09/01/2012

Yémen : Le mariage des fillettes, un viol conforme à la loi islamique

Islam et la légitimité de la pédophilie ?Ou la légitimité des mariages d'enfants ?

Je pensais à des calomnies ?Après des recherches sur Internet ,j'ai du accepter ,que dans de nombreux pays : lé pédophilie est de tolérée à légalisée ,tout simplement ?

Les droits de l'homme sont tout simplement bafoués ?

Déclaration universelle des droits de l'homme .

http://www.un.org/fr/documents/udhr/index3.shtml

Article 3

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Haut de page
Article 4

Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

Haut de page
Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.


 2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.
Article 25

 2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.
 
CONVENTION INTERNATIONALE
 DES DROITS DE L'ENFANT

ONU : 20 novembre 1989
(Texte intégral)

http://www.droitsenfant.com/cide.htm

Le mariage forcé des enfants !!!!!!!!!Néant.

La vente d'enfants !Néant .

sadisme,yemen,viol,pedophilie,mariage des filles,loi islamique,charia,communautarisme,conversion,fatwa ,incoherence,retrograde,coran,islamisation,intox,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,coran,mahomet,manipulation,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance


http://www.postedeveille.ca/2010/02/y%C3%A9men-le-mariage-des-fillettes-un-viol-conforme-%C3%A0-la-loi-islamique.html

Une loi relevant l'âge légal du mariage de 9 à 17 ans a été rejetée par la commission de codification de la charia au motif qu'elle était contraire à l'islam.

On prêche pourtant dans des mosquées chez nous que les mœurs occidentales sont décadentes et que l'islam est la solution.

Child_brides

Aussi posté sur Bivouac-ID

Au Yémen, la loi stipule qu'une jeune fille peut être mariée dès l'âge de 9 ans

sadisme,yemen,viol,pedophilie,mariage des filles,loi islamique,charia,communautarisme,conversion,fatwa ,incoherence,retrograde,coran,islamisation,intox,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,coran,mahomet,manipulation,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance

 

 

Une Yéménite de 10 ans violée quotidiennement par son mari âgé

  C'était le rêve de toutes les petites filles ; elle allait avoir une nouvelle robe, des bijoux, des sucreries et une fête pour tous ses amis.

Ce qu'Aïcha ignorait, à 10 ans, c'est qu'après la célébration du mariage elle devrait abandonner l'école, déménager dans un village loin de chez ses parents, passer ses journées entre la cuisine et le ménage, et avoir des rapports sexuels avec son mari plus âgé.

« Il a sorti un drap spécial et m'a déposée dessus », a déclaré Aïcha à IRIN en tordant ses petites mains potelées. « Quand il l'a fait, j'ai commencé à saigner. C'était si douloureux que je pleurais en criant, et désormais il est pour moi l'image de la mort. »

Droguée et battue

Après une semaine à repousser son mari tous les soirs, le père d'Aïcha a été appelé. Il avait reçu pour sa fille une « shart » (dot yéménite) de 200 000 rials (1 000 $), et il n'était pas en mesure de les rembourser.

« Mon père m'a dit de coucher avec mon mari sinon il allait me tuer, mais j'ai refusé. » « Mon père a préparé une tasse de thé, il y a mis des pilules, et il me l'a donnée. Les pilules m'ont étourdie, a raconté Aïcha. Mon père m'a dit de coucher avec mon mari sinon il allait me tuer, mais j'ai refusé. »

Au contraire, pour tenter désespérément de rester éveillée, Aïcha s'est cassé sur la tête une bouteille en verre. « Mon père m'a frappée violemment.

Je saignais de la bouche et du nez », raconte-t-elle.

Au bout de quelques mois dans la maison de son mari, où elle affirme qu'il la droguait et la battait régulièrement, Aïcha a réussi à s'échapper. Aujourd'hui, deux ans plus tard, elle a 12 ans et se trouve dans l'impossibilité de divorcer.

Un viol, pas un mariage

...le parlement a adopté une loi fixant l'âge minimum du mariage à 17 ans, mais elle a été rejetée par la Commission de codification de la charia islamique au motif qu'elle était contraire à l'islam. En février 2009, le parlement a adopté une loi fixant l'âge minimum du mariage à 17 ans, mais, selon les organisations locales de défense des droits des femmes, elle a été rejetée par la Commission de codification de la charia islamique au motif qu'elle était contraire à l'islam.

Il n'existe donc pour l'instant au Yémen aucune loi pour protéger les enfants contre les mariages précoces.

«Je n'appelle pas ça un mariage, mais du viol », a déclaré Shada Mohammad Nasser, une avocate à la Haute Cour de Sanaa. Elle a plaidé au tribunal plusieurs demandes de divorce au nom de fillettes mariées, mais elle reconnaît avoir perdu la plupart de ces affaires. Seules quelques petites filles ont réussi à divorcer.

« La loi sur le mariage stipule qu'une jeune fille ne doit pas coucher avec son mari avant d'avoir atteint la maturité, que la loi fixe à l'âge de 15 ans. Mais la loi n'est pas appliquée », a déclaré Nasser.

 

Une jeune fille peut être mariée dès l'âge de neuf ans, mais elle ne peut pas légalement demander le divorce avant ses 15 ans. L'argent versé par le mari pour sa «femme» est un obstacle supplémentaire au divorce, et la cause ne peut être plaidée que devant un tribunal du gouvernorat où le mariage a été prononcé.

«Habituellement, le mariage est prononcé dans le gouvernorat de l'époux, et les juges ont tendance à favoriser leur propre clan » «Habituellement, le mariage est prononcé dans le gouvernorat de l'époux, et les juges ont tendance à favoriser leur propre clan », explique Nasser. « Beaucoup de juges ont des vues mystérieuses sur les femmes ».

Selon le centre international de recherche sur les femmes (International Centre for Research on Women, ICRW), basé à Washington DC, un peu moins de la moitié des filles yéménites, 48 pour cent pour être exact, sont mariées avant l'âge de 18 ans. Aux termes de la Convention des Nations unies sur les droits de l'enfant, elles sont considérées comme mineures.

D'après une étude inédite sur le mariage précoce menée en 2007 par le Centre de recherche et d'étude de l'université de Sanaa sur la situation des femmes, jusqu'à la moitié des filles de moins de 15 ans sont mariées dans certains gouvernorats.

Le Yémen a signé la Convention relative aux droits de l'enfant et la Convention sur l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes (CEDAW). Une lueur d'espoir ?

Des enfants parents

« Le plus grand problème que doivent affronter aujourd'hui les femmes yéménites est le mariage des enfants », a déclaré Wafa Ahmad Ali, de l'Union des femmes yéménites, qui fait campagne depuis longtemps pour le relèvement de l'âge minimum du mariage.

«...les filles sont contraintes d'avoir des enfants avant que leur corps soit complètement développé... »

« Ces mariages précoces privent les petites filles de leur droit à une enfance normale et à l'éducation. Au lieu d'aller à l'école et de jouer avec d'autres enfants, les filles sont contraintes d'avoir des enfants avant que leur corps soit complètement développé », a-t-elle observé.

Toutefois, la ministre des droits de la personne, Huda al-Ban, a déclaré à IRIN que le président Saleh avait récemment décidé de présenter - pour discussion au Parlement en mai - le projet de loi fixant à 17 ans l'âge minimum du mariage. « Si le projet est adopté, il pourrait prendre force de loi en septembre », a-t-elle dit.

Un monde violent

Pendant que les politiciens se disputent au parlement, des jeunes filles comme Aïcha sont prises dans un monde violent d'adultes, qu'elles sont trop jeunes pour comprendre et dont elles peuvent encore moins s'échapper.

« J'aime mieux mourir que de retourner auprès de lui »« Ce sont nos traditions», a déclaré le père d'Aïcha.

sadisme,yemen,viol,pedophilie,mariage des filles,loi islamique,charia,communautarisme,conversion,fatwa ,incoherence,retrograde,coran,islamisation,intox,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,mahomet,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance

Il admet toutefois qu'elle était peut-être trop jeune pour le mariage. Bien qu'elle ait dorénavant un avocat, Aïcha ne pourra divorcer que lorsque les deux hommes qui contrôlent sa vie (son père et son mari) s'entendront sur les montants à recevoir par chacun.

En tout cas, Aïcha sait ce qu'elle veut : « J'aime mieux mourir que de retourner auprès de lui », dit-elle en essuyant une larme derrière son voile.

Source : Law stipulates girls can marry at just 9 in Yemen, Al Arabiya, 21 février 2010 Traduction Poste de veille (Merci à mon traducteur)

Quelques URL ?


http://groups.google.com/group/seattle.politics/browse_thr

ead/thread/625ba9b8f2017470/501080e92c8299fb

http://www.haaretz.com/news/10-year-olds-aren-t-too-young

-to-be-brides-in-saudi-arabia-1.251183

http://www.freerepublic.com/focus/f-news/2456941/posts

http://vigilanceliberte.canalblog.com/archives/2010/11/24/

20976160.html

http://prophetie-biblique.com/forum-religion/islam-christianisme/mahomet-prophete-pedophile-t165-720.html

http://hijabeauty.skyrock.com/

 

sadisme,yemen,viol,pedophilie,mariage des filles,loi islamique,charia,communautarisme,conversion,fatwa ,incoherence,retrograde,coran,islamisation,intox,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,mahomet,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance

sadisme,yemen,viol,pedophilie,mariage des filles,loi islamique,charia,communautarisme,conversion,fatwa ,incoherence,retrograde,coran,islamisation,intox,dictature,terreur,mensonge,histoire,morale,reflexion,sociologie,islam,religion,paix,censure,propagande,manipulation,fanatisme,persecution,liberte d expression,violence,insconscient collectif,egoisme,capitalisme,intimidation,mahomet,naivete,traditionaliste,integrisme,certitude,media,incertitude,musulman,betise,ignorance


Les commentaires sont fermés.