettre-ouverte-a-m-valls/#comment-20953


Lettre ouverte   

Sans jeu de mots, ça valse !

Merci à Colette pour l’envoi

Monsieur le Ministre de l’Intérieur

Ministère de l’Intérieur

                                                                                                 Place Beauvau

                                                                                                 75008 Paris

Monsieur le Ministre,

J’ai pris connaissance de votre discours lors de l’inauguration de la mosquée de Cergy le 6 juillet dernier et j’en ai été profondément bouleversée et choquée.

Vous donnez immédiatement le ton en évoquant un acte qui n’est pas anodin.

En effet, qu’un représentant de la République en principe garant de la Loi de 1905 interdisant la reconnaissance d’un culte inaugure un centre religieux ne peut en aucun cas être anodin.

Par cette allégeance à une idéologie religieuse vous commettez donc un acte hors-la-loi, bel exemple venant d’en haut !

Si nos dirigeants eux-mêmes ne respectent pas les lois, comment demander au peuple de les respecter ?

L’allusion à « la formation de NOS imams » enfonce le clou.

Depuis quand la France est propriétaire des prêcheurs islamiques ?

Vous évoquez ensuite un « dessein collectif » ayant impliqué dix associations représentatives de « la diversité de Cergy ».

Qu’est-ce que la diversité M. Valls ? Ce sont des gens qui se distinguent de la population lambda, qui en refusent les codes, les règles, la culture, qui refusent de s’assimiler au peuple français comme vous-même vous êtes assimilé, et préfèrent s’en démarquer, s’en diversifier pour ne surtout pas « vivre ensemble ».

En acceptant ce système de ségrégation diversitaire vous participez vous-même à une étrange forme d’apartheid qui ne dit pas son nom, comme si ces personnes issues de la diversité n’étaient moralement pas assimilables par nature.

Cette ségrégation condescendante flirte étrangement avec un racisme diffus présenté comme une bienveillante « discrimination positive » (sic) alors qu’il n’est que le reflet du mépris accordé à des êtres jugés inférieurs.

Pourquoi ces personnes ont-elles besoin de se réunir en associations de la diversité si ce n’est pour s’opposer aux citoyens français ?

La Nation une et indivisible est-elle censée reconnaître et aider ces associations séparatistes ? Tout cela semble bien loin d’un dessein collectif.

Je note au passage que vous n’évoquez pas une consultation des habitants de Cergy eux-mêmes mis certainement devant le fait accompli.

« L’islam d’aujourd’hui est l’héritier de celui qui, pendant plusieurs siècles, à Cordoue, fut un accélérateur de connaissances, de culture et d’acceptation mutuelle ».

Vous plaisantez sans doute. L’islam s’est imposé partout par la force, par les razzias, par le sang, par les conversions forcées, par l’égorgement.

L’esclavagisme arabo-musulman sur les blancs chrétiens a perduré durant plus de 1 000 ans.

islam,fanatisme,sunnite,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,sophisme,esclavage,acte anti   juif,média,laxisme européen,terrorisme ,totalitarisme islamique,israël,jihad,mahomet,antisémitisme,hamas ,hezbollah

 

Plus de 1 000 ans Monsieur Valls… !!

Vous rendez-vous compte ? Affirmer qu’il y a eu acceptation mutuelle et apport culturel est soit un pur mensonge, soit une grave ignorance de votre part.

C’est pourquoi affirmer que « l’Islam a toute sa place en France » relève de l’inconscience.

               Non Monsieur, l’islam n’a certainement pas sa place en France puisqu’il est contraire à la laïcité et à la démocratie.

Hassan II n’a-t-il pas avoué que

« Un musulman ne peut pas être laïque » ?

De même, Amil Imani, essayiste d’origine iranienne en dit ceci

« La démocratie, c’est le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple, tandis que l’islam, c’est le règne d’Allah, par Allah et ses émissaires, pour le plaisir d’Allah.. […]

L’islam est une forme d’esclavage totalitaire globale.

C’est l’inverse de la liberté. Son nom lui-même, islam, signifie soumission ou reddition.

Fidèle à son nom, l’islam s’évertue à réduire le corps de l’humanité en esclavage et à asservir son esprit, rien de moins.

Cette reddition non négociable à l’islam exige que les individus et la société renoncent à la plupart des libertés fondamentales auxquelles ils sont profondément attachés. […]

La pratique de l’islam revient à perpétuer l’esclavage et à le pratiquer.

 L’esclavage asservit le corps, tandis que l’islam emprisonne l’esprit.

Ces idées et ces pratiques sont odieuses et préjudiciables à la réalisation de nos plus hautes aspirations en tant qu’êtres humains ».

Par conséquent, comment prétendre avoir avec ce dogme mortifère une quelconque « culture commune » ?

Quelle méconnaissance inexcusable !

Que faites-vous des Mohammed Merah, des assassins de Ghofrane, de Sohane, des deux policières, des violeurs de la place Tahrir, des lapideurs,

islam,fanatisme,sunnite,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,sophisme,esclavage,acte anti   juif,média,laxisme européen,terrorisme ,totalitarisme islamique,israël,jihad,mahomet,antisémitisme,hamas ,hezbollah

des polygames, des exciseuses, des vieillards qui épousent les petites filles, des femmes qu’on oblige à se cacher sous leur voile noir pour montrer leur infériorité, des meurtriers de crimes d’honneur ?

Ce même honneur en « ce vendredi de prières » auquel vous faites allusion pour justifier votre présence à Cergy.

Oseriez-vous prétendre que cette multitude d’actes abominables et quotidiens n’ont rien à voir avec l’islam ?

Quand on pense qu’en 35 ans le nombre de mosquées a augmenté de 1 500%…

car on en dénombrait 150 en 1976, 900 en 1985 et 1 555 en 2001.

Et en août 2011 les mosquées étaient au nombre de… 2 368.

Une telle expansion d’un dogme sectaire si inamical, homophobe, antisémite, antidémocratique et sexiste est proprement effrayant.

Pour complaire à votre public vous évoquez une islamophobie condamnable ainsi que la nécessaire protection des lieux de culte musulmans et juifs.

Naturellement vous omettez de mentionner les lieux chrétiens, comme si ces profanations-là n’avaient pas lieu d’être relevées.

Alors sachez que les profanations des lieux chrétiens – tombes et églises – ont lieu…

TOUS LES DEUX JOURS !!! Contre seulement 4 à 5 par an pour les deux autres !

Que dites-vous de cela Monsieur Valls ? Ainsi vous avez raison, tous les deux jours des individus portent « une attaque délibérée contre la République et ses valeurs », vous ne croyez donc pas si bien dire. Vous faites juste une légère erreur d’appréciation quant aux profanateurs dont vous semblez sous-entendre qu’ils seraient peut-être chrétiens, bouddhistes ou athées puisque non musulmans ou non juifs.

Mauvaise pioche. Il s’agit majoritairement d’individus appliquant à la lettre les beaux commandements islamiques

Ce ne sont donc pas les vilaines phrases islamophobes qui visent les musulmans mais au contraire certains musulmans qui visent physiquement les mécréants dont certains ont payé de leur vie.

Votre discours tente de rappeler les devoirs de l’islam et la neutralité de l’Etat vis-à-vis de la religion et de la laïcité qui préserverait l’école mais qu’en est-il dans les faits quand les accommodements déraisonnables sont de plus en plus fréquents ?

Et concernant l’obligation des agents publics de taire leurs croyances dans l’exercice de leur fonction, comment expliquez-vous que l’on tolère des salles de prières dans les facultés ?

Des tapis de prières sur le lieu de travail y compris dans l’administration publique ?

Que de plus en plus de chauffeurs de bus portent de d’étranges barbes salafistes ?

Que le halal et le sans porc se soient imposés dans les écoles de la République ?

Que des bureaux de poste affichent des panneaux d’information en arabe ?

Que des lieux publics renoncent à la mixité pour accorder des horaires spéciaux aux femmes ?

Et quels devoirs ont VOS imams quand leur dieu leur ont donné le droit de vie et de mort sur quiconque ne se soumet pas au dogme islamiste ?

« Les incroyants, qu’ils aient le livre ou qu’ils ajoutent des dieux, iront dans le feu de la géhenne et y seront pour toujours. Ce sont les pires des humains » (98:6).

Une religion d’amour, de paix, de tolérance… ou comme vous le dites « de tolérance, d’altérité et de solidarité ».

Permettez-moi un grand éclat de rire !!!

Je ris d’autant plus volontiers, Monsieur Valls, que j’étais assise en face de vous dans le préau de l’école où s’était tenu il y a deux ans le fameux débat sur la burqa organisé par Ni Putes Ni Soumises où vous étiez assis à côté de M. Brard.

Nous savons tous les deux ce qui s’est passé ce soir-là, les propos haineux et violents de ceux qui nous entouraient debout alors que nous étions assis pour mieux nous intimider, les insultes, les prêches, les menaces, la mauvaise foi, le refus de laisser parler Sihem Habchi, les coups et les bancs enfin qui ont volé mettant fin à cette calamiteuse et édifiante soirée avec la nécessaire intervention de la police.

Alors prétendre que vous croyez sincèrement aux bienfaits de l’islam et à la bonhommie de ses fidèles… de grâce, pas à moi Monsieur Valls !

Je suis d’autant plus peinée et déçue par votre attitude depuis un certain temps qu’elle s’éloigne de l’homme respectueux de nos valeurs que vous sembliez être.

Vous dites ensuite craindre l’insécurité des fidèles durant le mois du ramadan, redoutant sans doute des agressions islamophobes, pour ne pas dire racistes puisque c’est l’expression à la mode, et promettez de veiller à leur sécurité.

Dois-je vous rappeler que ce sont généralement les musulmans qui ont coutume d’agresser les infidèles durant cette période et non le contraire ?

C’est bien pour cela que dans certains pays musulmans comme l’Algérie ou le Maroc, les jeûneurs sont invités à réfréner leur agressivité.

Donc si vous devez prendre des mesures sécuritaires je vous suggèrerais de veiller plutôt à ce que les enfants musulmans ne tabassent pas leurs petits camarades mécréants au centre de loisirs, à ce que les animateurs de ces centres veillent à se nourrir afin d’assurer en toute sécurité la prise en charge des enfants, de même pour les chauffeurs de bus cités plus haut avec lesquels il conviendrait d’éviter les risques d’accidents.

J’en profite pour faire allusion à ceux qui sous prétexte de jeûner en profitent pour travailler moins, obligeant leurs collègues non musulmans à travailler à leur place pour compenser, sans pour autant que leurs rétributions respectives n’en soient modifiées.

Mais je présume que ceci ne vous concerne pas…

Pour ma part, en tant qu’agnostique mais ayant néanmoins droit à autant d’attention de votre part que les croyants (même si selon vous je serais moins élevée spirituellement…), j’apprécierais que vous veilliez autant sur ma sécurité que sur celle de vos nouveaux amis islamistes.

Car moi aussi je suis française, républicaine et j’ai des droits.

Et pendant que j’y suis, je me permets une parenthèse pour vous faire savoir que mon supermarché est actuellement en plein ramadan et que par conséquent, en tant que non musulmane me nourrir commence à devenir sérieusement problématique.

Donc si le gouvernement pouvait plancher sur l’ouverture de magasins spéciaux pour que les mécréants puissent continuer à s’alimenter sans avoir à payer un impôt à VOTRE imam, vous seriez bien aimable.

Je terminerai par votre phrase la plus grave et la plus dangereuse pour notre démocratie, pour la liberté d’expression et pour le droit acquis de haute lutte de critiquer les religions, quelles qu’elles soient :

« Toute attaque contre une religion, contre un de ses fidèles ou un de ses lieux de culte est une attaque délibérée contre la République et ses valeurs ».

Vous venez par cette phrase malheureuse d’instaurer ni plus ni moins que le délit de blasphème, sapant encore un peu plus nos valeurs démocratiques et républicaines.

Vous venez également d’avouer que la religion s’inscrirait dorénavant dans la République, contredisant votre remarque sur l’importance de préserver la laïcité tout en réduisant à néant tout un pan de l’Histoire de France.

La France fût jadis la fille aînée de l’Eglise, grâce à vous et aux autres dhimmis dans votre genre elle est désormais devenue la putain de l’islam.

Comme remerciement à un pays sans lequel vous ne seriez jamais devenu Ministre, on aurait pu espérer mieux. La France, Monsieur Valls, aurait mérité un peu plus de gratitude de votre part.

J’espère que vous prendrez acte de mes remarques et y répondrez de la manière qui convient.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, mes républicaines salutations.

Caroline Alamachère - ripostelaique

Touts les lettres ouvertes sur Israël-flash
Copyright © Israël Flash - Reproduction autorisée avec la mention et un lien vers la source
Related Posts

    Lettre de UN Watch adressée à Francois Hollande, et autres dirigeants, afin de condamner Richard Falk.(ONU)

islam,fanatisme,sunnite,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,sophisme,esclavage,acte anti   juif,média,laxisme européen,terrorisme ,totalitarisme islamique,israël,jihad,mahomet,antisémitisme,hamas ,hezbollah



Lire la suite:

http://www.israel-flash.com/2012/07/france-la-putain-de-lislam-lettre-ouverte-a-m-valls/#ixzz21wQSFPO8

Lien de riposte laique :

http://ripostelaique.com/lettre-a-manuel-valls-apres-linauguration-de-la-mosquee-de-cergy.html

 

 

Merci de faire circuler en citant les sources .

 

islam,fanatisme,sunnite,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,sophisme,esclavage,acte anti   juif,média,laxisme européen,terrorisme ,totalitarisme islamique,israël,jihad,mahomet,antisémitisme,hamas ,hezbollah

islam,fanatisme,sunnite,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,sophisme,esclavage,acte anti   juif,média,laxisme européen,terrorisme ,totalitarisme islamique,israël,jihad,mahomet,antisémitisme,hamas ,hezbollah



06/07/2012

Égypte : un premier mariage "esclavage" de l'ère moderne

 
 

 

islam,fanatisme,sunnite,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,terrorisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,sophisme,esclavage,Égypte,média,laxisme européen,mariage forcé

L'Égypte post-révolution...

http://www.postedeveille.ca/2012/07/%C3%A9gypte-un-premier-mariage-esclavage-de-l-ere-moderne.html


Un site à visiter !

Egypte-mariage-esclavage
Lire aussi :

Koweït : écoutez Salwa al-Matayri justifier l'esclavage sexuel des infidèles

__________________

Le premier cas de mariage melk al-yameen (esclavage) dans l’Égypte des temps modernes a eu lieu la semaine dernière, rapportait lundi une chaîne de télévision égyptienne privée.

Le mariage a été célébré par le dignitaire musulman Abdul Raouf Aun, rapportait la chaîne privée Dream TV dans son émission quotidienne al-Haqeeqa animée par l’éminent journaliste égyptien Wael al-Ibrashy.

Les femmes esclaves (melk al-Yameen) sont identifiées dans le coran comme étant ma malakat aymanukum, soit « celles que la main droite peut posséder ».

 Il s’agit des femmes prises en captivité durant des combats, ou de la descendance des esclaves.

… Aucun mariage de ce type n’a toutefois été rapporté depuis plusieurs siècles.

Le reportage télé sur ce mariage, le premier à survenir en Égypte, comprenait une vidéo de la cérémonie.

Le mariage a été célébré entre Aun lui-même et une femme identifiée comme Nadia, s’exprimant dans un dialecte arabe non-égyptien, en présence d’invités.

... Aun a déclaré que ce qui est encore plus controversé, est le fait que l’épouse qui conclut un mariage melk al-Yameen (esclavage) n’est pas tenue de porter le voile ni des vêtements à manches longues ou des robes longues.

Le Dr Abdullah al-Naggar, un érudit d’al-Azhar et professeur de jurisprudence islamique, était l’un des invités de l’émission animée par Ibrashy.

Il a dit qu'ils s'agit d'un évènement « absurde » dont l'objectif est de « salir l’honneur des musulmans ».

… Naggar a expliqué que melk al-Yameen signifie esclavage et qu’il n’y a plus d’esclavage de nos jours :  « Asservir une femme signifie que ses enfants seront aussi des esclaves et que nous aurons une nouvelle génération d’esclaves.

L’islam a mis fin à l'esclavage. »

Source : First case of ‘slavery’ marriage reported in modern day Egypt, Al Arabiya, 4 juillet 2012. Extrait traduit par Poste de veille

islam,fanatisme,sunnite,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,terrorisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,sophisme,esclavage,Égypte,média,laxisme européen,mariage forcé

islam,fanatisme,sunnite,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,terrorisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,sophisme,esclavage,Égypte,média,laxisme européen,mariage forcé

Article 5
Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

 

 

 

islam,fanatisme,sunnite,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,terrorisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,sophisme,esclavage,Égypte,média,laxisme européen,mariage forcé

 

13/06/2012

Alors ,que la Belgique subit des reproches virulents ,de la part d'Islamistes?Quelle est la situation du travail des enfants ,dans le monde et au Maroc ?

 

travail des enfants,maroc,travail des enfants maroc,islam,esclavage,analphabétisme,ignorance,exploitation,racisme anti belge,sharia4

travail des enfants,maroc,travail des enfants maroc,islam,esclavage,analphabétisme,ignorance,exploitation,racisme anti belge,sharia4,exploitation

 

 

2. Les enfants soldats:

travail des enfants,maroc,travail des enfants maroc,islam,esclavage,analphabétisme,ignorance,exploitation,racisme anti belge,sharia4

Le nombre d’enfants engagés dans des conflits armés a fortement progressé au cours de la dernière décennie. En 2001, selon les estimations de l’Organisation Internationale du Travail environ 300,000 enfants sont enrôlés dans les unités armées à l’échelon mondial, dont 120,000 en Afrique.

3. L’exploitation sexuelle des enfants :

travail des enfants,maroc,travail des enfants maroc,islam,esclavage,analphabétisme,ignorance,exploitation,racisme anti belge,sharia4

 

Elle est considérée comme étant une violation grave des droits des enfants et des adolescents et une forme d’exploitation économique similaire à l’esclavage et aux travaux forcés.

  1. Travail domestique des enfants : Les enfants qui travaillent dans le domestique sont du nombre de 66000 à 88000 dans le monde entier. Ces derniers sont amenés de force par leurs parents dans des domiciles où la condition de vie est pitoyable. L’enfant est ainsi transformé en source de rente familiale, en victimes de maltraitance contraignante et inadmissible alors que la misère accroît leur souffrance, et leur désespoir.

 

Le travail des enfants au Maroc

 

travail des enfants,maroc,travail des enfants maroc,islam,esclavage,analphabétisme,ignorance,exploitation,racisme anti belge,sharia4

a) Des statistiques

 

Le travail des enfants, on en parle, on lui consacre une journée le 12 juin, mais beaucoup reste à faire. Sur le plan législatif, le Maroc a franchi d’importants pas en matière de lutte contre le travail des enfants, mais le problème des lois au Maroc, c’est qu’elles ne sont pas toujours appliquées .

 

Les statistiques de l’enquête nationale sur l’emploi élaboré en 2000 (les plus récentes) ont donné la répartition suivante des enfants travailleurs :

 

· 600 000 enfants âgés entre 7 et 15 ans travaillent, soit 11 % de cette tranche d’âge.

 

· 58 % de garçons et 42 % de filles.

 

· 800 000 enfants de 7-15 ans sont inactifs ( ne sont ni à l’école ni au travail), soit 14,5 % de cette tranche d’âge, 28 % de garçons et 72% de filles.

 

· 87 % des enfants travailleurs sont des ruraux.

 

· Un enfant rural est 6 fois plus exposé au travail qu’un enfant urbain.

 

· Les enfants travailleurs se répartissent selon les secteurs d’activité suivants :

 

1. Agriculture : 84 % (54 % de garçons et 46 % de filles)

2. Textile : 6 %

3. Commerce : 3 %

4. Travail domestique : 2 %

5. Réparation 1 %

6. Autres : 4 %

 

· Uniquement 12 % des enfants qui travaillent fréquentent au même temps l’école.

(Source : Enquête nationale sur l’emploi, module enfant)

 

travail des enfants,maroc,travail des enfants maroc,islam,esclavage,analphabétisme,ignorance,exploitation,racisme anti belge,sharia4Quelques sources .
http://twansa.forumactif.com/t5823-maroc-travail-illegal-des-enfants




http://maghress.com/fr/marochebdo/67913


http://www.maroc-hebdo.press.ma/Site-Maroc-hebdo/archive/Archives_854/html_854/quelsdroits.html


http://www.afriquinfos.com/articles/2011/6/10/brevesdafrique-179807.asp

travail des enfants,maroc,travail des enfants maroc,islam,esclavage,analphabétisme,ignorance,exploitation,racisme anti belge,sharia4

 

01:37 Écrit par Quand on se comprend,on s'entend mieux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : travail des enfants, maroc, travail des enfants maroc, islam, esclavage, analphabétisme, ignorance, exploitation, racisme anti belge, sharia4 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Alors ,que la Belgique subit des reproches virulents ,de la part d'Islamistes?Quelle est la situation du travail des enfants ,dans le monde et au Maroc ?

 

travail des enfants,maroc,travail des enfants maroc,islam,esclavage,analphabétisme,ignorance,exploitation,racisme anti belge,sharia4

Dans le monde entier, 300 millions d’enfants seraient victimes de violence, d’exploitation et de maltraitance, en particulier dans le cadre des pires formes de travail.

Regardons la réalité en face, plus de 250 millions d’enfants et d’adolescents de 5 à 17 ans travaillent dans le monde, parmi eux, 8 millions sont soumis aux pires formes de travail.

travail des enfants,maroc,travail des enfants maroc,islam,esclavage,analphabétisme,ignorance,exploitation,racisme anti belge,sharia4

 

L’abolition effective du travail des enfants est donc l’un des plus urgents défis de notre époque.

travail des enfants,maroc,travail des enfants maroc,islam,esclavage,analphabétisme,ignorance,exploitation,racisme anti belge,sharia4




Le travail des enfants est ainsi le sujet de nombreux débats  dans le monde entier. En effet un enfant qui travail est vu comme un « enfant-esclave ». Ainsi, on analysera en premier abord, ce mécanisme au niveau mondial et  la lutte qui s’engage pour bâtir un environnement protecteur de l’enfance  puis on s’intéressera plus précisément à l’étude du cas du  Maroc.

Le travail des enfants au Maroc .

http://www.papouche.com/le-travail-des-enfants-au-maroc-1686.html


a)    Des statistiques

Le travail des enfants, on en parle, on lui consacre une journée le 12 juin, mais beaucoup reste à faire. Sur le plan législatif, le Maroc a franchi d’importants pas en matière de lutte contre le travail des enfants, mais le problème des lois au Maroc, c’est qu’elles ne sont pas toujours appliquées .

travail des enfants,maroc,travail des enfants maroc,islam,esclavage,analphabétisme,ignorance,exploitation,racisme anti belge,sharia4


Voir le dossier :

http://www.fmyv.es/ci/fr/enfance/ett/3.pdf

travail des enfants,maroc,travail des enfants maroc,islam,esclavage,analphabétisme,ignorance,exploitation,racisme anti belge,sharia4


01:10 Écrit par Quand on se comprend,on s'entend mieux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : travail des enfants, maroc, travail des enfants maroc, islam, esclavage, analphabétisme, ignorance, exploitation, racisme anti belge, sharia4 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

26/05/2012

Christiane Taubira - Négriers africains : étouffer la traite arabo-musulmane


 

christiane taubira,négriers africains,étouffer la traite arabo-musulmane,esclavage,mensonge,islam,gauchiste,censure,laïcité,endoctrinement,média,manipulation,ignorance

”Christiane Taubira déclare sans ambages qu’il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les «jeunes Arabes» «ne portent pas sur leur dos tout le poids

de l’héritage des méfaits des Arabes». 


L’Express du 4 mai 2006

La loi Taubira du 10 mai 2001 qualifie la seule traite négrière de “crime contre l’humanité”…les millions de chrétiens razziés par les Barbaresques, les Turcs et Arabo-musulmans passent par pertes et profits. Aussi, l’esclavage toujours présent en Afrique (Niger, Soudan) et dans la Péninsule arabe (Arabie Séoudite, Yemen, EAU…) n’a jamais fait l’objet d’aucune condamnation par Mme Taubira.

 

Lors de l’arrivée des Français à Alger en 1830, 15 000 esclaves chrétiens furent libérés…

Dans le même article de l’Express d’où est tirée cette citation on lit :

 

Un des meilleurs spécialistes actuels des traites négrières, Olivier Pétré-Grenouilleau, a été attaqué en justice au nom de la loi Taubira.

 Parce qu’il rappelait que la quasi-totalité des esclaves africains avaient été razziés non par des Blancs, mais par des négriers africains et que le commerce des esclaves était une routine sur le continent noir bien avant l’arrivée des négriers européens. Il lui était aussi reproché de réfuter l’application du terme de «génocide» aux traites négrières, contredisant ainsi le parallèle implicite entre l’esclavage et l’extermination des juifs qu’évoque l’exposé des motifs de la loi Taubira.

 

L’affaire Pétré-Grenouilleau a d’autant plus inquiété les historiens que la loi de 2001 précise dans son article 2 que «les programmes de recherche en histoire» devront accorder «la place conséquente qu’ils méritent» à la traite négrière et à l’esclavage, dont l’interprétation judiciaire risque de se limiter à la définition partielle que ladite loi donne. Et Christiane Taubira ne les a pas rassurés en déclarant que constituerait pour elle un «vrai problème» le fait qu’Olivier Pétré- Grenouilleau, professeur d’université, «payé par l’Education nationale sur fonds publics», continue d’enseigner ses «thèses» aux étudiants”


L’histoire scientifique devient une “thèse” personnelle quand elle ne cadre pas avec la doxa de Taubira…

 

Source : http://sauvonslaliberte.wordpress.com/2012/05/18/christia...

 

christiane taubira,négriers africains,étouffer la traite arabo-musulmane,esclavage,mensonge,islam,gauchiste,censure,laïcité,endoctrinement,média,manipulation,ignorance

16/11/2010

Visiblement BelgacomSkynet ne nous aime VRAIMENT pas ?

 16.11.2010 : encore un essai ! Et pas de réponse du coté BelgacomSkynet............

16.11.2010 / encore un essai !Visiblement BelgacomSkynet  ne nous aime pas ?

16.11.2010

Des esclaves à Bruxelles ??????????Un nouvel essai

16.11.2010 un nouvel essai !

esclaves à Bruxelles ?message envoyé à 22 heures 43 ........... disparu ...........!

15.11.2010 : message envoyé à 22 heures 43 ...........

disparu ...........!

1948 -2008 60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme .

http://www.un.org/fr/documents/udhr/

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Article 25

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale. 

Il n'y a pas d'esclave heureux !

 

En 2010 ,les chaines de l'esclavage ont été remplacées par l'argent !

 

Les princesses et les esclaves du palace .

http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/11/15/les-princ...

C'est vrai, c'est mieux un hôtel où l'on n'a pas de voisins. Alors, les princesses avaient loué tout le quatrième étage du Conrad, un palace à la façade immaculée de l'avenue Louise, une artère chic de Bruxelles. Cinquante-trois chambres et suites, que ce cinq-étoiles offre pour la modeste somme de 15 millions d'euros par an TTC.

Quand la police et les services de l'inspection sociale ont débarqué dans ce somptueux hôtel, le 1er juillet 2008, ils y ont trouvé dix-sept jeunes femmes. Des esclaves. Pardon, des "domestiques". Parce que, en Belgique comme ailleurs, on n'inscrit plus dans le code pénal une réalité que l'on croit depuis longtemps abolie.

Aujourd'hui, c'est le tribunal du travail qui est chargé du dossier, et le ministère public entend faire poursuivre la famille pour séquestration, fraude sociale et traitement inhumain et dégradant, avec les circonstances aggravantes que les domestiques étaient en séjour irrégulier et que l'une d'elles était enceinte.

Ce que les policiers ont entendu à l'époque ressemblait bien au sort d'esclaves des temps modernes. Des jeunes femmes privées de leurs papiers, de téléphone et de connexion Internet, interdites de sortie, surveillées par des gardes en armes. Elles étaient soumises à l'autorité d'une cheika de 64 ans, veuve de l'émir Mohammad Ben Khalid Al-Nayhan, d'Abou Dhabi, et mère d'une nuée de princesses, âgées de 28 à 44 ans. La famille s'était apparemment déplacée pour soutenir l'une d'entre elles, qui suivait à Bruxelles un traitement médical en vue d'une grossesse.

Une infirmière belge a raconté au quotidien De Morgen qu'elle avait été, dans un luxueux palais d'Abou Dhabi réservé aux femmes, la jeune fille au pair du plus jeune enfant de l'une des princesses. Le bébé, promis à régner sur l'émirat, était né d'une fécondation in vitro dans un hôpital universitaire de Bruxelles. La mission de l'infirmière : veiller durant six mois sur l'enfant, c'est-à-dire ne jamais se trouver à plus d'un mètre de lui.

 La jeune femme - qui a ensuite été réembauchée au Conrad - affirme avoir été toujours bien traitée. On lui aurait juste fait comprendre qu'elle était "anormale" au moment du ramadan et elle n'a reçu qu'un cadeau de la mère de l'enfant à la fin de son séjour : une burqa. "Peut-être un sous-entendu", ironise-t-elle.

A Bruxelles, la plupart des chambres du Conrad louées par la famille Al-Nayhan étaient vides, mais des domestiques ont affirmé qu'elles devaient dormir dans les couloirs, et jamais plus de quelques heures d'affilée.

 Censées être disponibles en permanence et soumises à tous les caprices de leurs employeuses, elles devaient patienter assises sur des tapis.

C'est une cuisinière marocaine, Amina, qui a révélé ce qui se déroulait dans le palace. Elle est parvenue à s'enfuir tandis que deux de ses compagnes, qui voulaient s'en aller avec elle, étaient alpaguées par les gardes de la famille et séquestrées.

 Discrètement "exfiltrées" vers l'aéroport, les jeunes femmes ont été interceptées in extremis. L'une d'elles a demandé à bénéficier du statut de victime de la traite des êtres humains, ce qui, au regard de la loi belge, lui a garanti une protection temporaire, un titre de séjour et le droit à bénéficier d'une aide pour décrocher un emploi.

L'autre jeune femme a préféré retourner d'où elle venait, à Abou Dhabi. Comme certaines de ses compagnes, elle a sans doute estimé que ce qu'elle subissait n'était pas si grave. Après la descente de police de juillet 2008, six autres domestiques sont volontairement retournées au Conrad, estimant que si elles étaient mal payées pour des tâches éreintantes, elles l'étaient quand même beaucoup plus que dans leur pays d'origine.

Au total, la famille a exploité vingt-trois jeunes femmes. Une Belge, une Française et des malheureuses qui tentaient de fuir leur sort de misère en Irak, au Soudan, en Indonésie ou dans des pays du Maghreb.

 Elles gagnaient de 150 à 500 euros par mois - à charge pour elles de s'habiller et de se soigner.

La justice reproche cependant à la famille d'avoir négligé le paiement de 124 000 euros dus à son personnel.

En définitive, onze esclaves ont déposé plainte et quelques-unes ont décidé de solliciter le statut de victimes.

 L'association Pag-Asa, l'une de celles qui fournit une aide juridique, sociale et psychologique aux victimes d'exploitation économique ou sexuelle, juge leur démarche exemplaire.

 Parce qu'elles ont donné un visage à une réalité encore méconnue, même si, depuis des années, l'esclavage domestique est dénoncé en Belgique comme ailleurs.

Ceux qui combattent cette réalité sordide soulignent que, en général, les exploiteurs ne voient pas où est le mal et ne manifestent aucun remords.

L'affaire du Conrad n'échappera pas à la règle. Il y a peu de chances que la famille émiratie réponde un jour de ses actes devant un tribunal de Bruxelles.

Quant aux milieux diplomatiques, ils semblent, eux aussi, trouver qu'il ne faut pas aller trop loin dans la dénonciation de telles situations.

La directrice de Pag-Asa explique qu'elle n'a jamais reçu autant de coups de fil que lorsqu'elle a accueilli les jeunes victimes du palace. La plupart de ces appels visant tout bonnement à ce que les exploitées retirent leur plainte. Esclaves, peut-être, mais, en tout cas, un peu trop dérangeantes.


à lire l'ensemble du dossier :

 http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/11/15/les-princ... 

 

informez-7ab60.jpg

LIBERTE5[1].jpg

 

 

CENSURESP2_2019754_female_censure.jpgAGIRegalite.gouv.jpg

 

 

 

116_censure.jpg

14:12 Écrit par Quand on se comprend,on s'entend mieux dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : credulite, islam, esclavage, liberte, tolerance, propagande, persecution, liberte d expression, droits de l homme, exploitation, pauvrete | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Des esclaves à Bruxelles ??????????Un nouvel essai

16.11.2010

esclaves à Bruxelles ?message envoyé à 22 heures 43 ........... disparu ...........!

15.11.2010 : message envoyé à 22 heures 43 ...........

disparu ...........!

1948 -2008 60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme .

http://www.un.org/fr/documents/udhr/

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Article 25

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale. 

Il n'y a pas d'esclave heureux !

 

En 2010 ,les chaines de l'esclavage ont été remplacées par l'argent !

 

Les princesses et les esclaves du palace .

http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/11/15/les-princ...

C'est vrai, c'est mieux un hôtel où l'on n'a pas de voisins. Alors, les princesses avaient loué tout le quatrième étage du Conrad, un palace à la façade immaculée de l'avenue Louise, une artère chic de Bruxelles. Cinquante-trois chambres et suites, que ce cinq-étoiles offre pour la modeste somme de 15 millions d'euros par an TTC.

Quand la police et les services de l'inspection sociale ont débarqué dans ce somptueux hôtel, le 1er juillet 2008, ils y ont trouvé dix-sept jeunes femmes. Des esclaves. Pardon, des "domestiques". Parce que, en Belgique comme ailleurs, on n'inscrit plus dans le code pénal une réalité que l'on croit depuis longtemps abolie.

Aujourd'hui, c'est le tribunal du travail qui est chargé du dossier, et le ministère public entend faire poursuivre la famille pour séquestration, fraude sociale et traitement inhumain et dégradant, avec les circonstances aggravantes que les domestiques étaient en séjour irrégulier et que l'une d'elles était enceinte.

Ce que les policiers ont entendu à l'époque ressemblait bien au sort d'esclaves des temps modernes. Des jeunes femmes privées de leurs papiers, de téléphone et de connexion Internet, interdites de sortie, surveillées par des gardes en armes. Elles étaient soumises à l'autorité d'une cheika de 64 ans, veuve de l'émir Mohammad Ben Khalid Al-Nayhan, d'Abou Dhabi, et mère d'une nuée de princesses, âgées de 28 à 44 ans. La famille s'était apparemment déplacée pour soutenir l'une d'entre elles, qui suivait à Bruxelles un traitement médical en vue d'une grossesse.

Une infirmière belge a raconté au quotidien De Morgen qu'elle avait été, dans un luxueux palais d'Abou Dhabi réservé aux femmes, la jeune fille au pair du plus jeune enfant de l'une des princesses. Le bébé, promis à régner sur l'émirat, était né d'une fécondation in vitro dans un hôpital universitaire de Bruxelles. La mission de l'infirmière : veiller durant six mois sur l'enfant, c'est-à-dire ne jamais se trouver à plus d'un mètre de lui.

 La jeune femme - qui a ensuite été réembauchée au Conrad - affirme avoir été toujours bien traitée. On lui aurait juste fait comprendre qu'elle était "anormale" au moment du ramadan et elle n'a reçu qu'un cadeau de la mère de l'enfant à la fin de son séjour : une burqa. "Peut-être un sous-entendu", ironise-t-elle.

A Bruxelles, la plupart des chambres du Conrad louées par la famille Al-Nayhan étaient vides, mais des domestiques ont affirmé qu'elles devaient dormir dans les couloirs, et jamais plus de quelques heures d'affilée.

 Censées être disponibles en permanence et soumises à tous les caprices de leurs employeuses, elles devaient patienter assises sur des tapis.

C'est une cuisinière marocaine, Amina, qui a révélé ce qui se déroulait dans le palace. Elle est parvenue à s'enfuir tandis que deux de ses compagnes, qui voulaient s'en aller avec elle, étaient alpaguées par les gardes de la famille et séquestrées.

 Discrètement "exfiltrées" vers l'aéroport, les jeunes femmes ont été interceptées in extremis. L'une d'elles a demandé à bénéficier du statut de victime de la traite des êtres humains, ce qui, au regard de la loi belge, lui a garanti une protection temporaire, un titre de séjour et le droit à bénéficier d'une aide pour décrocher un emploi.

L'autre jeune femme a préféré retourner d'où elle venait, à Abou Dhabi. Comme certaines de ses compagnes, elle a sans doute estimé que ce qu'elle subissait n'était pas si grave. Après la descente de police de juillet 2008, six autres domestiques sont volontairement retournées au Conrad, estimant que si elles étaient mal payées pour des tâches éreintantes, elles l'étaient quand même beaucoup plus que dans leur pays d'origine.

Au total, la famille a exploité vingt-trois jeunes femmes. Une Belge, une Française et des malheureuses qui tentaient de fuir leur sort de misère en Irak, au Soudan, en Indonésie ou dans des pays du Maghreb.

 Elles gagnaient de 150 à 500 euros par mois - à charge pour elles de s'habiller et de se soigner.

La justice reproche cependant à la famille d'avoir négligé le paiement de 124 000 euros dus à son personnel.

En définitive, onze esclaves ont déposé plainte et quelques-unes ont décidé de solliciter le statut de victimes.

 L'association Pag-Asa, l'une de celles qui fournit une aide juridique, sociale et psychologique aux victimes d'exploitation économique ou sexuelle, juge leur démarche exemplaire.

 Parce qu'elles ont donné un visage à une réalité encore méconnue, même si, depuis des années, l'esclavage domestique est dénoncé en Belgique comme ailleurs.

Ceux qui combattent cette réalité sordide soulignent que, en général, les exploiteurs ne voient pas où est le mal et ne manifestent aucun remords.

L'affaire du Conrad n'échappera pas à la règle. Il y a peu de chances que la famille émiratie réponde un jour de ses actes devant un tribunal de Bruxelles.

Quant aux milieux diplomatiques, ils semblent, eux aussi, trouver qu'il ne faut pas aller trop loin dans la dénonciation de telles situations.

La directrice de Pag-Asa explique qu'elle n'a jamais reçu autant de coups de fil que lorsqu'elle a accueilli les jeunes victimes du palace. La plupart de ces appels visant tout bonnement à ce que les exploitées retirent leur plainte. Esclaves, peut-être, mais, en tout cas, un peu trop dérangeantes.


à lire l'ensemble du dossier :

 http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/11/15/les-princ...

 

 

informez-7ab60.jpg

 

 

LIBERTE5[1].jpg

 

CENSURESP2_2019754_female_censure.jpg

AGIRegalite.gouv.jpg

06:54 Écrit par Quand on se comprend,on s'entend mieux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : credulite, islam, esclavage, liberte, tolerance, propagande, persecution, liberte d expression, droits de l homme, exploitation, pauvrete | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |