06/05/2009

Anastasie est formelle :

 

 

Rassurez vous ,madame Anastasie519039-634202-anastasie.1224660929
est formelle :

 

.......?C'est une Religion ,de paix, d 'amour ,de fraternité et respect de la personne …........

 

Jésus a dit :

 

« Aimez vous les uns ,les autres ?

Ne fait pas à autrui ,ce que tu ne voudrais pas ,qu'on te fasse …? »

 

Par contre ,j'ai un trou de mémoire …......Je ne me rappelle plus ,ce que le Saint Prophète a dit pour les évènements ,qui suivent ?.........

 

Un petit rappel :

 

1948 -2008 :

 

60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme.

 

Article 3

 

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

 

 

Article 5

 

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

 

 

Massacre lors d'un mariage en Turquie, 44 morts.

http://fr.news.yahoo.com/4/20090505/tts-turquie-mariage2-ca02f96_1.html

Des individus cagoulés, armés de grenades et de fusils d'assaut, ont commis lundi soir un massacre parmi les convives d'une noce dans le sud-est de la Turquie,

 où ils ont tué 44 personnes,

 dont 16 femmes et six enfants,

 déclare le ministre de l'Intérieur, Besir Atalay. 

TUERIE LORS D'UNE NOCE DANS LE SUD-EST DE LA TURQUIE .

Ce dernier a indiqué qu'au vu des premiers éléments de l'enquête, le carnage relevait d'une vendetta entre clans et non d'une attaque terroriste liée aux séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), actifs dans le sud-est de la Turquie.

"Le procureur de la République a passé toute la nuit à entendre des témoins.

Huit personnes ont été arrêtées et leurs armes confisquées.

On peut présumer qu'il s'agit d'une affaire de vendetta entre deux clans", a dit Atalay au cours d'une conférence de presse.

 "Les premiers éléments montrent, jusqu'à plus ample informé, qu'il ne s'agit pas de l'oeuvre d'un groupe terroriste", a-t-il aux journalistes.

Il a noté que ceux qui avaient été arrêtés et ceux qui avaient été tués portaient le même patronyme, ce qui laisse penser à une rivalité clanique.

Une vieille querelle opposait des groupes rivaux au sein d'une milice villageoise pro-gouvernementale, qui comprenait les familles du futur marié et de sa fiancée.

Or, l'une des familles était hostile à leur mariage, a expliqué un responsable local à la chaîne de télévision Haberturk TV.

Les deux mariés ont péri dans le carnage, qui a duré un quart d'heure, rapporte l'agence de presse Anatolie.

Il s'agit d'une des attaques les plus meurtrières contre des civils dans l'histoire récente du pays.

GARDE VILLAGEOISE

Les assaillants, qui selon un témoin étaient une demi-douzaine,

 ont pénétré dans deux maisons où les convives priaient, après la cérémonie de mariage.

 Le drame s'est déroulé à une vingtaine de kilomètres de la capitale provinciale Mardin.

 Les agresseurs ont ouvert le feu et lancé des grenades sur les convives, a dit à Reuters le vice-gouverneur de la province, Ahmet Ferhat Ozen.

 Environ 200 personnes participaient à la célébration de la noce.

Les assaillants ont réussi ensuite à quitter la région en franchissant la frontière avec la Syrie avant que les soldats n'aient encerclé le village et coupé les routes, ont indiqué les autorités dans un premier temps, avant que le ministre de l'Intérieur annonce huit arrestations.

La traque a en outre été perturbée par une tempête de sable.

Selon l'agence de presse Anatolie, la jeune femme qui se mariait lorsque l'attaque est intervenue était la fille du chef du village.

 D'après des médias locaux, les familles des deux mariés comprennent des membres de la Garde villageoise, milice fortement armée qui compte 57.000 hommes et a été créée en 1985 par les autorités turques dans le sud-est du pays afin de protéger les localités des attaques du PKK, de fournir des renseignements à l'armée et de patrouiller dans les montagnes.

 Le PKK, lui, a lancé son insurrection un an plus tôt, en 1984.

Le chef du village de Bilge, Hamit Celebi, et dix membres de sa famille ont péri dans le massacre, écrit Anatolie.

Les actes de vendetta ne sont pas rares dans le sud-est de la Turquie, même s'il est peu courant que le bilan soit aussi lourd.

Atalay, qui a rendu compte du massacre au Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, comptait se rendre dans la journée de mardi dans le village en deuil, en compagnie du ministre de la Justice, Sadullah Ergin, et d'élus de la province de Mardin.

Avec Thomas Grove, version française Grégory Blachier et Eric Faye.

Vos commentaires sur ce message ?

 

vos avis ,vos réactions :
adresse Émail :

islamquestion77@yahoo.fr

Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .
Merci de visiter :

http://islamquestion.skynetblogs.be/ 

NON ! à l' intimidation

CERVEAUpubea8

 

 

 

soleil.T.MONDE 

La lutte continue !

Mariannepensee_unique

OUI! à la liberté d'expression !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

fatwa Bonjour

le fait qu'un mahométant ne dise pas bonjour à un non -mahométant (le pire étant un sans-religion) est une question de "pureté". Il convient d'éviter le contact avec les autres . Il existe de nombreux texte à ce sujet.

Écrit par : Méli | 19/05/2009

Répondre à ce commentaire

LE BONJOUR Sincèrement désolé pour le retard .
De gros ennuis d'informatique .........un pur hasard.........
Salutations .

Écrit par : Jacques | 21/06/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.