03/02/2015

: Un prêcheur musulman : Tarik Ramadan

 

 

islam,mahomet,arabie saoudite,charia,imam,loi islamique,viol,torture,sadisme,passivité,pedophilie,protection des     enfants,coran,barbarie,sordide,genocide,tarik ramadan,mensonge,intox,credibilité,angelisme

islam,mahomet,arabie saoudite,charia,imam,loi islamique,viol,torture,sadisme,passivité,pedophilie,protection des     enfants,coran,barbarie,sordide,genocide,tarik ramadan,mensonge,intox,credibilité,angelisme

islam,mahomet,arabie saoudite,charia,imam,loi islamique,viol,torture,sadisme,passivité,pedophilie,protection des     enfants,coran,barbarie,sordide,genocide,tarik ramadan,mensonge,intox,credibilité,angelisme

 

 Tarik Ramadan vu par lui-même :

Vidéo dans laquelle il répond aux salafistes :
http://www.dailymotion.com/related/7528149/video/xw8mw_tariq-ramadan-repond-au-groupe-sala_family


Tarik Ramadan vu par un araméen, prêtre catholique :

Tariq Ramadan, maître du double langage

La suite  :
http://islam-connaissance.blogspot.be/2008/03/un-prcheur-...
 islam,mahomet,arabie saoudite,charia,imam,loi islamique,viol,torture,sadisme,passivité,pedophilie,protection des     enfants,coran,barbarie,sordide,genocide,tarik ramadan,mensonge,intox,credibilité,angelisme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

islam,mahomet,arabie saoudite,charia,imam,loi islamique,viol,torture,sadisme,passivité,pedophilie,protection des     enfants,coran,barbarie,sordide,genocide,tarik ramadan,mensonge,intox,credibilité,angelisme

islam,mahomet,arabie saoudite,charia,imam,loi islamique,viol,torture,sadisme,passivité,pedophilie,protection des     enfants,coran,barbarie,sordide,genocide,tarik ramadan,mensonge,intox,credibilité,angelisme

24/08/2014

Les vraies origines de l’islam (partie 1)

 http://www.dreuz.info/2014/08/les-vraies-origines-de-lisl...

islam,mahomet,arabie saoudite,charia,imam,loi islamique,viol,torture,sadisme,passivité,pédophilie,protection des enfants,coran,barbarie,sordide,histoire,véritable origine,hadith,falsification,manipulation,intégrisme

Les origines de l’islam : loin des falsifications historiques

HeliosQue diriez-vous si l’histoire de la révolution française et des guerres napoléoniennes n’était connue que par ouï-dire deux siècles après le déroulement des évènements et en l’absence de documents écrits et de preuves matérielles ? Comment jugeriez-vous une telle histoire si elle reposait exclusivement sur les récits contradictoires des descendants des témoins oculaires deux siècles après les faits ? Quelle serait votre réaction si on vous disait que l’histoire en question est érigée en vérité absolue, que plus d’un milliard d’êtres humains y croient dur comme fer et que le moindre doute émis sur sa véracité devient un crime passible de la peine de mort ? Vous diriez probablement que les gens qui ont rédigé cette histoire induisent intentionnellement le public en erreur ou que l’autorité qui les emploie cherche, pour des raisons politiques, à transformer le mythe en réalité. Il en est ainsi de l’islam. Tout ce qui est dit officiellement à propos de ses débuts et de ses textes sacrés repose sur des bases semblables. Voilà pourquoi il y a lieu, non seulement de mettre en doute l’histoire officielle de l’islam des origines et l’authenticité des textes sacrés, mais, prenant appui sur les divers éléments objectifs, d’essayer de tracer de lui un portrait approximatif.
 
 
Ce que disent les spécialistes
En 1995 à l’Université de Cambridge en Angleterre, Jay Smith, un islamologue de renom, dans un débat rendu fameux dans les cercles académiques a déclaré ceci :

 

«La plupart des Occidentaux ont pris pour de l’argent comptant les allégations des docteurs musulmans, ils ne les ont jamais remises en question dans la mesure où elles tiraient leur origine du coran. Ils ont fait preuve de réticence à examiner avec un œil critique le coran et les propos du prophète par crainte des réactions violentes, par conséquent ils se sont contentés de penser que les musulmans possédaient quelques preuves tangibles pour soutenir leurs croyances.»

Plus loin dans son exposé, il a cité les travaux de chercheurs bien connus comme John Wansbrough (université de Londres), Joseph Schacht, Andrew Rippin (Canada), Michael Cook et Patricia Crone (Oxford et Cambridge), Yehuda Nevo (université de Jérusalem) et Humphreys :

 

«L’immense majorité des chercheurs indépendants qui ont étudié le coran et les hadiths ont conclu que les écritures islamiques n’ont pas été révélées, mais qu’elles sont le résultat d’une compilation de textes tardifs et d’éditions réalisées par des groupes de personnes au cours de quelques centaines d’années. Le coran que nous lisons aujourd’hui, loin d’être identique à celui du milieu du septième siècle, est plutôt un produit du huitième et du neuvième siècle. Il n’a pas été conçu à la Mecque ou à Médine mais à Baghdad. C’est à cet endroit et en ce temps là que l’islam a acquis sa propre identité et qu’il est devenu une religion. Par conséquent la genèse de l’islam n’a pas eu lieu durant la vie de Mahomet mais a été le résultat d’une élaboration graduelle durant une période de 300 ans.»

Absence de documents historiques

Il n’existe aucun document historique attestant l’existence de l’islam en tant que religion avant le neuvième siècle, soit deux cents ans après Mahomet (mort en 632). Il y a bien eu une biographie de Mahomet rédigée par Ibn Ishaq vers 750, c’est-à-dire 118 ans après la mort du prophète, mais le texte original est perdu et il n’est que partiellement restitué dans des versions revues et modifiées par des historiens ultérieurs comme Ibn Hisham (mort en 834) et surtout Al Tabari (mort en 923). Ce dernier a reconnu avoir censuré le texte d’Ibn Ishaq parce qu’il donnait une image défavorable de Mahomet, or les éléments non-censurés retenus par Al Tabari sont loin de brosser un portrait sympathique du prophète (brigandage, rapines, assassinats, génocides, pédophilie etc.) et il est difficile d’imaginer comment le vrai Mahomet pouvait être pire que celui qui nous est présenté dans l’histoire officielle de l’islam.Mais écoutons ce que Jay Smith a dit à propos du coran et des hadiths :  

«… afin de réaliser l’examen critique des textes sacrés de l’islam nous devons amorcer un retour aux origines, c’est-à-dire aux sources premières, dans le but d’obtenir des indices probants quant à leur authenticité. Cette tâche à priori devrait être facile vu qu’il s’agit d’écrits relativement récents supposément apparus sur la scène il y a 1400 ans. Mais les sources les plus précoces  se situent entre 150 et 300 ans après les évènements, pour cette raison elles doivent être considérées comme des sources secondaires. La première question qui nous vient à l’esprit est celle-ci : pourquoi ces traditions (orales) ont-elles été mises par écrit à une époque si tardive ? Aucun document ne peut être retracé durant les 150 années qui séparent les premières conquêtes islamiques et les publications de la biographie de Mahomet et des hadiths par Ishaq, Tabari et Bukhary. Comme historiens, nous étions en droit de nous attendre à découvrir à tous le moins quelques fragments de texte comme preuve du développement de l’islam, mais nous n’avons rien trouvé et cela signifie que la totalité des conquêtes islamiques de l’Espagne jusqu’à l’Inde a eu lieu avant que le premier verset des textes sacrés islamiques n’ait été mis par écrit. »

Selon Schimmel, Gilchrist, Ling et Safadi, il n’existe absolument aucune trace matérielle du coran original, aucun fragment n’a survécu des quatre exemplaires supposément transcrits sur l’ordre d’Osman, le troisième calife, vingt ans après la mort de Mahomet en 632, pour servir de référence à la Mecque, à Médine, à Bassora et à Damas. À la fin du septième siècle, les conquêtes islamiques s’étendaient du Maghreb à l’ouest jusqu’à l’Inde à l’est, le coran était supposément l’élément central qui alimentait la foi des conquérants, pourtant aucun fragment du coran datant de cette époque n’a été découvert dans tout cet espace géographique. Le contraste avec le christianisme est frappant si l’on considère que pas moins de vingt-cinq mille manuscrits du nouveau testament ont été découverts ou conservés dès le premier siècle, soit à peine quelques dizaines d’années après le début de la mission évangélique.

 

Les hadiths : Allah et Mahomet n’y sont pour rienJoseph-schacht

Joseph Schacht a étudié les documents juridiques et les compte-rendus des procès du début du neuvième siècle, soit 170 ans après la mort de Mahomet. À cette époque, les Hadiths n’étaient pas utilisés comme référence dans les jugements, bien qu’ils constituent la base sur laquelle repose la loi islamique (la charia). Schacht par conséquent date la création des Hadiths à partir du moment où ils ont été utilisés dans les jugements des tribunaux, soit plus de 200 ans après la mort de Mahomet. Il a fait également une autre découverte : les Hadiths dont l’authenticité reçoit les meilleurs appuis sont paradoxalement ceux qui sont les plus suspects. En effet, les appuis authentifiant les premiers hadiths étaient approximatifs et peu détaillés malgré qu’ils fussent moins éloignés de Mahomet dans le temps, par contre les hadiths tardifs, ceux qui sont apparus comme par magie à la fin du neuvième siècle ou au dixième, bénéficient de témoignages d’authenticité très élaborés. La première publication des hadiths coïncide avec l’apparition de la charia, la loi islamique. Il existe dans l’islam quatre écoles juridiques, elles ont vu le jour au neuvième et au dixième siècle. La première a été l’école shaféite dont le fondateur est le juriste islamique Al Shafei mort en 820, elle se base exclusivement sur les hadiths et non sur la jurisprudence acquise au cours des deux siècles précédents. Pour introduire une nouvelle provision de loi il suffisait alors de la justifier en prenant pour référence une parole que le prophète Mahomet avait supposément prononcée, un grand nombre de hadiths ont ainsi été créés en appui à la charia. Selon Schacht : « un nombre élevé de traditions légales invoquant l’autorité de Mahomet a vu le jour du vivant d’Al Shafei et dans les décennies suivantes. Par conséquent elles reflètent les doctrines abbassides d’Irak et non celles plus anciennes d’Arabie (du temps du prophète et de ses successeurs) ou de Syrie (du temps des omeyades). L’agenda légal et politique des califes qu’impose chacune des quatre écoles juridiques de l’islam démontre que les hadiths ont été fabriqués en Irak au neuvième et au dixième siècle, Allah et Mahomet n’y sont pour rien.

Une gigantesque supercherie

Une seule conclusion s’offre à l’historien objectif, l’absence de fragments du coran et des hadiths datant des premiers siècles de l’islam et la coïncidence entre la publication des hadiths et la promulgation des lois islamiques qui en dépendent, sont une indication que ces textes sacrés n’existaient pas et qu’ils ont été créés de toutes pièces à une date tardive, soit au cours du neuvième et du dixième siècle sous le califat abbasside. Autrement dit, toute «l’histoire sainte » islamique, soit la sunna du prophète, n’est qu’une gigantesque supercherie. L’étude objective des textes porte un coup mortel à la thèse des islamistes, les hadiths et la charia qui en découle sont le produit d’une époque précise, l’ère abbasside, ils ne possèdent par conséquent aucun caractère sacré, l’imposition de la charia aux masses musulmanes relève de l’obscurantisme et de la tyrannie.

Le coran

La prochaine chronique traitera du coran. Les musulmans affirment qu’il a été dicté par l’ange Gabriel à Mahomet et que le texte coranique n’a jamais été altéré, le livre saint que les musulmans lisent ou récitent aujourd’hui serait une copie en tous points conforme à celui qui a été révélé. Cette affirmation est fausse, le texte du coran comme nous le verrons témoigne d’une longue élaboration, ses sources sont légion. Les rares témoignages archéologiques et les fragments les plus anciens du texte coranique confirment que son contenu a été modifié au cours des trois premiers siècles de l’islam.

Parties 2 et 3 à suivre demain et après demain  

Par Hélios d’Alexandrie pour Poste de Veille

 http://www.dreuz.info/2014/08/les-vraies-origines-de-lisl...

 

islam,mahomet,arabie saoudite,charia,imam,loi islamique,viol,torture,sadisme,passivité,pédophilie,protection des enfants,coran,barbarie,sordide,histoire,véritable origine,hadith,falsification,manipulation,intégrisme

 

 

22/09/2013

Attentat Islamiste à Nairobi: 39 morts et 150 blessés


http://www.lalibre.be/actu/international/fusillade-a-nair...

 

 

International Ce pourrait être l'attentat le plus meurtrier depuis l'attaque-suicide d'al-Qaïda qui avait visé en août 1998 l'ambassade américaine de Nairobi et fait plus de 200 morts. 

 

Un commando masqué et armé a attaqué samedi un centre commercial de luxe à Nairobi, tuant au moins 39 personnes, blessant 150 personnes parmi la foule des riches clients kényans et expatriés. Les Shebab somaliens liés à Al-Qaïda ont revendiqué samedi soir sur leur compte Twitter l'attaque. "Les moujahidines ont pénétré aujourd'hui vers midi dans Westgate", le centre commercial où a eu lieu l'attaque, indique un message posté sur leur compte peu après 18H00 GMT. "Ils ont tué plus de 100 infidèles kényans et la bataille se poursuit", affirment les islamistes.

Trente-neuf personnes ont été tuées et 150 blessées dans l'attaque samedi d'un centre commercial à Nairobi, a déclaré le président kényan Uhuru Kenyatta dans un allocution télévisée. Le Kenya "a surmonté des attaques terroristes auparavant et il les vaincra à nouveau", a déclaré M. Kenyatta dans ce message à la nation. Il a précisé avoir "personnellement perdu des membres de sa famille" dans l'attaque contre le centre commercial. Un précédent bilan faisait état de 30 morts et soixante blessés.

Toujours bondé le week-end, l'endroit est régulièrement cité comme une cible possible de groupes liés à Al-Qaïda, tels les insurgés islamistes somaliens shebab.

Ils ont ouvert le feu à l'arme automatique et à la grenade sur la foule cosmopolite -Africains, Indiens et Occidentaux- des clients et le personnel du centre.

L'attaque est inédite dans la capitale kényane et pourrait être l'attentat le plus meurtrier depuis l'attaque-suicide d'al-Qaïda qui avait visé en août 1998 l'ambassade américaine de Nairobi et fait plus de 200 morts.

Des unités d'élite de l'armée kényane ont été déployées en renfort des nombreux policiers déjà sur place pour évacuer les clients et employés piégés à l'intérieur du centre commercial, survolé par des hélicoptères de la police et de l'armée, a-t-on constaté.

Les affrontements se poursuivaient vers 14H30 GMT, avec des tirs et rafales audibles autour de l'entrée du bâtiment de quatre étages, très probablement plein de familles faisant leurs courses au moment de l'attaque.

Une journaliste de l'AFP-TV a vu trois cadavres allongés à l'extérieur du centre et deux à l'intérieur. Des blessés en sang, des parents tenant leurs enfants dans les bras, apeurés et choqués, étaient évacués dans la précipitation.

Les forces de sécurité progressaient magasin après magasin pour évacuer les personnes prises au piège et tenter de déloger les hommes armés, masqués et vêtus de noir selon des témoins, qui détenaient au moins sept otages.

"Ils ont sept otages, c'est confirmé", a déclaré à l'AFP un policier sur place. Mais le nombre d'otages pourrait sans doute être beaucoup plus élevé, vu la fréquentation au moment de l'attaque et l'étendue des lieux.

Les médias kényans ont parlé de voleurs armés ou de "terroristes". Le "Westgate Mall" est un labyrinthe de boutiques en tout genre, où il est aisé de se cacher ou de se retrancher.

Selon un témoin, les assaillants ont "exécuté" des clients et parlent une langue étrangère, peut-être l'arabe ou le somali.

Des hommes et des femmes terrifiés, certains tenant des enfants dans les bras, fuyaient la zone en courant, certains blessés. D'autres rampaient le long de murs pour éviter les balles perdues. Plusieurs voitures constellées d'impacts de balles étaient abandonnées çà et là.

De nombreux véhicules de police et des ambulances encerclaient le "Westgate Mall", où riches Kényans et expatriés aiment à venir pendant les week-end faire du shopping, flâner en famille ou se restaurer.

Ce centre commercial, ouvert en 2007, et proche du siège local des Nations unies, compte des restaurants, des cafés, des banques, un grand supermarché et un cinéma multiplexe qui attirent des milliers de personnes chaque jour.

Selon la journaliste de l'AFP-TV, des policiers et des gardes de sécurité tentaient de sécuriser le cinéma où d'autres otages pourraient être retenus, et au moins 20 personnes cachées dans un magasin de jouets situé à l'un des étages supérieurs ont été évacuées.

Le patron d'un magasin a témoigné qu'à un moment, "il semblait que les tireurs avaient pris le contrôle de l'ensemble du centre commercial".

Sudjar Singh, qui travaille dans le centre, en a réchappé de justesse. "Les hommes armés ont tenté de me tirer dans la tête mais ils m'ont manqué. Au moins 50 personnes ont été touchées" par des balles, a-t-il déclaré à l'AFP.

"J'ai vu un petit garçon évacué sur un caddie, il devait avoir cinq ou six ans. Il avait l'air mort", a-t-il ajouté.

Annette, une autre survivante, raconte avoir "vu trois des attaquants vêtus de noir, les visages masqués, et ils avaient de gros fusils".

Kenneth Kerich faisait ses courses lorsque l'attaque a commencé. "Soudain j'ai entendu des coups de feu et tout le monde s'est mis à courir. Je me suis allongé au sol. J'ai vu deux personnes tomber et saigner, je pense qu'elles ont été touchées par des balles", a-t-il dit.

"Au départ nous pensions que c'était la police qui affrontait des voleurs. Mais nous n'avons pas pu nous enfuir avant que les policiers n'entrent (dans le centre commercial), tirent en l'air et nous disent de sortir", d'après M. Kerich.

La police a enjoint aux habitants de rester à l'écart.

"Il y a un incident à Westgate et nous demandons instamment au public de rester à l'écart", a déclaré le chef de la police David Kimaiyo.

"Nos agents (...) sont en train d'évacuer ceux qui sont à l'intérieur et ils recherchent les assaillants", avait-t-il ajouté.

"Nous avons réussi à mettre à l'abri un certain nombre de personnes. Nous demandons aux Kényans d'éviter cette zone (...)", a indiqué le ministère de l'Intérieur kényan via un message posté sur Twitter.

Les insurgés somaliens shebab ont régulièrement menacé ces dernières années de mener des attaques sur le territoire kényan, en représailles au soutien militaire de Nairobi au gouvernement somalien.

Déclarations du président kényan

"Nos forces de sécurité sont en train de procéder à la neutralisation des assaillants et à la sécurisation du centre commercial", a-t-il dit, alors que les opérations se poursuivaient tard dans la nuit.

Les islamistes shebab somaliens, liés à al-Qaïda, ont revendiqué, sur leur compte Twitter, l'attaque contre le centre commercial de luxe "Westgate Mall".

"Ils veulent créer la peur et le découragement dans notre pays, mais nous ne nous laisserons pas intimider", a lancé M. Kenyatta, ajoutant: "le terrorisme est une philosophie de lâches".

"Je demande à Dieu de vous apporter du réconfort. Mon gouvernement vous apportera le soutien nécessaire dans les jours à venir", a encore dit le président à ses concitoyens.

Deux Françaises tuées, Hollande condamne un "lâche attentat"

Deux Françaises comptent parmi les victimes de l'attaque, un acte qualifié de "lâche attentat" par le président François Hollande qui a exprimé sa "totale solidarité" avec les autorités kényanes.

Dans un communiqué publié peu après 22h30 évoquant cette "attaque terroriste en cours", la présidence française a annoncé que "deux Françaises ont été tuées dans cet acte ignoble qui a déjà fait de nombreuses victimes". Les identités n'ont pas été précisées.

Le président Hollande "condamne avec la plus grande fermeté ce lâche attentat et il partage la douleur de la famille de nos compatriotes. Il exprime sa totale solidarité avec les autorités kényanes", ajoute le texte.

Des Américains blessés dans l'attaque "insensée" du centre commercial 

Un nombre indéterminé de ressortissants américains ont été blessés dans l'attaque samedi d'un centre commercial de Nairobi, a annoncé le département d'Etat américain, qui a condamné un "acte de violence insensé".

L'ambassade américaine au Kenya, qui a été mobilisée pour leur venir en aide, est "également en contact avec les autorités locales et a offert son assistance", précise le département d'Etat dans un communiqué.

"Nous condamnons cet acte de violence insensé au cours duquel de nombreux hommes, femmes et enfants innocents ont été tués ou blessés", déclare le département d'Etat.

Le ministère américain, qui surveille "de près" l'évolution de la situation à Nairobi, n'a pas précisé le nombre de victimes américaines ni leur état de santé.

Un couple belge présent dans le centre commercial a pu s'échapper

Un couple belge était présent samedi dans le centre commercial de luxe de Nairobi. Les ressortissants belges ont pu quitter les lieux sains et saufs, a indiqué le SPF Affaires étrangères, qui n'a pas eu d'autres indications de la présence de Belges sur place.

Quelque 500 Belges se trouvent actuellement au Kenya, dont 300 à Nairobi. Les Affaires étrangères suivent la situation et sont en contact avec la communauté belge présente dans le pays.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a condamné l'attaque perpétrée au West Gate Mall de Nairobi. Il présente sa sympathie aux familles des victimes et aux autorités du Kenya, ou il se trouvait encore fin août en visite de travail.

Des Britanniques "sans aucun doute" parmi les victimes de l'attentat à Nairobi 

Des ressortissants britanniques figurent "sans aucun doute" au nombre des victimes de l'attentat meurtrier dans un centre commercial de Nairobi et des diplomates tentent d'obtenir des informations sur toutes les personnes touchées, a déclaré samedi le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague.

"Il y a sans aucun doute des ressortissants britanniques qui se sont retrouvés piégés dans cette attaque et nous devrions nous y attendre", a déclaré M. Hague à la télévision à la suite de l'attentat. 

Les Etats-Unis condamnent l'attentat meurtrier au Kenya

La Maison Blanche a qualifié d'"ignoble" l'attentat qui a causé la mort samedi d'au moins 39 personnes dans un centre commercial de Nairobi promettant d'aider le Kenya dans sa lutte contre le terrorisme.

"Les auteurs de cet acte haineux doivent être traduits en justice et nous avons offert notre plein soutien au gouvernement du Kenya pour y parvenir", a déclaré le porte-parole du Conseil national de sécurité, Caitlin Hayden, dans un communiqué.

 

                                                                  ============================

 

 

 

11/02/2013

Pour épouser de force une petite fille de 10 ans, un riche saoudien menace ses parents

barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique

 

 
Share0

images(442)

Selma a fui avec sa fille Soumeya, il y a dix ans, pour la tirer des griffes d’un homme d’affaires saoudien qui avait décidé d’épouser son enfant.

Son mari étant décédé, son beau frère, qui était en relation d’affaires avec le Saoudien, tenta de la faire plier à sa volonté. Pour leur échapper, elle s’enfuit avec sa fille vers la Mauritanie, bien que son passeport était détenu par lui.

Apprenant que la femme et la fille étaient partis, le saoudien obstiné et fou de rage convoqua l’oncle, lui donna de l’argent, et le somma de revenir en Arabie saoudite avec la fille, sans quoi il le déposséderait de tous ses biens.

L’oncle arriva en Mauritanie, et déposa plainte auprès du procureur de la République, affirmant que la mère a enlevé la fille. Il présenta des faux papiers, et corrompit quelques personnalités influentes.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Résultat, la femme et sa fille furent arrêtées et emprisonnées.

L’histoire se propagea comme une traînée de poudre et la femme lutta pour que son beau-frère ne ramène pas sa fille au Golfe. Le parquet transféra l’affaire devant un tribunal de Nouakchott, et l’honnête juge ne se laissa pas corrompre,

prononça la nullité du mariage de la petite fille, et menaça l’oncle et le frère (qui s’était joint à lui) de les jeter en prison

s’ils continuent à importuner les deux pauvres femmes.

Quinze ans plus tard,

c’est à dire maintenant,

la petite fille est devenue une maman de 25 ans, mariée à un Mauritanien avec lequel elle a trois enfants, et elle est retournée avec lui vivre en Arabie Saoudite.

L’homme d’affaire saoudien, qui n’a pas pardonné, est revenu à la charge et la menace maintenant de jeter en prison son époux si elle refuse de l’épouser.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.elhourriya.net/fr/fait-divers/7032-mauritanie....

Share and Enjoy

 

Les commentaires et la majorité des photos n'engagent pas la responsabilité de Dreuz-info .

 

CONVENTION INTERNATIONALE

DES DROITS DE L'ENFANT

barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique

Article 37

 

a) Nul enfant ne doit être soumis à la torture ni à des peines ou

barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique

 

traitements cruels, inhumains ou dégradants:

 

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/11/16/au-maroc-l-

exploitation-des-petites-bonnes-continue_1791822_3212.html

barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique

 

 

http://www.dafina.net/gazette/article/maroc-l%E2%80%99emploi-des-

petites-bonnes-au-maroc-%C3%A0-%C3%A9radiquer-le-plus-t%C3%B4t-

possible

barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique

 

 

http://ipsinternational.org/fr/_note.asp?idnews=3715

 

Le Coran sourate 65

LE DIVORCE

 

http://www.portail-religion.com/lire/coran-kasimirski/sourate_065.php

 

4. Attendez trois mois avant de répudier les femmes qui n'espèrent plus d'avoir leurs mois, et si vous en doutez.+++++++++ Accordez le même délai à celles qui ne les ont point encore eus.++++++

barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique

Gardez celles qui sont enceintes jusqu'à ce qu'elles aient accouché. Dieu aplanira les difficultés de ceux qui le craignent.

 

Le noble CORAN !

http://sajidine.com/coran_ecrit/index.htm

4. Si vous avez des doutes à propos (de la période d’attente) de vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois.++++++ De même pour celles qui n’ont pas encore de règles.

barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique

++++++ Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d’attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses.

Le Coran version yabiladi (Islam Marocain ! Considéré comme " light" c'est à dire " allégé" pour ne pas offusquer les mentalités occidentales !!!)

 

At-Talaq

 

http://www.yabiladi.com/coran/display/65-2/at-talaq.html

 

    1. La période d'attente pour celles de vos femmes qui ont atteint l'âge de la ménopause sera de trois mois, pour plus de sûreté.+++++

      barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique


    2. Il en est de même pour celles qui n'ont pas encore atteint l'âge de la puberté

    3. .++++++ Quant à celles qui sont enceintes, la période de viduité prendra fin pour elles avec leur accouchement. Quiconque craint Dieu trouvera une grande facilité dans ce qu'il entreprend.

 

Aucun doute n'est possible ,le «  Saint » Coran ? Permets le mariage avec des « pré-pubères »

barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique

 

Attention!Le Saint Coran ! Est la parole incréée de Dieu?Et ,que disent les « courageux » Laïques ,qu'ils soient Français ,de la laïcité?Ou Belges de la morale Laïque ?

« L’Islam est une religion totalement différente des autres .........?????????ELLE EST LA SEULE?QUI VIENT

DIRECTEMENT DE DIEU???????

Propos entendus des dizaines ,des dizaines de fois dans des réunions Inter Religieuses ,des café-philo ,de groupes de paroles ?

Ce qui veut dire ,que cet homme d'affaires ,applique intégralement l'enseignement du Coran ,de la Charia et de la parole de Dieu ?

barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique

 

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Également entendu .........cardiaque s'abstenir .........

Nous devons être tolérant avec les Musulmans ,respecter leurs traditions .........Nous avons beaucoup à apprendre d'eux ,ils ont tout inventés ...........

Une petite pause ..... !!!!,que je récupère ..........

Ce n'est pas l'ISLAM ?,qui est critiquable ,mais la lâcheté ,la bêtise ,la C.........(censuré) ,l'opportunisme des Occidentaux ?

La force de frappe des Islamistes ,c' est l'ignorance ,le mercantilisme des Occidentaux ?

Donc balayons ,devant notre porte ,faisons le ménage ,informons et informons-nous ?

Je vois 152 sympathisants pour Dreuz .Il en faudrait 1.000?il faudrait des dizaines et des dizaines de blogs genre Dreuz ?

Le monde ne sera pas détruit par ceux ,qui font le mal ,mais par ceux qui voient faire le mal ,et laisse faire le mal .

Le monde ne sera pas détruit par ceux ,qui font le mal ,mais par ceux qui voient faire le mal ,et qui applaudissent ceux qui font le mal ?

Einstein .

Il y a 80 ans?

10 ans avant la guerre ?

À vos commentaires .........Citoyens mécréants ......... ?

barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique

barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique

barbarie,islamisme,islamiste,terrorisme,fanatique,fanatisme,  lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,groupe djihadiste,al-qaïda,droits de l'homme,djihad,arabie saoudite,pédophilie,mahomet,aicha,mariage des enfants,politique,pensée politique correcte,pensée unique

 

 

 

Des photos ,qui valent plus ,qu'un long discours ?