29/01/2008

Afghanistan: 500 femmes manifestent

 

 taisezvousSLAPP

 Afghanistan: près de 500 femmes manifestent pour protester contre l'enlèvement d'une travailleuse humanitaire américaine

p/20080129/twl-afghanistan-enlevement-manifestation-fcd69a8_1.html

AP - il y a 7 minutes

KANDAHAR, Afghanistan - Quelque 500 à 600 Afghanes se sont rassemblées mardi à Kandahar pour participer à une rare manifestation publique pour protester contre l'enlèvement d'une travailleuse humanitaire américaine. Ces femmes dont la plupart portaient la traditionnelle burqa, une robe les recouvrant entièrement de la tête aux pieds, appelaient les autorités afghanes à retrouver l'otage américain et exhortaient ses ravisseurs à la libérer.

Les autorités par la voix du gouverneur de cette province conservatrice du sud du pays ont déclaré n'avoir pas encore pu identifier les ravisseurs de Cyd Mizell et de son chauffeur afghan Abdul Hadi, tous deux enlevés samedi dans un quartier résidentiel de Kandahar.

Au cours de cette manifestation de 90 minutes émaillée de prières et de discours, Rona Tareen, directrice de l'Association des femmes de Kandahar, a exhorté les ravisseurs à libérer Mizell et son chauffeur, soulignant que cette travailleuse humanitaire américaine avait aidé les femmes de Kandahar à se lancer dans de petits projets commerciaux. AP

ma/v216

 


 AUTRUCHE

Ne réfléchissez pas !

Citoyens !

Taisez-Vous !

Glisser/coller sans modération

à faire circuler S.V.P.

CENSUREchaine[1]

Non à l'intimidation !

Non à la censure !

 

 

 

 

25/01/2008

Sadate et Begin

taisezvousSLAPP
 

Le net et les blog sont des occasions inespérées

pour que des gens ,puissent dialoguer .

 

Alors qu'ils n'auraient jamais l'occasion de se rencontrer .

 

Chacun expliquant ses conceptions de la vie ,

ses conceptions de sa spiritualité

et face à une transcendance ,

acceptée par certains

ou 

niée

 par d'autres .

 

Un rêve brisé par certains ,

qui confondent le net

avec un champ de bataille .

Employant sans réserves ,

 

les propos aggressifs ,injurieux et orduriers ?

 

La situation Israel/Palestine

est un problème complexe ,

 

ou les « bons  » ne sont pas aussi «Bons »,

qu'on le prétends !

 

Et ou les  «mauvais »

ne sont pas aussi  «mauvais »qu'on le

prètends !

 

Une chose est certaine ,

ce n'est pas avec des propos haineux,

vulgaires ou injurieux ,

qu'on reglera les problèmes  .

 

La haine n'a jamais été un bon moyen ,

pour terminer

la haine ?

 

 

Cette année : il y a 30 ans :

 

Le 17 septembre 1978,

 

les accords de Camp David furent

signés,300px-Begin%2C_Carter_and_Sadat_at_Camp_David_1978

 

pour lesquels Sadate et Begin reçurent le prix Nobel de la paix.

 

Néanmoins, cet accord fut extrêmement impopulaire dans le monde arabe et musulman.

 

Si depuis 30 ans ,

il n'y a plus de victimes de part et d'autres,

et la démonstration a été faite

 

que Israeliens et Arabes

 

pouvaient vivre en paix ,

 

Avec des avantages ,

de chaque coté ?

 

Un homme a payé de sa vie ,cette paix ?

 

Anouar el-Sadate Anwar_Sadat_1978

(25 décembre 1918 - 6 octobre 1981), en arabe أنور السادات (que les arabisants transcrivent traditionnellement ʼAnwar as-Sadāt),

 fut le président de la république arabe d'Égypte de 1970 à son assassinat en 1981.

 Il reçut le prix Nobel de la paix en 1978, conjointement avec le premier ministre israélien Menahem Begin,

200px-Menahem_Begin_poses_at_Camp_David_1978

 pour les accords de Camp David.

 

Un véritable martyr de la paix .

 

Paradoxe :

 

Menahem Volfovitz Begin et Anouar el-Sadate ont tous les deux connu la prison .

Après son emprisonnement

 

en 1946–1947 pendant 18 mois,

 

Sadate découvre la loi de l'existence,

 

l'amour :

 

« L'amour a triomphé en fin de compte.

 

Car, en fait,

 

je ne puis parvenir à haïr qui que ce soit;

 

ma nature est vouée à l'amour.

 

C'est ce qui m'est apparu clairement,

 

à travers mille souffrances et mille peines,

 

dans la cellule n°54.

La souffrance cristallise la force intérieure d'une âme ;

c'est par elle

 

que l'homme de caractère peut parvenir

 

au fond de lui même

 

et sonder les profondeurs de sa conscience.

 

C'est par la souffrance

 

que j'ai découvert

 

que je suis par nature enclin à faire le bien,

 

et que l'amour est la véritable motivation

 

qui se trouve derrière tout mes actes.

 

Sans amour, je ne pourrai rien faire.

 

L'amour m'a apporté la foi,

 

la pleine confiance en moi

 

et dans tout ce qui m'entoure.

 

Mon amour de l'univers découle de mon

amour de Dieu.

 

Comme le Créateur est mon ami,

 

je ne puis avoir peur des hommes,

 

puisque c'est lui qui règne

sur leur existence

 

et sur l'univers tout entier. »

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Anouar_el-Sadate

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Menahem_Begin

 

Il est particulièrement triste et pitoyable ,que ceux qui oeuvrent pour la paix ,sont souvent les victimes de fanatiques ,aveuglés par la haine ,ne révant que de conflits ,de massacres ,de violences?

 

Plus dramatique ,alors que des négociations difficilles sont en cours entre Israel et les Palestiniens ?

Qui se souvient de :

Anouar el-Sadate ?

 

Espérons ,

que ceux qui oeuvrent pour la paix ne seront pas une fois de plus ,victimes de sanguinaires qui ne vivent que pour les violences .

 

Il est permis d'espèrer .

 

Paix aux hommes de bonnes volontés !

les commentaires sur les messages ?

vos avis ,

vos réactions

: adresse Émail :

islamquestion77@yahoo.fr

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .


 AUTRUCHE

Ne réfléchissez pas !

Citoyens !

Taisez-Vous !

Glisser/coller sans modération

à faire circuler S.V.P.

CENSUREchaine[1]

Non à l'intimidation !

Non à la censure !

 

 

24/01/2008

Iran : Démocratie bizarre ?

Glisser/coller sans modération

à faire circuler S.V.P.

CENSUREchaine[1]

Non à l'intimidation !

Non à la censure !

 

Une façon curieuse de

d'envisager la

Démocratie .

http://fr.news.yahoo.com/ap/20080124/twl-iran-elections-b...

AP - Jeudi 24 janvier, 04h48

Iran:

 plus de 2.000 candidats réformistes écartés

 des élections législatives de mars

TEHERAN - Plus de 2.000 futurs candidats aux prochaines élections législatives en Iran ont vu leur participation au scrutin disqualifiée par avance, a annoncé mercredi un haut responsable du ministère de l'Intérieur. La plupart de ces candidats évincés sont des réformistes désireux de rompre démocratiquement avec la ligne dure de l'administration islamique en place en Iran.

Cette disqualification massive exclut de fait les principaux opposants au président Mahmoud Ahmadinejad et de ses alliés qui entendaient briguer des sièges lors des élections cruciales du 14 mars.

Sur les 7.200 candidats potentiels enregistrés, seuls 5.000 restent en lice, a précisé Ali Reza Afshar, en charge des élections au ministère de l'Intérieur. Les disqualifiés ont le droit de faire appel, a-t-il ajouté.

Ces élections parlementaires font figure de test pour Ahmadinejad et constituent une étape vers le scrutin présidentiel de 2009. L'autoritaire président iranien est sous le feu des critiques, de la part de ses alliés comme de ses opposants, pour son impuissance à régler les problèmes économiques du pays qui se sont notamment traduits récemment par une pénurie de gaz.

L'annonce de ces disqualifications a provoqué de vives condamnations de la part des réformistes.

L'ancien président Mohammad Khatami, réformiste, avait mis en garde contre d'éventuelles disqualifications, déniant au gouvernement le droit de priver les Iraniens d'élections transparentes.

De son côté, le gouvernement de Téhéran, s'est justifié en précisant que des courriers ont été adressés aux futurs candidats concernés pour les informer de leur disqualification. Dans la capitale, 400 aspirants parlementaires sur 1.400 ont été écartés, a annoncé le gouvernement dans un communiqué.

"Les rumeurs inquiétantes se sont confirmées. Le nombre de candidats disqualifiés est inattendu", a déclaré Abdollah Naseri, porte-parole d'un groupe réunissant 21 formations réformatrices.

Les partis les plus touchés par cette mise à l'écart sont le Front de participation islamique d'Iran, le plus grand parti réformateur d'Iran, et l'Organisation des Moudjahidines de la révolution islamique, une autre formation réformatrice.

Nombre des disqualifiés étaient d'éminents parlementaires ou membres du gouvernement sous Khatami. AP

ca/v809

 

les commentaires sur les messages ?

vos avis ,

vos réactions

: adresse Émail :

islamquestion77@yahoo.fr

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .


 AUTRUCHE

Ne réfléchissez pas !

Citoyens !

Taisez-Vous !

 

 

 

 

 

 

23/01/2008

Afghanistan: un tribunal condamne à mort un journaliste pour "blasphème"

Glisser/coller sans modération

à faire circuler S.V.P.

 

Non à l'intimidation !

Non à la censure !

 

ist2_CENSURE NON1615336_censure

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080123/twl-afghanistan-med...

 Afghanistan: un tribunal condamne à mort un journaliste pour "blasphème"

AFP - il y a 2 heures 5 minutes

MAZAR-I-SHARIF (AFP) - Un tribunal du nord de l'Afghanistan a condamné à mort un journaliste afghan détenu depuis octobre sous l'accusation de "blasphème", ont annoncé mercredi des sources officielles.

La famille de Perwiz Kambakhsh, 23 ans, a reçu mardi par écrit notification de la condamnation requise par le tribunal de la province de Balkh (nord), a indiqué à l'AFP le frère du reporter, lui-même journaliste, Yaqoub Ibrahimi.

Le procès, a-t-il dit, s'est tenu à huis clos sans personne pour défendre le jeune homme.

"Basé sur les crimes commis par Perwiz Kambakhsh, le tribunal de première instance l'a condamné à la plus grave punition qui est la peine de mort", a déclaré à l'AFP le procureur adjoint de la province, Hafizullah Khaliqyar.

Le jeune homme a été arrêté le 27 octobre pour avoir distribué un article "insultant pour l'islam et interprétant de manière erronée des versets du Coran" à ses camarades d'université, selon le document officiel.

Le jeune homme, étudiant à l'université de Balkh et reporter dans un journal local, Jahan-e Naw (Nouveau Monde), a rejeté cette condamnation et fera appel, selon sa famille.

Il n'est pas l'auteur de l'article incriminé qui porte sur une interprétation de versets du Coran sur les droits de la femme, ont indiqué ses confrères.

"Lire un article n'est pas un péché. Nous voulons sa libération immédiate", avait demandé dimanche l'Association des journalistes indépendants afghans (AIJA), par la voix de son président Rahimullah Samandar.

Selon ce dernier, la détention du journaliste est liée à "des articles critiques" écrits par son frère Yaqoub Ibrahimi contre les autorités de Balkh.

Les organisations internationales de défense des journalistes ont vivement protesté mercredi contre la condamnation.

Dans deux communiqués reçus par l'AFP à Kaboul, l'organisation Reporters Sans Frontières (RSF), basée à Paris, et la Fédération internationale des Journalistes (FIJ) Asie-Pacifique, se sont adressées au président Hamid Karzaï pour renverser cette condamnation en première instance.

RSF a appelé le président Hamid Karzaï à "intervenir au plus vite pour que l'irréparable ne soit pas commis".

"Nous sommes choqués par cette décision prise dans la précipitation et sans aucun souci du droit et de la liberté d'expression protégée par la Constitution. Sayed Perwiz Kambakhsh n'a commis aucun crime", affirme RSF.

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) Asie-Pacifique a également condamné "fermement" cette sentence et s'est insurgé contre "le refus d'une représentation légale" pour l'accusé et contre "le huis clos des procédures du tribunal".

 

les commentaires sur les messages ?

vos avis ,

vos réactions

: adresse Émail :

islamquestion77@yahoo.fr

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

12:38 Écrit par Quand on se comprend,on s'entend mieux dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : islam, religion, information, liberte, resistance, tolerance, manipulation, intolerance, theologie, droits de l homme, liberte d expression, integrisme, fondamentalisme, fanatisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

22/01/2008

Bonjour à tous ,

 

 

Glisser/coller sans modération

à faire circuler S.V.P.

 

Non à l'intimidation !

Non à la censure !

 

ist2_CENSURE NON1615336_censure

 

 

Bonjour à tous ,

 

Ce site remplace

 

http://islamquestions.skynetblogs.be/

 

ou il y avait des problèmes

d'installation .

 

les commentaires sur les messages ?

vos avis ,

vos réactions

: adresse Émail :

 

 

islamquestion77@yahoo.fr

 

Toutes les réactions sont publiées ,

 

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

 

Réflexions pour les « génies  » ,

 

qui ne supportent pas

qu'on pose des questions ,

démontrant au grand jour

leurs ignorances

et leurs fatuités ? 

 

 

Le fanatisme est aveugle,

il rend sourd et aveugle.

 

Le fanatique ne se pose pas de questions,

 

il ne connaît pas le doute :

il sait,

il pense qu'il sait.

 

Elie Wiesel.

 

Extrait de Mémoire à deux voix

 

 

 

On est vivant tant qu'on questionne

 

et qu'on apprend.

 

Patrick Straram

Extrait de La faim de l'énigme.

 

Ce qu'on n'a jamais mis en question

 

n'a point été

prouvé.

Denis Diderot.

Extrait des Pensées philosophiques

.

 

 

«  Rien n'est plus simple que de poser une question

difficile.

Rien n'est plus difficile de répondre à une

question toute simple

 

Il est inutile de poser des questions ,

à la sottise ou la bêtise ,

 

Il est inutile de raisonner avec

la sottise ou la bêtise .

 

la sottise ne comprend pas ,

la bêtise .

 

Pensées personnelles . »

.

TOLERANCE48d8[1]