11/01/2009

Manifestations pour Gaza en France, quelques incidents .............


 

 

Résistez à la pensée unique!

Ce ne sont pas ceux ,qui crient le plus fort ,qui ont raison !

Soyez vous-même !

100.000 manisfestants ?

63 Millions de Francais

donc

62 Millions 800.000 Français ,qui n'ont pas manifestés ?

Manifestations pour Gaza en France, quelques incidents .............

http://fr.news.yahoo.com/4/20090110/tts-france-gaza-manifestations-ca02f96.html

Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé à Paris et en province en signe de soutien aux Palestiniens de la bande de Gaza, où l'offensive israélienne est entrée dans sa troisième semaine. 

Les manifestations se sont déroulées dans le calme dans la plupart des 80 villes où elles étaient organisées, mais leur dispersion a été émaillée de quelques incidents à Paris et à Nice.

Dans la capitale, le défilé parti de la place de la République à 15h00 a réuni autour de 100.000 personnes selon les organisateurs, 30.000 selon la police.

A l'arrivée place de la Nation, de jeunes protestataires ont lancé des projectiles en direction des forces de l'ordre et la devanture d'une pharmacie a été brisée, selon des témoins.

Quelque 3.800 policiers et gendarmes avaient été mobilisés pour éviter la répétition des débordements qui ont terni la fin de la précédente manifestation du 3 janvier.

Des incidents ont également été signalés à Nice, sur la promenade des Anglais et dans le centre-ville, où deux restaurants McDonald et le casino Ruhl ont été visés par des projectiles également lancés par de jeunes manifestants.

A Lyon, le cortège a réuni 20.000 participants au centre-ville, d'après les organisateurs, plus de 8.000 selon la police, derrière une banderole proclamant: "Résistance Palestine, ne plus fermer les yeux, être solidaires."

A Marseille,

 les manifestants - 20.000 selon les organisateurs, 5.000 selon la police - se sont dispersés dans le calme.

A Lille,

la police a dénombré entre 8.000 et 10.000 manifestants, pour la plupart très jeunes, qui ont défilé sans incident dans les rues du centre.

A Bordeaux,

 les manifestants étaient de 2.000 à 5.000 selon les sources et se sont dispersés là encore sans incident, après avoir marché dans le centre-ville jusqu'à la place de la Bourse.

A Toulouse, près de 4.000 personnes, pour les organisateurs, 1.600 environ pour la police, avaient défilé en fin de matinée dans les principales artères de la ville, de la place du Capitole jusqu'aux grilles de la préfecture de la région Midi-Pyrénées.

"NOUS SOMMES TOUS DES ENFANTS DE GAZA"

Des manifestations étaient organisées simultanément dans 80 villes françaises à l'appel du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, qui regroupe des associations de défense des droits de l'homme, des partis de gauche et des syndicats.

Les autorités de Gaza ont avancé samedi un bilan de plus de 820 morts parmi les Palestiniens depuis le début de l'opération militaire israélienne contre le Hamas.

"Nous sommes là pour exiger l'arrêt de cette guerre inacceptable, il y a plus de 800 victimes dont de nombreux enfants, des civils", a affirmé à Reuters la dirigeante communiste Marie-George Buffet, qui participait à la manifestation parisienne.

"Il faut dire à l'Union européenne: 'Vous avez les moyens de faire arrêter cette guerre, vous avez les moyens de saisir les Nations unies pour que soit mise en place une force de protection internationale et que reprennent les discussions politiques'", a-t-elle ajouté.

Au nom du Nouveau parti anticapitaliste (ex-Ligue communiste révolutionnaire), Olivier Besancenot a dénoncé les initiatives diplomatiques du président Nicolas Sarkozy, qui a tenté en vain d'arracher un cessez-le-feu en début de semaine.

"C'est important de montrer à la planète entière qu'il y a d'autres positions que celles de Nicolas Sarkozy en France et que la communauté internationale est particulièrement hypocrite de voter des résolutions pour se donner bonne conscience et de ne jamais les appliquer parce que, pour cela, il faudrait que les gouvernements occidentaux, dont la France, se fâchent avec le gouvernement israélien", a-t-il dit à Reuters.

Les manifestants parisiens ont défilé en scandant le slogan

 "Nous sommes tous des enfants de Gaza!" mais aussi "Israël assassin!", et une grande banderole proclamait: "Palestine-Irak résistance."

Au milieu du cortège,

 l'Union juive française pour la paix (UJFP), organisation laïque et opposée à l'occupation des territoires palestiniens, distribuait un tract affirmant que la lutte pour la libération de Gaza et les droits du peuple palestinien était "l'affaire de tous."

A Strasbourg,

 deux manifestations distinctes ont rassemblé chacune environ 500 personnes dans un froid sévère, la première, dans le centre-ville, à l'appel d'organisations de gauche et d'associations, la seconde, près des institutions européennes, à l'initiative du Parti des musulmans de France,

 un groupuscule de tendance islamiste basé dans la capitale alsacienne qui refuse toute reconnaissance d'Israël.

Selon la police, 2.000 personnes se sont également rassemblées à Nancy et 800 ont défilé à Besançon.

Jean-Baptiste Vey et le Service France

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,vos réactions :
adresse Émail :

islamquestion77@yahoo.fr

Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .
Merci de visiter :

http://islamquestion.skynetblogs.be/ 

NON ! à l' intimidation LARALEUSEal2a

SeTAIRE7278_small

 

soleil.T.MONDE 

La lutte continue !

OUI! à la liberté d'expression !

 

 

 

Les commentaires sont fermés.