27/02/2008

Terrorisme: un réseau de camps d'entraînement ?

 
 

 

Me taire !!!!!!!!!!!!!!!!!!

CENSUREst2_2019754_female_censure

 

Ne réfléchissez-pas Citoyens !

Taisez-vous !

ist1_4592197_silence

 Terrorisme:
un procès jette la lumière
sur un réseau de camps d'entraînement
dans l'Angleterre rurale .
AP - Mardi 26 février,
 21h02LONDRES -
 Cinq hommes ont été condamnés à des peines allant de trois ans et demi à près de cinq ans d'emprisonnement en Grande-Bretagne dans le cadre d'un procès sur un réseau de camps d'entraînement pour terroristes dans la campagne anglaise, a-t-on appris mardi de sources judiciaires.

Deux de ces hommes ont été condamnés mardi, l'un l'an dernier et les deux autres la semaine dernière à l'issue d'un procès de quatre mois.
 L'information a été divulguée pour la première fois mardi, à la suite de la décision d'un juge de lever les restrictions empêchant toute publication de détails sur ce dossier.
Deux chefs présumés, accusés d'avoir dirigé ces camps et d'avoir incité au meurtre, seront pour leur part fixés sur leur sort au mois de mars lorsque leur peine sera prononcée.
Selon les responsables des services de sécurité, des centaines d'hommes
-dont un groupe ayant tenté de commettre un attentat
contre le réseau de transport londonien
le 21 juillet 2005 deux semaines
après les attentats
 qui avaient fait 52 morts-
 seraient passés par ces camps établis dans la campagne anglaise.
Les enquêteurs estiment que cette découverte expose la Grande-Bretagne
à un développement inquiétant.
Des camps d'entraînement dont on pensait qu'ils n'étaient implantés qu'au Pakistan ou en Afghanistan seraient en fait installés l'Angleterre rurale.
Lors d'une audience,
l'accusation a souligné
que les accusés avaient installé des camps dans des lieux idylliques en Angleterre pour former des hommes à des techniques paramilitaires.
Des parcs nationaux dans les régions du Lake District (nord de l'Angleterre)
et du New Forest (sud du pays)
ainsi que de paisibles lieux situés dans les comtés du Berkshire, du Kent et de l'East Sussex ont tous servi de terrains d'entraînement,
y compris un ancien établissement scolaire.
"Il ne s'agissait pas d'activités innocentes",
 a souligné Peter Clarke, l'un des plus hauts responsables britanniques du contre-terrorisme.
 Les autorités redoutent *
que cette affaire ne montre que
des ressortissants britanniques peuvent désormais se radicaliser
et suivre des entraînements en vue de commettre des attentats sans même quitter le pays. AP
SETAIRE6555%20(1)
Je n'ai rien vu !
Je n'ai rien entendu !
Je n' ai rien dit ! 
ist2_3389386_locked_keys

Les commentaires sur les messages ?

vos avis ,

vos réactions

: adresse Émail :

islamquestion77@yahoo.fr

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .


 


Les commentaires sont fermés.