25/10/2008

13.000 chrétiens ont fui violences et intimidations à Mossoul

Aucun problème, l’Islam n’est une Religion de Paix et d’Amour ?

13.000 chrétiens ont fui violences et intimidations à Mossoul .

 

Plus de 2.200 familles chrétiennes, soit environ 13.000 personnes, ont fui la ville nord-irakienne de Mossoul après avoir reçu des menaces ces deux dernières semaines, annonce le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Quatre cents d'entre elles sont venues grossir les 1,2 million d'Irakiens déjà réfugiés en Syrie. Les autres ont fui vers l'est et le nord ou encore jusqu'à Erbil et Kirkouk, a déclaré Ron Redmon, porte-parole du HCR, tout en faisant état d'un ralentissement du flux.

Nombre de chrétiens ont fui Mossoul après avoir reçu des coups de téléphone, des lettres ou des messages de menaces de mort. "Il n'est pas encore établi avec certitude l'origine de ces intimidations qui les ont poussés à fuir", a déclaré Redmond.

Un tract apposé sur la porte d'une maison chrétienne à Mossoul intimait à ses occupants de "quitter les lieux et la région dans les 24 heures sous peine d'être justement châtiés et tués comme la religion islamique commande de traiter ceux qui vénèrent la croix".

Ce tract, dont Reuters a eu connaissance cette semaine par voie diplomatique, était accompagné d'un verset du Coran et signé par un certain "Conseil consultatif des combattants d'Irak".

"Nous sommes extrêmement préoccupés par les nouvelles qui nous parviennent d'Irak", a confié mercredi à Reuters le porte-parole du pape Benoît XVI, le père Federico Lombardi, en s'interrogeant sur la volonté des autorités de Bagdad de protéger la minorité chrétienne.

"GRAVE VIOLATION DES DROITS DE L'HOMME"

"La situation à Mossoul est dramatique. Les victimes sont des chrétiens et des milliers de gens fuient parce qu'ils font régulièrement l'objet d'attaques mais en plus, cette fois, d'une campagne systématique de menaces", a- dit Lombardi.

"Ceci est extrêmement préoccupant et nous nous demandons si ces gens sont suffisamment protégés par les autorités ou si les autorités ne sont pas capables de les protéger ou encore s'il y a une insuffisante volonté de les protéger", a-t-il ajouté.

"Le gouvernement a certainement ses responsabilités mais nous en appelons aussi à tous ceux qui peuvent influer sur la situation - organisations des droits de l'homme et communauté internationale - pour que chacun à travers le monde sache bien que ce qui se passe en Irak est une très grave violation des droits fondamentaux de l'homme", a encore déclaré le père Lombardi.

"Il s'agit de communautés chrétiennes anciennes avec une grande tradition et une grande culture. Tout l'Irak risque d'être dramatiquement affaibli par la perte de l'une de ses composantes historiques", a-t-il ajouté, faisant référence à la terre natale d'Abraham, patriarche révéré par les trois religions monothéistes.

Les chrétiens d'Irak, qui sont plusieurs centaines de milliers, ont cherché à rester à l'écart des violences inter-religieuses qui secouent le pays depuis l'invasion américaine de 2003.

Avec Philip Pullella à Rome, version française Marc Delteil

La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

George Lucas

Dialogue du film américain Star Wars, épisode 1

 

Vos commentaires sur ce message ?vos avis ,vos réactions :
adresse Émail :

islamquestion77@yahoo.fr

Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .
Merci de visiter :

http://islamquestion.skynetblogs.be/ 

NON ! à l' intimidation LARALEUSEal2a

SeTAIRE7278_small

 

soleil.T.MONDE 

La lutte continue !

OUI! à la liberté d'expression !

zz

Les commentaires sont fermés.